Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Maison

Des cartes de Noël pour faire sourire

Qui a dit que seul le père Noël devait recevoir du courrier? Les cartes des Fêtes sont souvent le premier cadeau qu’on reçoit en décembre. À l’exception peut-être d’un calendrier de l’avent… Ce simple bout de papier plié suffit à mettre l’ami ou le parent dans une joyeuse ambiance de Noël. Savamment choisi, il peut même se mélanger au décor festif! Voici donc 11 exemples de cartes de Noël — jolies et amusantes — qui illumineront le visage et réchaufferont le cœur de leurs destinataires.

Maison

Vos décos de Noël!

Nous étions très curieux d’admirer votre décor des Fêtes cette saison. Avec bonheur, vous avez été nombreux à répondre à notre appel! Nous avons donc le plaisir de vous en montrer une sélection tirée de vos soumissions par courriel et par Instagram. Mais ce n’est pas fini : continuez de nous écrire et de nous transmettre vos photos!

+

Appel aux lecteurs : On a besoin de vous!

En décembre, la parole est à vous, chers lecteurs, deux fois plutôt qu’une!

• Nous voulons voir à quoi ressemble votre décor des Fêtes. Envoyez-nous les meilleures photos de vos décorations de Noël (intérieures ou extérieures) par courriel à lemag@lesoleil.com ou par Instagram en les taggant #clicquebec et @lesoleildequebec. Nous publierons nos favorites.

• Quel est votre plus beau souvenir du temps des Fêtes? Quel événement heureux a créé dans votre famille une longue tradition? Racontez-nous votre histoire en quelques phrases et transmettez votre texte par courriel à lemag@lesoleil.com. Nous en publierons une sélection.

Maison

Salon des artisans de Québec: de bois, de tissus et de métal

Le Salon des artisans de Québec bat son plein jusqu’au dimanche 8 décembre au Centre de foires. Pour cette 15e présentation qui regroupe 220 créateurs des quatre coins du Québec, Le Soleil a fait le tour des nouveaux exposants. Voici quelques découvertes qui ont retenu notre attention.

HUSEREAU ATELIER

C’est en suivant un cours de relaxation que Martine Husereau a eu l’idée de créer un premier zafu, puis une collection. Il s’agit d’un coussin rond de méditation et de yoga que la designer du Saguenay n’hésite pas à utiliser même en camping. Celle qui confectionnait à la base des sacs en tissus recyclés a élargi son offre et a même perfectionné ses produits en travaillant avec des professeurs de yoga. Husereau Atelier a aussi développé des traversins et des coussins demi-lune, qui peuvent servir à la relaxation, aussi bien qu’à l’allaitement.

Info: kiosque 225 ou husereauatelier.com

Maison

Obole, art et répliques d’art pour tous

Votre beau-frère adore la sculpture «La rencontre», montrant deux cerfs en équilibre, à la Place Jean-Béliveau? Pour Noël, il est possible de lui offrir un porte-clés, un t-shirt ou une mini sculpture la reproduisant.

Depuis l’automne, le duo d’artistes contemporains Cooke-Sasseville a lancé une vitrine en ligne, Obole, qui signifie «petite offrande». On y trouve des œuvres d’art, des répliques et des objets dérivés produits par une poignée d’artistes de la région de Québec.

Maison

Des cadeaux d'ailleurs

Coussins du Pérou et du Mexique, tapis, vaisselle, peaux de vache, poufs...

DécOrigine proposera ses trouvailles importées d’Amérique latine du 9 au 22 décembre, au marché de Noël de Laurier Québec, tout près du Toys R Us.

Pour l’occasion, Nathalie Robitaille, cofondatrice de l’entreprise de Québec et grande voyageuse, présentera une nouvelle collection que le public pourra voir et toucher. La jeune femme fait toutes ses transactions en espagnol et a une histoire à raconter pour chaque meuble ou accessoire importé en exclusivité, avait constaté Le Soleil lors d’une rencontre au printemps.

On peut aussi se procurer les produits DécOrigine en ligne ou chez ES Café Saint-Romuald et ES Café Saint-Nicolas.

