Les vases de l’ébéniste Sophie Chapados

Accent local pour les cinq ans de La folle fourchette

Pour célébrer ses cinq ans, La folle fourchette change sa formule et devient une vitrine pour l’artisanat québécois.

La quincaillerie culinaire du quartier Limoilou, visitée l’an dernier par Josée di Stasio pour son émission sur Québec, mise davantage sur l’art de la table, les produits fabriqués localement, des importations exclusives et des produits alimentaires coups de cœur.

Une dizaine de nouveaux artisans s’ajoutent à ceux qui étaient déjà en vitrine. Du nombre, l’ébéniste de Québec Sophie Chapados avec ses vases et ses chandeliers et la tisserande Lucie Brisson, «une dame du quartier», avec ses catalognes faites à la main.

Sophie Grenier-Héroux et Cyane Tremblay, propriétaires de La folle fourchette

Les propriétaires de La folle fourchette, Sophie Grenier-Héroux et Cyane Tremblay, ont aussi hâte de faire découvrir les serviettes Nawrap faites au Japon. Elles sont 100 % naturelles, produites sans colorants ni produits chimiques. Le tissage multicouche augmente l’absorption en eau et devient plus doux avec le temps, nous dit-on.

Les serviettes japonaises Nawrap, 100 % naturelles

La boutique revampée propose aussi un coin épicerie, avec des produits comme les beurres de noix de la compagnie montréalaise Logan Petit pot.

Les beurres de noix de la compagnie montréalaise Logan Petit pot

La folle fourchette, qui offre toujours des outils de cuisine pour tous et poursuit ses ateliers culinaires pour enfants et adultes, dévoile son nouvel aménagement en faisant la fête le samedi 6 octobre. 

Info : La folle fourchette, 986, 3e avenue, Québec, lafollefourchette.com