12 trucs de pros pour un sapin de Noël parfait

L’humanité se divise en deux groupes : ceux qui attendent avec impatience l’heureux moment de décorer leur beau sapin et ceux qui y voient une souffrante corvée annuelle. Or, cette inévitable saison où les arbres festifs poussent soudainement dans nos salons est maintenant arrivée. Comment peut-on s’acquitter avec élégance de cette tâche parfois si longue et ardue? Le Soleil a réquisitionné l’avis de trois expertes passées maîtres dans l’art de décorer le roi des forêts. Voici leurs conseils, trucs et astuces pour un sapin de Noël «professionnel».

1)  Trouvez d’abord l’inspiration

N’improvisez pas votre sapin, avertit la designer Marie-Laurence Jetté, responsable du département de Noël chez Folia Design. Trouvez une inspiration qui vous guidera, question de créer une ambiance à votre goût. Les sources abondent : Pinterest, Instagram, vitrines de magasin, catalogues, autres sites Web de Noël.

Une idée? Imiter les Danois et leur hygge, cet art de vivre doublé d’un style de déco chaleureux. «Ce peuple nordique nous ressemble, puisqu’on a les mêmes températures. On peut s’inspirer de leur façon de préférer les matières naturelles, de réchauffer l’espace, de créer une ambiance naturelle», propose Josée Gagné, propriétaire de Fleur d’Europe.

Surtout, gardez votre image d’inspiration à portée de la main tout au long de votre création.

2)  Ouvrez bien les branches

«C’est une étape très importante, puisqu’elle donnera sa forme finale, fournie et majestueuse au sapin. Il aura l’air plein, plutôt que d’avoir des trous», dit Mme Jetté. Il faut donc bien étirer toutes les petites tiges sur chacune des branches.

Le truc? Les placer en forme de X, de façon à ce que chaque tige soit perpendiculaire à la branche et à ses voisines. Les tiges doivent être droites et pointer vers l’extérieur du sapin, pas vers le tronc.

3)  Beaucoup, beaucoup de lumières…

Combien de lumières un sapin doit-il contenir? «Pour un arbre illuminé et éclatant, 100 lumières par pied d’arbre!» lance Martine Emond, fleuriste-designer chez Hamel. Ça veut donc dire que votre arbre haut de 7 pieds (2,1 mètres) contiendra au moins 700 lumières. «Mais 75 par pied peut aussi faire l’affaire», concède-t-elle.

La préférence va aux ampoules qui diffusent une lumière blanche et chaude. Ce renseignement est inscrit sur la boîte. «Ça donne à l’arbre un aspect plus cozy, comme s’il était éclairé à la lueur de la chandelle», explique Mme Gagné.

Les DEL (diodes électroluminescentes) sont à privilégier en raison de leur économie d’énergie et de leur durée de vie.

4)  Des lumières sur chaque branche

L’installation des lumières est la tâche qui requiert souvent le plus de temps, selon nos pros. Pour un effet bœuf, Mme Jetté suggère la technique suivante : «on va faire le tour de l’arbre branche par branche avec nos jeux de lumière, en partant du fond [près du tronc]. On va revenir vers l’avant de la branche en tournant autour des petites tiges de sapin. Et on continue sur la branche suivante. Au final, on vise environ 6 à 7 lumières par branche.»

Vous préférez une méthode plus rapide et moins laborieuse? Déposez alors le courant de lumières comme une guirlande lumineuse sur les étages de branches, à partir de la tête.

> Quelques astuces supplémentaires :

  • Vérifier que vos ampoules fonctionnent AVANT de les installer.
  • Gardez vos ampoules allumées pendant l’installation pour avoir une vue d’ensemble du projet.
  • Insérez les branches entre les brins du fil électrique pour un montage solide.
  • Mettez aussi des lumières à l’arrière du sapin, pour créer un effet de profondeur et de jolis reflets sur les murs.
  • Au moment de ranger le sapin, laissez les lumières dedans. L’an prochain, vous n’aurez qu’à redéployer les branches; les lumières y seront déjà.

5)  Les guirlandes en diagonale

Deux conseils étonnants : on commence par les guirlandes et on les dispose en diagonale! «On crée comme une courbe diagonale qui fait le tour de l’arbre. Ça donne du mouvement. Ça devient la ligne directrice pour placer le reste des décorations. Faites descendre en donnant du volume et rattachez la guirlande au milieu de la branche, pour donner l’impression que la guirlande est tissée au travers du sapin. En la mettant en premier, on n’a plus besoin de mettre d’ornements derrière. Ça ne sert à rien de mettre des décos qu’on ne voit pas, alors on sauve du temps», indique Mme Jetté.