Info : decorigine.com

Maison

Noël 2019: on s’énerve le pompon

Des pompons roses aux ornements en bois et en fourrure, la décoration des Fêtes est ultra éclatée cette année. «On peut avoir un Noël bohémien, un Noël scandinave, un Noël plus traditionnel...», énumère Maude Jetté, styliste d’intérieur et propriétaire de Cactus & Béton. Malgré tous les possibles, elle note une grande tendance à l’épuration: on limite les guirlandes, on dose les ornements et les accessoires. Et les articles de Noël laissent place aux décorations d’hiver qui perdurent. Une bonne chose comme la saison s’éternise. Regard sur quelques courants forts, avec celle qui est aussi designer de présentation.

>  Nostalgie, quand tu nous tiens

Noël flirte avec le passé et titille notre fibre nostalgique cette année, souligne Maude Jetté. En témoignent les reproductions de vieilles voitures rouges avec le sapin «sur le top». Ou encore la grande offre d’ornements en verre rétro. Certains tirent sur les tons ambrés, d’autres sont transparents ou iridescents. Sur son blogue Fleur Maison, la décoratrice et styliste Vanessa Béland présente son sapin, dans cet esprit. Il adopte le «style mid-century» avec ses ornements vieillots et colorés, évoque la nostalgie avec des photos de l’année suspendues à ses branches, et fait un retour dans le temps avec son look de pur «sauvageon».

Horticulture

Quand les bulbes font pop!

Amaryllis, jacinthes, narcisses Paperwhite sont en vente un peu partout avant les Fêtes. Souvent sous forme de bulbes, ces plantes deviennent un projet à faire pousser soi-même. Après un temps d’attente (patience!), une tige se déploie et culmine par de jolies fleurs. Mélanie Boucher, horticultrice conseillère chez Paradis, nous donne quelques trucs pour que la magie opère.

Dès l’empotage, il faut compter 6 semaines d’attente avant la floraison des amaryllis, 4 semaines avant celle des jacinthes et des narcisses. «Mais ça dépend. S’il y a déjà une petite pousse, ça va très vite.»

Ces plantes à bulbes se vendent en boîte, incluant pot et terreau. Chez Paradis, les bulbes importés de Hollande sont vendus en vrac dans le cas des amaryllis, en sac de deux ou trois dans celui des jacinthes et des narcisses.

Mélanie Boucher conseille de les déposer dans un pot pas trop creux. «On a des bulbes d’amaryllis jusqu’à 5 pouces de diamètre. Un pot de 6 pouces fera l’affaire.»

Maison

Prix Nobilis 2019: 21 projets d'excellence

Sur 63 projets finalistes aux prix Nobilis 2019, 21 ont été jugés exemplaires. L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) - région de Québec a récompensé jeudi au Capitole de Québec les meilleures réalisations de ses membres dans la dernière année.

La liste ci-bas présente les gagnants désignés par un jury indépendant, pour la qualité de leur construction, la qualité de la conception, l’intégration à l’environnement, les particularités et contraintes techniques et le rapport qualité/prix.

Le Mag

Appel aux lecteurs : on a besoin de vous pour Noël!

En décembre, la parole sera à vous, chers lecteurs, deux fois plutôt qu’une!

Nous voulons voir à quoi ressemble votre décor des Fêtes. Envoyez-nous les meilleures photos de vos décorations de Noël (intérieures ou extérieures) par courriel à lemag@lesoleil.com ou par Instagram en les taggant #clicquebec et @lesoleildequebec. Nous publierons nos favorites.

Maison

Voir grandir son sapin de Noël «adoptif»

Imaginez adopter un petit sapin vivant en pot pendant les Fêtes, le retourner dans sa sapinière en janvier pour le récupérer — et le voir grandir — aux Noëls suivants. C’est l’idée écolo que propose Titi Sapin, une jeune entreprise menée par un duo père-fils qui s’amène à Québec pour la première fois.

Titi Sapin, c’est l’entreprise de Martin Ethier et de son fiston Etienne, 6 ans, surnommé Titi. Leur sympathique projet de faire «adopter» des sapins est né il y a trois ans.

