Comme la peinture et la teinture craignent l’humidité, la chaleur et le gel, mieux vaut choisir une journée fraîche et travailler sur des surfaces situées à l’ombre.

Conditions gagnantes pour peindre ou teindre la terrasse

Votre terrasse est usée, décolorée et a besoin d’un peu d’amour? Avant de vous lancer dans la peinture ou la teinture, Le Soleil a rassemblé quelques conseils pour assurer le succès de vos travaux.

«La majorité des problèmes de revêtement de terrasse sont le résultat d’une préparation inadéquate ou d’une application effectuée par temps inapproprié», prévient d’emblée une capsule-conseil du CAA-Habitation. D’où l’importance d’être bien informé et de suivre la météo.

Comme la peinture et la teinture craignent l’humidité, la chaleur et le gel, mieux vaut choisir une journée fraîche, attendre que la rosée matinale soit évaporée et travailler sur des surfaces situées à l’ombre. Le soleil sèche la teinture trop rapidement, sans qu’elle n’ait eu le temps d’imprégner le bois. Si la terrasse est très exposée, il est préférable de la peindre ou de la teindre par temps nuageux, mais il ne doit pas y avoir de pluie ou de gel dans les trois jours suivants.

Pour assurer une bonne adhérence du produit, la surface doit aussi être propre. Le CAA-Habitation indique qu’il existe des nettoyants, des ravivants, des régénérateurs et des décapants pour préparer un bois écaillé, abîmé ou marqué de moisissure.

S’il faut décaper ou poncer la terrasse pour la rendre uniforme, il importe de nettoyer de nouveau pour enlever la poussière générée, ajoute Protégez-vous, dans un article sur le sujet mis en ligne en avril 2019.

L’organisme recommande d’attendre de quatre à six semaines avant d’appliquer une teinture sur une terrasse neuve pour permettre au bois de s’acclimater à son environnement. «Dans le cas du bois traité, vous pouvez même laisser passer un an.»

À savoir, il est possible de peindre une surface teinte, mais pas l’inverse. «S’il y a déjà un revêtement, prenez le temps de vérifier si la nouvelle couche adhérera bien à l’ancienne», poursuit le CAA-Habitation en suggérant quelques tests sur son site Web. Dans certains cas, un apprêt peut être nécessaire.

Quant aux outils à utiliser, le pinceau est à privilégier. «Vous pouvez aussi utiliser le rouleau. Il vous faudra cependant repasser le pinceau sur les côtés de façon à assurer une bonne imprégnation.»

Opacité et couleur 

Au rayon de la teinture, il importe encore de différencier les degrés d’opacité. Selon Protégez-vous, la claire ou transparente, sans couleur ajoutée, met en valeur la beauté naturelle du bois. La semi-transparente laisse voir le grain et la texture du bois tout en le fonçant légèrement. Quant à la teinture opaque, elle dissimule la majorité des imperfections de la surface du bois et camoufle la texture.

«En général, plus la teinture est opaque, mieux le bois est protégé. Si vous ne voulez pas refaire le travail chaque année, choisissez-en une opaque. [...] À l’inverse, toutes les teintures transparentes font piètre figure un an seulement après avoir été appliquées et récoltent de très mauvaises notes.»

Incertain de votre choix de couleur? Il existe des formats d’essai offerts en magasin. Il suffit de faire le test sur une section peu visible de la terrasse.

S’il faut plusieurs contenants d’une même couleur pour couvrir une section entière, le CAA-Habitation a un petit truc pour assurer une uniformité. «Quand il ne reste que le quart du produit dans le contenant, transvidez la nouvelle couleur dans celui-ci et brassez pour mêler les deux. Bien sûr, n’oubliez pas de brasser le produit à quelques reprises au cours de l’utilisation.»

+

Quelques chiffres 

Entre 10°C et 32°C

Températures ambiante et de la surface qui doivent être maintenues pendant une période de 24 heures (idéalement entre 15 °C et 20 °C)

Entre 40 et 70 %

Humidité relative recommandée au moment de l’application

15 %

Teneur en humidité maximale du bois, qui peut être mesurée à l’aide d’un hygromètre

48 heures

Temps de séchage minimal avant de marcher sur une surface teinte ou peinte

30 jours

Période minimale avant de la laver, pour bien laisser durcir le nouveau revêtement

Source: CAA-Habitation