Ici, des branches d’herbes de la Pampa rendent l’espace très apaisant. «Grand et <em>fluffy</em>, un bouquet de ce genre peut certainement s’intégrer à merveille dans plusieurs types de décors», soutient Joëlle Faucher de Foucade Design.
Ici, des branches d’herbes de la Pampa rendent l’espace très apaisant. «Grand et <em>fluffy</em>, un bouquet de ce genre peut certainement s’intégrer à merveille dans plusieurs types de décors», soutient Joëlle Faucher de Foucade Design.

Cet automne, décor rime avec réconfort

Marie-Anne Dayé
Marie-Anne Dayé
Collaboration spéciale
L’automne et son vent frisquet cogne à nos portes, nous invitant au cocooning. Or, comme on n’a pas trop envie de se sentir confinés à nouveau, on misera sur une ambiance chaleureuse tout en étant légère. Lumière sur quelques tendances qui embelliront nos intérieurs cette saison.

Deux designers de Québec ont remarqué une hausse de la demande depuis le début de la pandémie : le budget accordé aux voyages en 2020 aurait plutôt servi pour les rénovations qui étaient, la plupart du temps, remises à plus tard. Stéphanie Gilbert, designer et copropriétaire de Mathéa Design, a noté que ses clients recherchent davantage une déco à leur image qui leur plaira longtemps. «Ils ont tous peur d’être reconfinés une deuxième fois, alors ils ont tendance à vouloir quelque chose d’ergonomique, de fonctionnel et d’intemporel.»

Même son de cloche du côté de Joëlle Faucher, ­designer-propriétaire chez Foucade Design d’intérieur, qui a constaté que les aménagements extérieurs ont été très populaires cet été. Les gens rêvaient de se sentir en voyage dans leur cour et, maintenant, ils souhaitent rendre leur intérieur au goût du jour pour en profiter pleinement, déduit-elle. Voici donc, selon les observations de ces deux designers, quelques tendances qui guideront nos choix déco cet automne et qui sont là pour rester longtemps.

Les formes arrondies apportent de la douceur à un décor. C’est le cas de l’arche et du miroir rond dans ce hall d’entrée.

Ouvertures bien dosées

Les espaces ouverts se referment un peu plus afin de créer de l’intimité. Cela ne signifie pas de cloisonner complètement les pièces, même si Joëlle Faucher prédit que d’ici quelques années, la tendance sera aux pièces plutôt fermées et intimes. 

Récemment, on a dû composer avec un réaménagement des espaces de la maison afin de cohabiter allègrement et travailler en paix. Les demi-murs, les lattes de bois à la verticale et les paravents sont donc des éléments déco privilégiés pour donner l’impression de séparer les pièces en les maintenant aérées et en laissant voyager la lumière. 

Une chose est à retenir, toutefois : l’aménagement doit être adapté aux besoins des occupants, peu importe la tendance. «Si on a une grande famille avec beaucoup d’enfants et qu’on se sent confinés parce qu’on a des petites pièces, ouvrir l’espace serait un bon changement à faire», conseille Joëlle Faucher. Au même titre que si l’on veut cacher le comptoir de la cuisine qui est bordélique parce qu’on a tendance à être un peu désorganisé, séparer la cuisine de la salle à manger peut être une bonne option, poursuit-elle.

Miroir en bambou disponible chez VdeV, 166 $, vdevmaison.com

Tout en rondeurs 

Depuis quelque temps, les lignes droites se courbent. Les luminaires, les meubles d’appoint, les vaisseliers, les dossiers de chaises adoptent les rondeurs avec audace, faisant un clin d’œil aux styles Art déco et mid-century modern. Même le haut des portes peut être arrondi pour plus de douceur. Les arches, qu’elles soient d’origine ou créées sur mesure (pour ceux qui ont la patience et la motivation de le faire!) reviennent dans nos intérieurs au grand galop. Si l’on souhaite intégrer les rondeurs sans trop se casser la tête, on peut plutôt opter pour le miroir rond ou ovale, ou encore pour des cercles ou des demi-cercles peints sur les murs. 