«Moi, je fais du houblon biologique, donc j’ai toujours un mode de pensée écolo. On cherchait quelque chose pour s’occuper l’hiver, puisque le houblon, c’est essentiellement pendant la période estivale. Mon fils et moi, on s’est creusé la tête un peu et on a abouti sur cette idée : pourquoi ne pas cultiver de petits sapins!» lance le Montréalais qui a installé ses opérations à Franklin, en Montérégie.

Chaque saison froide depuis trois hivers, les deux complices livrent leurs petits sapins à temps pour les Fêtes. À Québec, ce sera ce dimanche 1er décembre, de 14h à 18h, dans le stationnement du supermarché IGA Deschênes (255, chemin Sainte-Foy).

Quand les Fêtes seront terminées, les clients pourront rapporter leur sapin (à Québec, ce sera au même endroit, le 19 janvier, de 15h à 17h). «On les ramène ensuite au pays des petits sapins et on en prend soin pour eux pendant toute l’année.».

Il sera ensuite possible de retrouver chaque année le même arbre grâce à un numéro d’identification. On peut ainsi voir grandir son sapin adoptif d’une année à l’autre, «comme s’il faisait parti de la famille». Il est aussi possible de garder l’arbre en pots pendant plusieurs années ou de le replanter soi-même.

Maison

Maison Tanguay 2020 : des pavillons de style «farmhouse moderne»

La 24e Maison Tanguay, dont les profits de la vente de billets servent à aider les enfants handicapés, a été dévoilée virtuellement le 26 novembre. Avec ses toitures métalliques à versants et son revêtement de planches de bois verticales peintes en blanc, elle s’inscrit dans le style «farmhouse moderne».

L’architecte Yvan Deschênes parle d’une nouvelle tendance architecturale qui rappelle les vieilles fermes d’époque et qu’il a traitée avec des lignes sobres. Pour une touche d’originalité, il a opté pour des fenêtres de couleur noire et des composantes structurales de bois massif en sapin Douglas de l’Ouest.

Maison

12 trucs de pros pour un sapin de Noël parfait

L’humanité se divise en deux groupes : ceux qui attendent avec impatience l’heureux moment de décorer leur beau sapin et ceux qui y voient une souffrante corvée annuelle. Or, cette inévitable saison où les arbres festifs poussent soudainement dans nos salons est maintenant arrivée. Comment peut-on s’acquitter avec élégance de cette tâche parfois si longue et ardue? Le Soleil a réquisitionné l’avis de trois expertes passées maîtres dans l’art de décorer le roi des forêts. Voici leurs conseils, trucs et astuces pour un sapin de Noël «professionnel».

1)  Trouvez d’abord l’inspiration

N’improvisez pas votre sapin, avertit la designer Marie-Laurence Jetté, responsable du département de Noël chez Folia Design. Trouvez une inspiration qui vous guidera, question de créer une ambiance à votre goût. Les sources abondent : Pinterest, Instagram, vitrines de magasin, catalogues, autres sites Web de Noël.

Une idée? Imiter les Danois et leur hygge, cet art de vivre doublé d’un style de déco chaleureux. «Ce peuple nordique nous ressemble, puisqu’on a les mêmes températures. On peut s’inspirer de leur façon de préférer les matières naturelles, de réchauffer l’espace, de créer une ambiance naturelle», propose Josée Gagné, propriétaire de Fleur d’Europe.

Surtout, gardez votre image d’inspiration à portée de la main tout au long de votre création.

Maison

Un guide pratique pour rénover et sauver la planète

Prolonger la vie d’un immeuble centenaire est un atout pour la vitalité d’un quartier. Et un enjeu pour protéger la planète. L’organisme Écobâtiment et l’architecte André Bourassa signent l’ouvrage «Valoriser les bâtiments existants», qui sera lancé le 28 novembre. Un recueil de réflexions et un guide pratique destinés aux gens intéressés par la rénovation et la gestion d’immeubles.

Léa Méthé, cosignataire et directrice principale de l’organisme Écobâtiment, a reçu Le Soleil à son bureau du Centre culture et environnement Frédéric Back, avenue de Salaberry, à Québec. Cet édifice urbain construit en 1905 a nécessité trois mois de travaux cette année pour améliorer l’étanchéité et l’isolation des murs de fondation. L’aventure a coûté 258 $ par pied carré.

