Coffres à outils pour papas bricoleurs

Quels sont les critères d'un bon coffre à outils? Utilité, rangement, confort de la poignée, visibilité des outils, dit spontanément Rock Labbé, plâtrier et peintre en bâtiment depuis plus de 40 ans et coach en rénovation.
Celui qui a conçu et réalisé deux DVD pour guider les bricoleurs dans leurs travaux croit qu'il est possible de trouver un coffre intéressant autour d'une trentaine de dollars. «Et il ne faut pas oublier que l'habit ne fait pas le moine», lance-t-il. Beauté n'est ici pas gage de qualité.
Aussi, chaque corps de métier a ses coffres adaptés. Sur le site Web des quincailleries, certains modèles sont d'ailleurs spécifiés pour mécanicien, pour électricien, pour entrepreneur...
Et pour le bricoleur du dimanche? Tout dépend des besoins.
Pour ceux qui accrochent quelques cadres à l'occasion, sans plus, il y a le petit coffre de base vendu entre 10 et 20 $. Il peut loger un marteau, quelques pinces, des tournevis et le tour est joué. Il peut aussi servir aux installateurs de fils - câble, système d'alarme -, qui n'ont pas besoin de gros outils. «Moi, avec ça, je ferais plus un coffre à pêche», rigole le bricoleur aguerri, qui n'y voit pas une grande utilité.
Rock Labbé a un faible pour le coffre à roulettes, utile pour tous. Il loge beaucoup, ses compartiments permettent d'être ordonné et, surtout, il donne accès rapidement et facilement aux outils sans forcer, un gros plus sur le chantier. Suffit de tirer sur la poignée et l'établi suit.
Il parle encore du sac à outils refermable ou de la mallette, qui accueille généralement deux perceuses, les batteries et les chargeurs.
Rock Labbé s'enthousiasme pour le sac à outils amovible qui s'installe autour d'un seau. «Ça, c'est merveilleux pour un bricoleur!» Bon, pas cher, il s'accroche à n'importe quel seau ou chaudière, qui sert aussi de rangement. Les compartiments du sac déployés tout autour offrent les outils à la vue. «L'important quand tu bricoles et que tu as besoin d'un outil, c'est de le voir. Dans un coffre fermé, tu cherches, tu le vides pour trouver ce que tu veux, qui se cache généralement dans le fond», illustre l'expert.
En métal ou en plastique?
Coffre en métal? En plastique? En tissu? Pochette en cuir? Rock Labbé souligne que le coffre en métal se voit rarement. Il servait davantage aux plombiers qui risquaient de le cogner sur des gros tuyaux en fer et en acier.
Les coffres en plastique robuste ont l'avantage de servir aussi d'escabeau, parce qu'on peut monter dessus, note le pro... qui pèse 150 livres et invite tout de même à la prudence. Il prône aussi le gros nylon rigide, «bon pour des années».
Les ceintures et les tabliers de menuisier trouvés en quincaillerie sont généralement en polyester et en nylon ou en cuir. «Le cuir, c'est le meilleur. Avec le temps, il s'amollit, il devient à ta main», dit Rock Labbé.
Ceintures et tabliers à porter sur soi sont bien pratiques. Plusieurs poches permettent de glisser un ruban à mesurer, un petit niveau, des pinces et à l'arrière, il y a une attache à marteau. «Comme ça, tu n'es pas toujours obligé de courir au coffre.»
Finalement, le choix s'arrêtera sur le modèle qui permettra d'être à l'aise et efficace.