Au coin des rues Bagot et Victoria, le bureau de l'agence de communication Turbulences surprend les passants par son design graphique original.

Agence Turbulences: le design graphique anime Saint-Sauveur

Il y a quelques semaines, les résidents du quartier Saint-Sauveur, à Québec, ont vu un immeuble se métamorphoser grâce à la puissance du design graphique. Coin Bagot et Victoria, ses vitrines affichent un «H2H» à angle droit, immense et intrigant.
<p>Les tablettes à pince sont l'un des éléments distinctifs de l'agence Turbulences. </p>
<p>Dans l'«espace créatif» fenestré sur deux côtés, le lien est direct avec les rues de Saint-Sauveur. La propriétaire, Chantal Bourgault, aime les contrastes de ce quartier. </p>
En décembre, l'agence de communication Turbulences a pris possession de ces locaux qui étaient autrefois propriété de Steve Girard Designer. «On a refait le design intérieur et extérieur pendant les Fêtes», raconte la jeune propriétaire, Chantal Bourgault, qui revient en basse ville après avoir passé quelques années dans le secteur Lebourgneuf.
H2H signifie human to human et fait référence à l'expression marketing B2B, business to business. Pour Chantal Bourgault, H2H établit clairement que l'humain est au premier plan au sein de l'entreprise qu'elle dirige depuis 10 ans.
Elle s'est d'ailleurs installée dans Saint-Sauveur pour se rapprocher des gens et de la vie. Elle aime les contrastes de ce quartier, où se côtoient des gens de toutes les classes sociales, où des maisons traditionnelles subsistent malgré l'essor du design urbain et industriel.
«Bureaux flexibles»
Les locaux sont simples mais vivants. Chantal Bourgault a aménagé des «bureaux flexibles» où peuvent s'installer les collègues de Trois-Rivières, de Montréal et de San Diego quand ils sont de passage à Québec. 
Des éléments typographiques constituent l'essentiel de la décoration. Dans le bureau principal, elle a aligné sur le mur les tablettes à pince qui sont l'un des éléments distinctifs de Turbulences. «Tous nos rapports de performance sont présentés sur ces "gros pads"», explique-t-elle.
Dans les fenêtres et sur les parois de verre intérieures, elle a collé des formes géométriques de vinyle translucide, ainsi que du lettrage. Le message d'ouverture sur les autres est clair. C'est joyeux, ludique, différent. Ça ressemble à une invitation.