Maison

Marie Dooley Maison: une nouvelle collection de cuir et fourrure recyclée

Collaboratrices de longue date, les créatrices de Québec Marie Dooley et Josée Pelletier se retrouvent autour d’une collection d’accessoires de maison en cuir et fourrure recyclée. Bas de Noël en peau de vache, coussins en loup ou en vison, banc en cuir de style croco font partie des produits proposés en ligne et à la boutique Marie Dooley Maison, sur le boulevard Charest, à Québec.

Dans le passé, Josée Pelletier a travaillé dans le vêtement sur mesure avec Marie Dooley, alors designer de mode. Puis l’artiste de la fourrure et du cuir a lancé sa propre griffe de sacs à main. «Depuis quelque temps, je m’amusais à faire des trucs déco, des recouvrements. J’aime toucher à tout. Entre temps, Marie a ouvert sa boutique.» Une nouvelle adresse de textiles pour la maison, dont Le Soleil annonçait l’ouverture cet été. 

Maison

Projet Bon Pasteur: Des maisons modèles signées par la designer Pezie, d’OD Grèce

Le nouveau projet résidentiel Bon Pasteur, à Charlesbourg, a ouvert cette semaine ses deux maisons modèles. L’entreprise de construction Terrain Dev a confié leur aménagement intérieur à la designer Pezie Beaudin, qui s’est fait connaître comme candidate à l’émission Occupation Double Grèce.

Le samedi 23 novembre, de 13h à 16h, au 413, rue Bigorre, à Charlesbourg, le public est invité aux portes ouvertes, en présence de la designer. 

L’intérieur d’une première maison modèle se décline dans les tons de bleu et d’oranger et est habillé de matières qui rappellent la nature, comme le lin, le rotin, le liège. 

La seconde maison se veut «plus chic, moderne et élégante». Pezie Beaudin a alors opté pour des couleurs sombres et enveloppantes comme le noir, le vert forêt et le bois foncé, le tout rehaussé de velours et de fausse fourrure.

Maison

L’Ancienne-Lorette : un îlot de 18 maisons contemporaines pour l’été 2020

Le groupe Maizon Construction libre dévoilait cette semaine les esquisses de son projet résidentiel Nômade. Après quelques retours à la planche à dessin, le scénario final est un îlot de 18 résidences unifamiliales, prévu pour l’été 2020 dans le secteur de L’Ancienne-Lorette.

À l’origine, le projet en bordure du ruisseau Notre-Dame devait compter 31 maisons de ville, avant d’être revu à la baisse à 21 habitations, des maisons unifamiliales et des jumelés. Cette proposition présentée au conseil municipal de L’Ancienne-Lorette comportait quelques non-conformités nécessitant l’autorisation de dérogations mineures, rapportait l’hebdomadaire L’Appel en mai dernier.

Maison

Mini-collection exclusive de l’atelier Margot pour Noël

La céramiste de Québec Mireille Gagnon, plus connue sous le nom d’atelier Margot, a préparé une petite collection exclusive de tasses et d’assiettes pour le marché de Noël du Musée de la civilisation. Elle fera partie des créateurs installés dans le hall du musée les 23 et 24 novembre, de 10h à 17h30.

Pour sa nouvelle production, offerte en quantité limitée, l’artisane a tourné les tasses à la main et façonné les assiettes une à une.

«J’ai utilisé un grès brun qui tire sur le rougeâtre et j’ai appliqué une glaçure gris satiné, les deux donnent un effet très chaleureux.»

Le résultat, toujours épuré, contraste en couleur avec sa collection Axel, toute blanche sertie d’une fine ligne bleue, aussi vendue sur place.

Un nouveau cache-pot sera vendu en primeur.

Info: @atelier.margot.ceramique sur Facebook

Le Mag

Concierge à domicile: du temps en banque

Rêvons un peu. Avoir quelqu’un pour changer les pneus, magasiner les cadeaux de Noël, commander la bûche, préparer le chalet pour l’hiver. Bref, nous libérer du temps. Voilà un aperçu de ce que proposent les entreprises de conciergerie à domicile. Un service à la carte ou à forfait plus courant aux États-Unis et en Europe, qui fait doucement sa place au Québec.

