Le projet dérive d'un modèle précis, la chapelle dans le bois construite en 1920 par le célèbre architecte Gunnar Asplund dans le cimetière de Stockholm.

Biennale de Venise: le Vatican fera ses débuts avec 10 chapelles

CITÉ DU VATICAN — Le Vatican a annoncé le 20 mars qu'il participerait pour la première fois à la biennale d'architecture de Venise, qui aura lieu du 26 mai au 25 novembre, avec un projet de 10 chapelles réalisées par des architectes célèbres, dont le Britannique Norman Foster.

«À partir du début du XXe siècle, nous avons assisté à un divorce déchirant entre l'art et la foi», mais désormais, «il y a la renaissance du désir d'une nouvelle rencontre» entre les deux, a déclaré le cardinal Gianfranco Ravasi, le «ministre» de la Culture du Vatican, en présentant le projet.

«Il s'agit d'un parcours certainement difficile et compliqué, qui se nourrit encore de soupçons mutuels (...), mais c'est un dialogue qui avec l'architecture a parcouru des étapes significatives», a-t-il ajouté.

Au cours de la biennale, le pavillon du Vatican sera situé sur la petite île de Saint Georges, dans la lagune de Venise.

«Le projet pour le pavillon (...) dérive d'un modèle précis, la chapelle dans le bois, construite en 1920 par le célèbre architecte Gunnar Asplund dans le cimetière de Stockholm», a expliqué Francesco Dal Co, le commissaire du pavillon.

«Asplund avait défini la chapelle comme un lieu d'orientation, de rencontre, de méditation (...) et ce même thème a été proposé à 10 architectes, invités à construire des chapelles dans la partie boisée à l'extrémité» de l'île, a ajouté M. Dal Co.

Parmi les 10 architectes choisis figurent M. Foster, mais aussi l'Américain Andrew Berman, l'Italien Francesco Cellini, le Japonais Terunubu Fujimori et le Portugais Eduardo Souto de Moura.