Les meubles d’appoint en rotin sont les bienvenus dans toutes les pièces de la maison. Dans ce salon, cette matière naturelle, de même que les tons de rouille et d’ocre, contrastent à merveille avec les meubles gris et noirs.

Plantes à volonté 

Ce n’est pas nouveau, les plantes apportent non seulement de la fraîcheur dans un décor, mais aussi de la couleur. Cet automne, les plantes grand format ont la cote, selon Stéphanie Gilbert. «La différence avec les années précédentes, c’est que les plantes font partie du décor au point de départ. On essaie de construire autour et non de les considérer comme un petit accessoire qu’on met sur un meuble.» En plus de purifier l’air, elles vivifient l’espace et font entrer l’extérieur à l’intérieur. Pas mauvais non plus pour le moral! 

Suspension disponible chez Luminaire Authentik, 370 $, luminaireauthentik.com

Matières naturelles 

Sans surprise, le rotin est encore au sommet des tendances. Cette matière naturelle, tout comme l’osier et le bambou, orne les meubles d’appoint, les luminaires et toutes sortes de petits accessoires. On peut autant en trouver dans les magasins à grande surface que les petites boutiques de décoration. C’est aussi le genre d’objets que l’on déniche souvent dans les friperies ou les brocantes, mais il faut ouvrir l’œil, car ça part assez vite. Les fibres naturelles comme le lin et le coton sont aussi à l’honneur sur les rideaux, les housses de couettes, les jetés et les coussins.

Les couleurs rabattues comme le rouille sont en plein dans les tendances cette saison. Couverture 100 % coton disponible chez VdeV, 142 $, vdevmaison.com

Couleurs inspirées de la nature

Le terracotta, le jaune ocre, le rouille, le vert (sauge, kaki, olive, forêt), le rose pâle et le bleu marine sont parmi les couleurs chouchous encore cette saison. Ces teintes qui se rapprochent de la nature créent des espaces cosy et apaisants.

+ DE TENDANCES

Selon Stéphanie Gilbert, de Mathéa Design

Le lit à baldaquin pour créer un espace enveloppant. «On y va avec des lignes très minces, on oublie complètement les fioritures, on opte pour des matériaux plus naturels comme des bois pâles, des teintes neutres comme le blanc ou le noir, on joue avec la transparence, donc les voiles deviennent optionnelles.»

Les hottes surdimensionnées. «On crée des caissons surdimensionnés en gypse, en mélamine, ou avec des insertions de bois, et ça devient comme une pièce maîtresse de notre environnement dans la cuisine.» 

La balançoire pour créer un coin lecture au lieu de la chaise d’appoint. «Ça donne un côté funky à l’espace tout en étant pratique.» 

Les tapis colorés pour ajouter de la vie dans la maison.

Les tuiles 24 x 24, que l’on installe au sol et sur les murs, ont l’avantage d’être plus faciles d’entretien et d’agrandir l’espace.

Selon Joëlle Faucher, de Foucade Design d'intérieur

Le motif terrazzo sur des tuiles murales ou au sol, ou encore sur les accessoires. 

Les finis mats, comme le fini suède, sont très populaires pour les armoires. On évite le trop lustré! 

› Le outdooring. Agrandir la fenestration le plus possible et créer des pièces ouvertes sur la cour pour éviter de se sentir trop confinés. 

Less is more. Sans être trop minimalistes, on essaie d’épurer les décors, les espaces. Au lieu de laisser traîner des petites babioles dont on n’a pas besoin sur les comptoirs, on choisit une lampe originale d’un fabricant québécois, quelque chose d’unique qui va perdurer dans le temps, comme l’explique Joëlle Faucher. Nos façons de consommer ont changé : on achète moins, mais mieux.

Cette lampe sur pied qui intègre le terrazzo avec parcimonie est un coup de cœur de Joëlle Faucher. Offerte chez Luminaire Authentik, 1200 $, luminaireauthentik.com