Après plus de 20 ans de carrière comme agent manufacturier, Joane Cantin s’est retrouvée à la maison. Elle s’est occupée de ses enfants, «une job à temps plein» et a combattu un cancer du sein. Cette expérience de vie l’a menée à fonder Espace Concierge, à Québec, il y a deux ans, pour accompagner les gens dans le brouhaha du quotidien.

On connaît les concierges d’immeuble, les concierges d’hôtel aux petits soins des clients, mais moins les concierges à domicile. Leur mission: trouver des solutions à divers problèmes et désengorger la liste de choses à faire pour permettre aux gens de profiter de leur maison, de leur chalet, de leur vie de famille.

Avec son équipe de huit sous-traitants, souvent des gens à la retraite, Joane Cantin offre toute une gamme de services: entretien ménager, homme à tout faire, chauffeur et commissionnaire, soins esthétiques, alouette! 

Le jour de l’entrevue, une dame de compagnie allait chez une cliente âgée qui ne conduit plus sa voiture. Au programme : aller chercher des appareils auditifs, comprendre comment les mettre et les nettoyer pour réexpliquer à la cliente qui perd la mémoire, faire l’épicerie et partir une brassée de lavage.

Dans une jeune famille, une autre dame reçoit le vendredi matin la commande d’épicerie faite en ligne, range le tout, change les lits pour permettre aux parents de consacrer leur fin de semaine aux enfants.

«C’est du temps en banque. Je vends du temps», résume Joane Cantin, qui accompagne elle-même des gens à leur traitement de  radiothérapie, en évitant le stress du trafic et du stationnement.

Le Mag

Un nouveau magasin Escomptes Lecompte… de Noël

Il en aura fallu du temps pour que le magasin Escomptes Lecompte réalise qu’il avait un nom tout désigné pour une boutique des Fêtes : Lecompte… de Noël! De toute évidence, l’idée a fini par faire son chemin puisque la bannière d’articles de maison à bas prix vient d’ouvrir une adresse festive dans le quartier Saint-Roch pour rassembler tous ses produits de décoration de Noël.

Sur les tablettes, on trouve jeux de lumières, ornements, guirlandes, sapins, emballages, figurines, lutins, boîtes, sacs, etc. Le tout dans un grand local préparé pour la saison en une semaine à peine.

Ouvert maintenant jusqu’au début de janvier 2020.

Adresse : 736, rue Saint-Joseph Est, à Québec (en face de l’Escomptes Lecompte original).

Info : escompteslecompte.com ou @escompteslecompte sur Facebook

Maison

Une appli pour identifier plantes et animaux

Les mélomanes ont l’application Shazam pour identifier de la musique et obtenir des paroles de chansons. Les amoureux de la nature peuvent quant à eux s’en remettre à l’application gratuite Seek pour identifier plantes et animaux.

Seek a été mise au point par l’équipe de iNaturalist, un réseau social qui regroupe des naturalistes, des biologistes et des experts de la faune et de la flore à travers le monde. Pour l'utiliser, il faut se connecter à l’application et prendre en photo une plante ou un animal, selon le bon angle, guidé par l’intelligence artificielle. Après analyse de la photo, une fiche technique est proposée. 

Un essai sur des plantes dans la salle de rédaction du Soleil a démontré que l’identification peut varier selon l’angle de la photo. Seek avait obtenu la note de 3,8 sur 5 selon l’avis de 787 utilisateurs sur Google Play en milieu de semaine. 

Maison

Le Huppé, l’habitat qui vous veut du bien

Le groupe Immostar lance ce mois-ci la construction d’un immeuble à condos locatifs nouveau genre dans le secteur Lebourgneuf. Le Huppé, prévu pour 2021, vise la certification WELL, centrée sur le confort, la santé et le bien-être de l’occupant, une première à Québec. Maude Pintal, associée chez Aedifica et coordonnatrice WELL pour le projet, explique au Soleil la philosophie derrière ces milieux de vie.

Qu’est-ce que la certification WELL?

