Lorsque Jean-Claude Servant revient de la forêt avec des cocottes, il voit déjà dans sa tête les décors qu'il pourra créer.

Coquettes cocottes

Jean-Claude Servant a une fascination pour la nature. Le Gaspésien ratisse les forêts et en revient les bras chargés de cônes d'arbres, communément appelés cocottes, ainsi que de champignons, de pierres et de bouts de bois. De ces morceaux disparates, il voit déjà, dans sa tête, les décors qu'il pourra créer.
L'électricien à la retraite fait une sélection parmi la tonne de morceaux dont regorge son atelier. Avec ses doigts habitués à manipuler des fils électriques, il les assemble et les transforme minutieusement au gré de son inspiration. Il recrée des ambiances forestières.
Les bases sont, en général, des pierres de calcaires qui ont été polies par l'eau des rivières et des lacs. «C'est la nature qui fait les dessins qu'on retrouve dans la pierre, précise l'artisan de la Haute-Gaspésie. Je lave la pierre et je la polis. Je démonte les cônes avec des pinces et je les colle. J'intègre aussi des champignons. Je leur donne une deuxième vie.» Certaines pièces sont aussi montées sur des panaches de grands cervidés qu'il trouve. Outre la colle, aucun des éléments qu'il utilise n'est synthétique. «Tout vient de la nature», dit-il.
L'artisan Jean-Claude Servant (à gauche) présente ses oeuvres à la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts. L'exposition a été montée par le designer Harold Tremblay.
Autodidacte
Jean-Claude Servant a commencé à s'adonner à sa passion en 1999. Mais de l'âge de 17 à 54 ans, l'ancien électricien a travaillé sur des chantiers de construction un peu partout au Canada : du Labrador au Nunavik, de la Colombie-Britannique à la Nouvelle-Écosse, en passant par sa Gaspésie natale... Pendant toutes ces années, il cueillait des éléments de la nature sauvage. L'artisan a développé sa technique en autodidacte. Il passe parfois 140 heures sur une seule pièce. 
Pour la première fois, Jean-Claude Servant expose ses oeuvres à la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts jusqu'au 2 avril. La scénographie de l'exposition porte la signature des designers et artistes Harold Tremblay et Dominique Ragueneau. «De l'humilité de son environnement de vie, Jean-Claude Servant sait soulever des poussières de beauté», illustre Harold Tremblay.