Géant ou petit, uni ou bigarré : on s’amuse avec l’hexagone.

Céramique: des idées de grandeur [PHOTOS]

En 2020, la céramique prend plus d’espace dans la maison en s’invitant sur toutes les surfaces. Du plancher, elle remonte sur les murs en s’attardant sur les comptoirs et s’impose avec une nouvelle norme de 60 x 60 cm en matière de taille, qui évolue déjà vers le 60 x 120cm, dévoile Kristina Panzera, acheteuse principale de Ciot. Des tuiles de grandes dimensions donneront un effet d’uniformité et de grandeur à n’importe quelle pièce, tout en lui octroyant un aspect haut de gamme.

Avec cette tendance, les tuiles rectifiées sont de plus en plus en demande. Elles permettent de faire des microjoints qui ne briseront pas l’effet d’ampleur créé par les grandes tuiles, informe Eric Bisson, représentant des ventes pour Holten Impex Ceramica Concept. «Quand on prend du grand format et qu’on fait des petits joints, on crée un effet d’ensemble au niveau du sol. Donc, on donne un effet de grandeur sans pour autant aller chercher des hyper grandes tuiles», explique-t-il.

Chaude la céramique!

La tendance aux planchers chauffants encourage la tendance pour les planchers de céramiques. Elle s’installe jusque dans les chambres à coucher, particulièrement si elles sont de petites tailles. «Dans des condos par exemple, certains vont préférer garder le même produit au plancher dans tout l’espace, surtout maintenant avec les planchers chauffants, c’est quand même très confortable», remarque Kristina Panzera.

Plus les formats sont grands, plus la tuile est sobre. Principalement sur le sol, puisqu’il est plus difficile de changer un plancher qu’un mur, surtout s’il est chauffant. Plus le carreau de céramique rapetisse, plus on y ajoute de détails.

La céramique n’est plus simplement valorisée pour son côté pratique et durable, elle devient un élément de style qu’on peut utiliser pour créer des chefs-d’œuvre qui décorent les pièces aussi efficacement qu’un tableau, avec l’avantage de pouvoir être installé sur une plus grande variété de surfaces. «Habituellement, c’est des carreaux 20 x 20 cm ou 15 x 15 cm qui imitent les anciennes tuiles peintes à la main, ou les tuiles de ciment peintes à la main», décrit Kristina Panzera. 

Les tuiles de céramiques à motifs donnent un accent méditerranéen.

Des compositions de tuiles plus petites aux motifs luxueux donneront des accents méditerranéens aux murs et aux îlots. «Dans les mosaïques, on va trouver beaucoup de formes, des hexagones de toutes sortes de proportions, allongés ou avec les côtés égaux. On va trouver aussi la forme d’écaille de poisson, des arabesques, des cercles», ajoute-t-elle.

Plus chaleureuse

Les pastels, les gris et même le blanc se réchauffent cette année. «Dans le monochrome, on est encore beaucoup dans les tons de gris : le gris et le blanc priment. On va aussi aller vers le grège qui est un gris un peu plus chaleureux. Les gens veulent moins un gris bleuté», remarque Kristina Panzera.

Le grège est une alternative chaleureuse aux gris tout en restant sobre et chic.

À cette palette s’ajoutent des accents de bleu, de vert et de rose. «Pour la première fois en Amérique du Nord les gens ont finalement accepté de mettre du rose pâle», note l’acheteuse principale de Ciot. «Dans les salles d’eau, les gens vont oser mettre de la couleur. On fait actuellement beaucoup de salle d’eau avec du rose et des marbres avec des couleurs vives à l’intérieur, comme le vert.»

Pierre, marbre, bois; les différents finis qui imitent les matériaux naturels s’agencent dans une même pièce.

Dans la céramique, aussi bien les imitations de marbres que de pierres, la tendance est aux veinures contrastantes, «des veinures plus fortes, plus accentuées, un peu plus agressives, moins éteintes que ce qu’on prisait dans le passé», précise Kristina Panzera. Surtout qu’aujourd’hui la technologie offre la possibilité d’avoir une continuité de veinures entre deux dalles grand format, ajoute Louisa Feliziani, directrice au développement de produits pour le Groupe Carreaux Céragrès.

Les imitations de bois offrent tous les avantages pratiques de la céramique avec le cachet du bois.

La céramique reste connectée avec les éléments naturels avec des finis imitations de bois, de marbre, de pierres; sans parler de l’imitation-ciment et de l’effet béton qui restent aux goûts du jour. «On parle toujours beaucoup d’effets naturels, de produits qui vont bien vieillir avec les années, c’est vraiment la tendance encore en 2020», soutient Eric Bisson. Cette année, on peut oser l’amalgame de finis qui imitent différents éléments naturels.

Oser les contrastes

Tout en restant en contact avec les éléments naturels, des finis lustrés et métalliques s’ajoutent aux décors. Dans une pièce ensoleillée, le soleil viendra jouer avec les luxueux reflets d’or ou de cuivre de ces surfaces réfléchissantes qu’on appose autant sur les murs que sur les planchers.

Les effets de béton et de terrazzo plaisent toujours cette année.

Les finis naturels et métallisés peuvent s’agencer pour créer des contrastes qui ne sont pas à proscrire cette année. «On joue beaucoup avec le contraste du très moderne, ou de l’industriel, avec le classique ou le usé» soutient Kristina Panzera. 

Les veines des imitations de marbre et de pierre sont mises en valeur.

Grâce à la technologie, les effets en trois dimensions sur les murs deviennent plus accessibles et plus excitants que jamais. «C’est de plus en plus populaire. Il y a beaucoup de clients qui mettent ça dans leur maison», remarque Kristina Panzera. «Avant, c’était des carreaux qui étaient faits à la main ou qui étaient faits de façon très artisanale»,explique-t-elle. Maintenant, une intéressante variété d’effets 3D est disponible. «Il y a des très beaux carreaux avec des motifs 3D blanc sur blanc. Le carreau est tout blanc, mais avec l’effet 3D ça ajoute beaucoup de dimensions et de décoration à la pièce, sans ajouter une autre couleur. Ça nous laisse plus libres à ce moment-là de changer la déco autour», remarque Kristina Panzera.