Matthieu Boulianne et Frédérik Papillon, de l’Atelier C3 Design, offrent des soirées d’initiation au design d’intérieur dans leur bureau depuis cet été.

Atelier C3 Design: l’abc du design, en une soirée

Vendredi, 15h30, l’Atelier C3 Design se prépare à offrir un cours d’initiation dans ses bureaux du boulevard Père-Lelièvre, à Québec. Une nouveauté depuis l’été. Durant trois, quatre heures, deux designers d’intérieur parlent espace, styles, matériaux, coloration. L’atmosphère est décontractée, mais l’information, les trucs et les conseils déboulent, appuyés par des exemples et des échantillons à toucher. Le Soleil était invité dans la classe du 6 septembre. Compte rendu.

Matthieu Boulianne et sa collègue Frédérik Papillon forment un jeune et dynamique duo de formateurs très bien préparés. Dans la vingtaine, diplômés en techniques de design d’intérieur au Cégep Garneau, ils pratiquent depuis quatre ans et cumulent quelque 200 projets dans l’équipe élargie. 

Habités par leur passion, ils ne peuvent s’empêcher de la communiquer. L’idée de ces ateliers d’initiation au design pour monsieur et madame Tout-le-Monde leur est venue naturellement, eux qui répondent aux mille et une questions du public lors des salons de l’habitation.

Le 6 septembre au soir, leur auditoire était notamment composé d’une investisseuse en immobilier impliquée dans ses projets et d’une retraitée qui avait déjà suivi une formation en décoration, fait quelques aménagements chez des amies et venait se «chercher du bagage» pour rénover son propre espace.

Nos formateurs, avec le matériel remis aux participants de l'atelier, un nuancier de couleurs et un cahier de notes

Matthieu et Frédérik ont déjà reçu dans leur atelier un groupe de filles de Montréal, qui ont fait l’aller-retour juste pour l’occasion.

À noter qu’il ne s’agit pas d’une formation arrosée. Nos hôtes proposent jus pétillants et autres boissons sans alcool, ainsi que de charmantes bouchées faites maison, lors de la pause.

Autrement, ils s’attaquent à un généreux programme résumé dans un cahier de notes. 

D’entrée de jeu, les designers insistent sur l’importance de réfléchir d’avance à ce qu’on veut faire dans une pièce pour éviter à tout prix les «j’aurais donc dû»! Fonctions premières et secondaires, besoins à court et à long terme, habitudes et mode de vie. Un exemple? Si la plupart des membres de la famille mesurent 6 pieds, rehausser les comptoirs agrémentera le quotidien en cuisine.

L’Atelier C3 Design prône aussi la récupération. Pas obligé de tout jeter pour repartir à neuf. Un coup de pinceau de peinture blanche épure un vieux meuble. On peut aussi changer la vocation d’une commode, qu’on transforme en lavabo. Encore là, il faut penser hauteur, quitte à scier les pattes, car une vasque haut perchée sera inconfortable.

Opération récupération avec ces vieilles portes de bois délavées qui servent à la fois de cloison et de vestibule. Conception et aménagement : Atelier C3 Design

Truc de pro, gardez vos factures de robinetterie pour avoir la garantie. Et essayez les chaises avant d’acheter. «C’est l’fun de magasiner sur Internet, mais on ne peut pas s’asseoir dessus», insiste Matthieu.

Quelques fois durant la soirée, le duo prêche pour sa paroisse et rappelle que les designers d’intérieur ont des ententes avec leurs fournisseurs et permettent souvent à leurs clients d’avoir de meilleurs prix sur les produits. À bon entendeur!

Ceci étant dit, on poursuit sur les styles. Quel est le vôtre? L’exercice fait réagir l’auditoire et ressortir les différentes personnalités. Sachez que le style moderne «met de l’avant la fonctionnalité de la pièce et du mobilier». Épuré, il éclaircit et agrandit. Le style contemporain est un «moderne plus chaleureux». On ajoute un peu de bois, un voilage, une ligne courbe. Avec ses matériaux nobles et ses fioritures, le style classique peut être actualisé.

Sans parti pris, Matthieu et Frédérik défilent ainsi les caractéristiques des styles industriel, farm house, éclectique. Des photos à l’écran montrent des projets types, réalisés par l’Atelier.

«Le style moderne éclaircit et agrandit.»
Le style éclectique, qui fusionne plusieurs courants et époques, caractétise cette cuisine signée par l’Atelier.

Les designers soulignent que «plus on met de choses, plus ça contrarie l’œil». Mais si on reprend le bois du plancher pour créer une tête de lit, «ça fait du sens». L’idée est d’avoir une continuité visuelle, une harmonie. Le duo suggère d’opter pour un style par étage.

Alors que le soleil se couche et que les oiseaux du bureau piaillent au loin dans leur cage, on a droit à une vaste présentation de matériaux de revêtements de sol et de mur. On nous offre un tour d’horizon du stratifié au béton, en passant par la céramique et la toile tendue, avec  précisions sur ce qui grafigne, ce qui est froid sous les pieds, ce qui résiste à l’eau et à l’humidité... Pour le choix de revêtement au sol, le duo recommande de s’informer auprès des conseillers pour la résistance au glissement. Un fini très lustré est risqué dans la salle de bain, l’entrée, la cuisine et la saleté paraît plus facilement.

Au rayon des tapis, certaines compagnies offrent des tuiles de deux pieds par deux pieds, avec possibilités de créer des motifs. D’autres proposent des tapis imitation bois, comme Flotex de Forbo.

En plus de commenter les avantages et les inconvénients de chaque produit, l’Atelier C3 Design donne une idée des prix au pied carré. Dans toutes les gammes, jusqu’au papier peint en cuir végétal, fait de pelures de champignon et vendu 400 $ à 500 $ le rouleau double.

Trucs de coloration

Pour appliquer de la peinture aux murs, le duo donne deux options «qui marchent à tout coup». 1. Couvrir les murs d’une couleur neutre et garder la couleur accent pour les accessoires. 2. Appliquer une couleur neutre partout, sauf sur un mur, «la vedette de la pièce, celui qu’on voit en entrant», sur lequel on applique une couleur accent.

Sachez que la couleur est la dernière chose qu’on choisit. Et il importe de la regarder à la lumière du jour, comme tous les autres échantillons d’ailleurs.

Les designers montrent comment tirer une palette de couleurs d’une image, d’un tableau, d’une photo qui servira de point de départ. Eux-mêmes utilisent la peinture Sherwin-Williams.

Depuis sa création en 2015, l’Atelier C3 Design veut donner «l’heure juste» à sa clientèle par des forfaits fixes correspondant à leurs honoraires. Par exemple, le forfait cuisine avec plan à l’échelle, perspectives 3D, élévation technique, suggestions de matériaux, rencontres, soumission et suivi s’élève à 949 $. Ce prix n’inclut pas le coût des matériaux ni la main-d’œuvre, mais établit de façon claire la valeur du travail d’un designer.

Les prochaines formations d’initiation au design d’intérieur sont prévues le 24 octobre et le 7 novembre de 18h à 21h30. Billets : 145 $ vendus en ligne sur Eventbrite à l’adresse bit.ly/2lmlwUl.

QUELQUES CHIFFRES PRATIQUES 

> 36 pouces: minimum de dégagement entre deux comptoirs

> 36 pouces: hauteur de comptoir dans une cuisine

> 30 à 32 pouces: hauteur d’un lavabo de salle de bain