La certification WELL existe depuis 2014 et a été développée par l’International WELL Building Institute (IWBI), aux États-Unis, en 2014. «Ce sont des chercheurs, des scientifiques, des médecins qui ont développé ce système-là», précise Mme Pintal. 

En citant l’Environmental Protection Agency, elle rapporte que «nos intérieurs sont 2 à 5 fois plus toxiques que l’environnement extérieur», ce qui a amené des équipes à réfléchir sur tout ce qui touche l’aménagement intérieur, la santé et le bien-être des occupants.

Maison

Cure de jouvence pour le Holiday Inn Express Québec [PHOTOS]

Le Holiday Inn Express Québec s’est offert une cure de rajeunissement.

Au terme de deux années de rénovation, l’hôtel de 106 unités à Sainte-Foy (tout près des ponts) délaisse le bleu et le vert pour miser sur des tons de gris et de beige rehaussés d’accents de turquoise et de vert. Le hall d’entrée, la salle à manger ainsi que les nouvelles zones buffet et «petit marché» ont aussi été redessinés.

Le designer québécois Pierre Paradis, de Style Libre design, et le constructeur Synchro se sont chargés de la conception et de la réalisation des travaux.

«Sainte-Foy est un pôle d’affaires majeur et nous souhaitions être plus attractifs pour cette clientèle importante, qui regroupe à la fois des entrepreneurs et des voyageurs seuls ou en famille. Avec un design au goût du jour et une foule de services offerts, le Holiday Inn Express ne fait aucun compromis afin d’offrir la meilleure expérience hôtelière de son genre à Québec», a dit par communiqué la directrice générale Chantal Nadeau.

Par ailleurs, Mme Nadeau et son père Daniel sont aussi récemment devenus copropriétaires de l’hôtel voisin, le Sépia.

Info : ihg.com/holidayinnexpress

*****

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir toutes les photos du nouveau décor du Holiday Inn Express Québec.

Le Mag

Petit guide des marchés de Noël

Pour la délicate tâche du magasinage des Fêtes, les marchés de Noël offrent de nombreux avantages: ambiance féérique, produits locaux originaux, contacts humains avec les artisans. Comme ils se multiplient à tous les coins de la région, Le Soleil vous a préparé un guide des événements à ne pas manquer.

Les marchés de la Jacques-Cartier
16 novembre au 15 décembre

Il y a quatre rendez-vous à noter dans la MRC de la Jacques-Cartier. C’est le Salon des artistes, artisans et travailleurs autonome Shannon / Valcartier qui ouvre le bal le 16 et 17 novembre, au Centre communautaire de Shannon. Ensuite, c’est le tour du Salon Expo-Cadeaux, les 23 et 24 novembre au Centre Anne-Hébert à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. La fin de semaine suivante, c’est toute la Zone communautaire de Lac-Beauport qui s’animera pour la Féérie de Noël Proludik, alors que le Marché de Noël de Stoneham-et-Tewkesbury fermera la marche du 6 au 8 et du 13 au 15 décembre. 

Maison

Lab-École : pour des buttes de neige dans la cour de récré

Buttes de neige pour grimper et glisser. Abris pour socialiser, faire des classes extérieures et sortir les jours de pluie. La cour de récréation est l’endroit où il y a le plus de potentiel pour qu’un enfant aime l’école, croit l’athlète Pierre Lavoie. Il a poussé quelques idées au Soleil.

Les trois mousquetaires du projet Lab-École, Pierre Lavoie, l’architecte Pierre Thibault et le chef et homme d’affaires Ricardo Larrivée, étaient de passage à la Rotonde de l’Assemblée nationale, cette semaine, pour sensibiliser politiciens et gens d’affaires à leur cause et montrer les avancements de leur réflexion sur l’école de demain, amorcée il y a deux ans. Le temps d’une soirée, plusieurs maquettes fabriquées par l’équipe du Lab-École étaient exposées. 

On comprend vite que la cour extérieure est un espace sérieusement étudié ces derniers mois. «J’ai regardé un livre sur les cours de récré les plus hot sur la planète. Mais 90% de ce qu’on voit n’est pas applicable au Québec, à cause du climat. Il fallait donc réfléchir en fonction du froid, du gel, de la pluie. Un gros exercice se fait présentement», confirme Pierre Lavoie au Soleil.