Le choix des matériaux est vaste : tulle, tissu, rubans, sapinage, etc. Et on peut même doubler la mise. «On voit de plus en plus de petits rubans juxtaposés de deux styles différents. On jumelle un ruban à motifs et un autre à couleur unie. On les place dans le même sens, près l’un de l’autre», dit Mme Emond.

6)  Bricolez vos décorations

Recouvrez de vieilles boules démodées avec un vieux jean ou un bas de laine, découpez des étoiles dans de l’écorce, récupérez le tissu de vieux vêtements pour en faire une guirlande, façonnez des personnages en origami à l’aide de vieux journaux, enfilez des grains de maïs soufflé pour en faire des guirlandes de popcorn.

«Pensez fourrure, bois, matières neutres autour de vous. C’est très nature et ça évite de dépenser inutilement, d’après Mme Gagné. Misez sur des couleurs sobres, inspirées de la nature, comme des pastels, bois, brun naturel, ivoire. Ajoutez quelques touches de doré pour plus de scintillement et le tour est joué!»

Les Arbres de l’espoir – 25 sapins de Noël récemment décorés, commandités et exposés dans le grand hall du Château Frontenac — ont permis d'amasser 21 000 $ pour la Fondation du CHU de Québec.

7)  Des grappes de boules

Pour faire un bel effet et gagner en vitesse, former des «grappes de boules». «Ça va beaucoup mieux et c’est plus rapide de se faire des grappes de boules de formats variés, en mélangeant les tailles, les formes, les boules lustrées, mattes et texturées. Faire des grappes de deux à quatre boules donnera plus d’impact», conseille Mme Jetté. Il suffit de les lier en passant les crochets dans la boucle de la boule principale.

8)  Dans la diagonale opposée

Pour un résultat harmonieux, Mme Jetté recommande d’accrocher boules et ornements en rangées diagonales aussi, mais dans l’angle opposé de votre guirlande. «On coupe les diagonales de la guirlande en alignant les décorations par catégories dans le sens opposé. On commence par une rangée de boules, ensuite une rangée d’autres ornements semblables, et ainsi de suite. Ça fait beaucoup plus rythmé et plaisant pour l’œil.»

Truc : gardez les plus petites boules pour le centre de l’arbre, les plus massives pour le devant, où elles seront bien en vue. «Ça donne un bel effet de profondeur», dit Mme Emond.

9)  Au niveau des yeux

«Placez les décorations d’importance, plus jolies, plus intéressantes, plus coûteuses au niveau des yeux, lorsque vous vous tenez debout. Vous maximiserez ainsi leur impact», recommande Mme Jetté.

Et prenez un peu de recul de temps à autre. Voir l’arbre dans son ensemble permet de corriger des erreurs au fur et à mesure.

10)  Cachez le pied… avec des bûches!

Comment dissimuler ce pied d’arbre disgracieux? Bien sûr, il y a l’habituelle jupe. Mais on peut oser. «Empiler des bûches de bois autour du sapin fait très joli. Une ancienne couverture de laine, ça réchauffe. Simplement un panier d’osier ou de paille. Ou on rentre un cache-pot de son jardin», imagine Mme Gagné.

Ou encore on utilise un restant du même ruban de tulle qu’on a placé dans l’arbre. Ou bien de faux cadeaux!

11)  Gonflez la tête

Oubliez les étoiles et les anges. On décore maintenant la tête du sapin avec des matières naturelles. «J’utilise des branches décoratives dans le blanc ou le rouge, environ cinq ou six, que j’intègre à la verticale dans la tête du sapin, en m’assurant de leur donner une petite courbe, pour ne pas que ç’a ait l’air trop droit. On peut aussi les intégrer dans l’arbre, à l’horizontale, toujours en les travaillant un peu pour leur donner du mouvement», explique Mme Emond.

12)  Créez des souvenirs

L’ultime conseil revient à Mme Gagné : «Quand on fait un sapin de Noël, on crée des souvenirs pour la vie. C’est pourquoi il est bien de le faire en famille ou entre amis, pour partager le moment. Pas juste faire un sapin pour faire un sapin, mais d’en faire un événement, avec du plaisir, de la musique, de la bonne bouffe et de la créativité.»

Voilà, bonne décoration de sapin!

+

APPEL À TOUS

À quoi ressemble votre décor des Fêtes? Envoyez-nous vos meilleures photos de sapins et de décorations de Noël par courriel à lemag@lesoleil.com ou par Instagram en les taggant #clicquebec et @lesoleildequebec. Nous publierons nos favorites.