Umbra Shift continue dans la même lignée que sa maison mère en offrant des objets fonctionnels et avant-gardistes, mais ils sont cette fois-ci signés par des designers qui se démarquent sur la scène internationale.

Collection haut de gamme pour Umbra

Connue pour ses accessoires décoratifs ludiques à petits prix, la Torontoise Umbra s'offre une extension haut de gamme. Umbra Shift continue dans la même lignée que sa maison mère en offrant des objets fonctionnels et avant-gardistes, mais ils sont cette fois-ci signés par des designers qui se démarquent sur la scène internationale.
<p><span>La chaise Hanger de Philippe Malouin</span></p>
<p>Le New-Yorkais Harry Allen propose un tabouret au siège tissé, inspiré des techniques de tissage de panier aux Philippines. </p>
Zone Maison lancera la semaine prochaine à Montréal la collection Umbra Shift. «Shift» pour changement. «C'est la même essence. Umbra conserve son positionnement design, qui lie l'esthétique au pratique, mais ils souhaitent travailler avec différents matériaux», explique Sarah Abikhzir, vice-présidente chez Zone. On trouve alors plus de produits faits à la main dans cette branche «luxueuse» de la marque. 
Présence québécoise
La nouvelle gamme regroupe
16 objets pensés par neuf firmes ou designers. On remarque notamment la présence du Québécois Philippe Malouin, avec sa chaise pliante, qu'on peut accrocher, tel un cintre. 
Le New-Yorkais Harry Allen propose un tabouret au siège tissé, inspiré des techniques de tissage de paniers aux Philippines.
Les trois vases «plissés» de la firme torontoise MSDS studio ont été créés pour accompagner une plante aux différents stades de sa croissance.
Le Vancouvérois Lukas Peet a dessiné des chandeliers asymétriques aux accents métalliques, et le New-Yorkais Paul Loebach, une lampe «tasse» qui peut aussi servir de porte-crayons et de chargeur pour téléphone.
La nouvelle plateforme Umbra Shift a remporté le prix Éditeur des meilleurs accessoires lors du salon international du meuble contemporain de New York en mai dernier, au moment de son premier dévoilement.
<p>Le Vancouvérois Lukas Peet a dessiné des chandeliers asymétriques aux accents métalliques. </p>
Les gens de Québec ne pourront pas admirer les pièces dans la boutique Zone de la capitale. Toutefois, il est possible de commander les objets de la collection en ligne (www.zonemaison.com/umbra_shift) et de venir les récupérer à la succursale de l'avenue Cartier. Déjà offerte en Europe, la collection sera officielle lancée mercredi prochain, en magasin, à Montréal.