Ce belvédère, au bout d’une passerelle, permet d’embrasser la démesure du paysage.

Cap-aux-Corbeaux: Vivre dans une œuvre d’art

À travers les pins centenaires, sur les hauteurs du Cap-aux-Corbeaux, à Baie-Saint-Paul, une résidence secondaire appelée Le Nid se fond dans la nature. Sa passerelle, sa terrasse, son aire de vie tendent vers le paysage, attirées comme des aimants.

La demande était claire : exploiter le site pour permettre aux occupants de vivre dans une œuvre d’art en perpétuelle mutation, au gré des saisons.

L’agence de Lévis Anne Carrier architecture a relevé le défi en concevant une maison de 240 mètres carrés aux percées et aux parois de verre qui laissent exploser la vue. Le bâtiment, peu perceptible à l’entrée du site, est camouflé par une végétation mature, conservée dans son intégralité, et par la couleur des parements de bois, semblable à celle de l’écorce des arbres.

Une passerelle en cèdre permet d’accéder à la demeure, où espaces intérieurs et extérieurs se juxtaposent et se superposent.

Une large percée dans le bâtiment dévoile une vue surprenante. À gauche, un pont accroché à la résidence invite à y accéder.
Le bois se décline sous différentes formes : épinette foncée, cèdre pâle. Le parement clair est en alternance plein ou ajouré. Il agit tantôt comme garde-corps, tantôt comme filtre.
Ce projet signé Anne Carrier architecture a été conçu pour permettre aux occupants de vivre dans une œuvre d’art en perpétuelle mutation, au gré des saisons et des heures du jour.

L’entrée s’ouvre sur une aire de vie, reliée au quartier des maîtres par une passerelle de verre qui favorise l’intimité de cette zone tout en laissant pénétrer la lumière naturelle au cœur de la demeure.

La paroi de verre de l’aire de vie encadre le chenal du fleuve, le Massif de la Petite-Rivière-Saint-François et la baie de Baie-Saint-Paul.

Au rez-de-jardin, les pièces lumineuses abritent les chambres des invités, une seconde aire de vie et une terrasse.

La terrasse couverte permet d’embrasser la démesure du paysage.

Le Nid, un projet de 2016 conçu par Anne Carrier, Robert Boily et Mathieu St-Amand, a été réalisé par Habitat Écoconstruction.