Émilie Côté confectionne des coussins et vend aussi ceux de l'artisane textile de Métier doré.

Atelier-boutique Collage: déco, récup et autres trouvailles

Le dépanneur Orange du quartier Saint-Jean-Baptiste, à Québec, a fermé ses portes, mais regagné ses fenêtres, grâce à une nouvelle boutique de décoration dont la propriétaire est aussi friande de récupération.
Émilie Côté, 32 ans, s'est créé un «mini Club Textile» à son image avec ce commerce qu'elle a baptisé Collage. Situé au 795, rue Saint-Olivier, à l'angle de Saint-Augustin, il a pris la place d'un dépanneur connu de tous les piétons empruntant la côte d'Abraham, d'où il était bien visible.
Émilie l'a métamorphosé, notamment en reperçant les fenêtres d'origine qui avaient été bouchées avec de la pierre. Elle habille des fenêtres, il était donc impératif que son atelier-boutique en soit doté. À l'extérieur, elles sont ornées de fleurs. À l'intérieur, elles sont équipées de profondes tablettes qui lui servent de présentoirs.
La jeune femme habite la rive sud. Elle détient un diplôme d'études professionnelles en décoration intérieure et étalage. Elle a travaillé pendant huit ans au Club Textile de Lévis. 
Maintenant établie dans Saint-Jean-Baptiste, elle offre des services de décoration sur mesure qui incluent l'habillage de lit et de fenêtres. «Ça m'allume», confie-t-elle. Elle coud. Elle a une «belle collection de papiers peints». Et elle peut faire des travaux de rembourrage de base avec des tissus qu'elle commande.
Sa boutique a beaucoup de cachet. Dès l'entrée, on aperçoit un canapé ancien englouti par des coussins de toutes les couleurs, de toutes les grandeurs, de toutes les formes. Devant, Émilie Côté a placé une table à café de style colonial qu'elle a peinte en blanc et qu'elle a recouverte d'une housse rembourrée très originale. Table ou banquette? À vous de voir...
Cette table de style colonial s'est transformée en banquette grâce à l'ajout d'une housse rembourrée.
Quelques items dénichés dans des brocantes attirent l'oeil: tasses, pichets, théières, paniers. Que des coups de coeur, assure-t-elle.
Une table de téléphone jaune et un fauteuil de bois rouge témoignent de son goût pour la récupération. Elle les a enduits elle-même d'une peinture à l'argile «qui colle sur le vieux vernis» et ne nécessite aucun apprêt. Et elle les a joliment rembourrés. Vous avez un vieux meuble? Elle pourra vous le rajeunir d'aussi belle façon.
Ce charmant meuble de téléphone témoigne du talent et de l'imagination de la jeune femme.
C'est à la fin de janvier qu'Émilie Côté a déniché l'ancien dépanneur où elle pourrait «camper» son projet. Ses portes ont ouvert le 17 juin. Secondée par ses parents, son conjoint et ses beaux-parents, elle a travaillé fort pour s'installer et pour aménager son atelier dans le local voisin. 
«J'aime la convergence du lieu», dit-elle. C'est vrai qu'il est bien situé, entre haute et basse ville, près du quartier Saint-Roch et du Vieux-Québec, dans un environnement de vieilles maisons et de propriétaires qui, souvent, n'ont que l'option du sur mesure.
Info: 581 998-5715 et collagedecotrouvailles@gmail.com