Surtout, ne jetez pas votre arbre dans le bac de récupération! De meilleures options s'offrent à vous.

Comment se débarrasser du sapin de façon «écolo»

Bon, c’est fini. Les Fêtes sont déjà chose du passé. C’est maintenant le temps de ramasser, de faire le ménage et de pousser à la rue le bac de récupération débordant de papier d’emballage. Et le sapin dans tout ça? Tout dépend. Voici quelques pistes de solutions pour disposer du roi des forêts de manière écologiquement responsable, question de faire passer votre Noël de blanc à vert.
SAPIN NATUREL

Si vous avez décoré votre salon d’un sapin naturel, plusieurs options s’offrent à vous. Il est possible de le replanter ou de lui offrir une seconde vie en le recyclant.

S’il s’agit d’un arbre vivant en pot, transplantez-le au printemps (sur votre terrain ou celui d’une connaissance qui en veut bien, évidemment);

Si son tronc a été coupé, il ne peut pas être replanté, mais peut tout de même servir d’abri pour les oiseaux, écureuils, insectes et autres petites bêtes urbaines. Installez-le dans votre cour ou votre jardin, bien fixé à l’aide d’un support;

Ébranchez votre sapin et coupez son tronc en bûches qui serviront de bois de chauffage;

À l’aide d’une déchiqueteuse, réduisez-le en copeaux pour en faire du paillis, utile pour recouvrir le sol de vos plates-bandes ou pour ajouter de la «matière brune» à votre bac de compostage;

Une belle idée de l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec : ramassez les aiguilles de votre conifère pour fabriquer un pot-pourri qui embaumera votre demeure d’une sympathique odeur de sapin!

Si aucune de ces options ne fait votre bonheur, offrez l’arbre à un voisin qui pourra en faire bon usage. Sinon, tournez-vous plutôt vers votre municipalité. Nombreuses sont les villes qui disposent d’un programme de récupération ou même de cueillette d’arbres de Noël.

Ainsi, la Ville de Québec suggère d’aller porter son vieux sapin — complètement débarrassé de ses ornements — à l’écocentre le plus proche. Elle peut ainsi vérifier s’ils sont contaminés avant de les envoyer vers le centre de compostage, où ils seront déchiquetés pour être transformés en copeaux et en paillis. Vous trouverez la liste des écocentres ici.

À Lévis, il est suggéré de déposer votre végétal festif à dans les écocentres ou dans un des points de dépôt temporaires de la Ville.

Si, pour une raison ou une autre, aucune des possibilités ci-dessus ne vous convient, alors vous pouvez laisser votre sapin aux ordures, coupé en tronçons de moins de 1,2 mètre (4 pi) et déposé à côté du bac à déchets.

SAPIN DE PLASTIQUE

Surtout, ne jetez pas votre arbre dans le bac de récupération! Comme son «cousin» naturel, le sapin de plastique est destiné à l’écocentre. Les travailleurs sur place sauront lui trouver la fin de vie la plus appropriée. Ce type de service est accessible dans la majorité des municipalités, dont Québec.

À Lévis, deux options s’ajoutent :

participez à la collecte des encombrants, parfois appelés «les monstres», toutes les 2 semaines, de la mi-avril à la mi-novembre. Il faut d’abord s’inscrire en ligne;

faites-en don à des organismes locaux. Le guide du tri, disponible ici, en fait la liste.

Bref, quand c’est plastique, pensez écocentre.

ET LES DÉCORATIONS?

Pour le reste, pas toujours évident de savoir ce qui est récupérable ou pas. Voici donc une liste de décorations diverses qui vont — ou pas — au bac de récupération, établie par Recyc-Québec :

Va dans le bac : papier d’emballage non métallisé, enveloppes et cartes de papier, boîtes de carton, papier de soie, bouteilles de vin et contenants de verre, boîtes de conserve, bouteilles de plastique et canettes (pensez à la consigne!), styromousse alimentaire (à Québec*);

Ne va pas dans le bac : papier d’emballage métallisé, choux, rubans, ustensiles et assiettes de plastique, lumières et ampoules de Noël, vêtements, styromousse*, guirlandes, bouchons de liège, boules de Noël ou verres cassés.

*(Note : à Québec, les barquettes et les verres en styromousse alimentaire bien rincés peuvent être récupérés, mais pas à Lévis ni dans la plupart des municipalités. À vérifier sur le site Web de votre ville.)

Pour plus de renseignements, visitez les sites Internet de Recyc-Québec ou ceux de vos municipalités.

Sources : Recyc-Québec, Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec, Villes de Québec et de Lévis