Maison

Skéa Designer: bulles douillettes à l’européenne

UNE BOÎTE ET SES PROJETS / Tiphaine Thomas a fait ses premières armes au Louvre avant de se lancer en affaires et de créer Skéa Designer. La jeune Lyonnaise mène une carrière des deux côtés de l’Atlantique, entre sa ville natale et Québec, où elle s’est aménagé un studio au cœur du quartier Saint-Jean-Baptiste.

Elle crée des intérieurs légers, où des touches de couleurs, du mobilier mobile et des plantes vertes composent des bulles confortables et pimpantes. Chaque projet qu’elle présente commence par un portrait de ses clients, qu’elle a appris à connaître pour concocter des aires de vie et des décors qui leur ressemblent.

On sent qu’elle a trouvé sa voie, après un détour par le graphisme et les relations de presse, qui l’ont menée à travailler au prestigieux Musée du Louvre. Elle y assistait les architectes (ici on dirait designers d’exposition), choisissait les couleurs des murs. «J’ai eu un coup de cœur pour la scénographie, dit-elle. J’ai compris que je préférais tout ce qui était volume, déclinaison de couleurs et de matériaux dans l’espace.»

Cette expérience dans le milieu muséal l’a amené à travailler sur des espaces publics. «Ça m’a donné des aptitudes pour travailler sur des espaces très variés. Je pourrais ouvrir mes compétences à nouveau vers tout ce qui est lieu d’exposition et lieu de commerce», note-t-elle. Elle a, par exemple, fait la scénographie de deux salles de jeux d’évasion: une sur le thème de Nostradamus et une sur la préhistoire. 

Ce sont toutefois surtout des particuliers qui ont fait appel à ses services jusqu’à maintenant. «Quand j’ai commencé à mon compte, les expositions du Musée du Louvre, ça ne parlait pas du tout à mes clients. Alors je me suis jointe à un collectif de designers, ce qui m’a permis de commencer quelque part, explique-t-elle. Puis j’ai eu mes propres projets et j’ai nourri mon site.»

Maison

Les prix Nobilis 2019 dévoilent leurs finalistes

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) — région de Québec a dévoilé cette semaine les 63 projets finalistes aux prix Nobilis 2019.

Ce concours vise à mettre en lumière les projets de qualité réalisés par ses membres et à les faire rayonner dans la région. Les projets retenus, répartis dans 21 catégories, ont traversé un processus de sélection devant un jury indépendant, composé de professionnels de l’industrie, sous la supervision de la firme Raymond Chabot Grant Thornton. 

Les critères de sélection incluent une évaluation de la qualité de la construction, de la qualité de la conception, de l’intégration à l’environnement, des particularités et contraintes techniques, et du rapport qualité/prix. 

L’APCHQ — région de Québec compte 3000 membres du secteur de la construction et de la rénovation dans les grandes régions de Québec et de Lévis. 

Les prix Nobilis seront remis aux gagnants lors d’un gala qui se déroulera le 28 novembre au Capitole de Québec.

Pour la liste des finalistes: prixnobilis.com

Maison

Cinq nouvelles marques chez Bureau en gros

Staples Canada/Bureau en gros vient de lancer cinq nouvelles marques exclusives.

La collection Gry Mattr by Joe Mimran est composée d’accessoires de travail et de mode «monochromes et chics» qui font «appel à tous les sens». La gamme comprend des lunettes classiques, des tasses et des agendas «doux au toucher», des diffuseurs d’huiles essentielles, aussi bien que des accessoires de bureau en terrazzo.

Maison

Environnement: un CPE de Lévis se distingue

Pour sa «Semaine sans jouets», le CPE Vire-Crêpe, de Lévis, a reçu une mention de l’organisme d’éducation ENvironnement JEUnesse.

Cette initiative a permis aux enfants de jouer en utilisant des articles de récupération, d’éviter la surconsommation de jeux et de développer de nouveaux réflexes chez le personnel.

L’établissement de Lévis faisait partie des 60 garderies et CPE inscrits au programme CPE durable 2018-2019 d’ENvironnement JEUnesse. Un nombre record depuis la création du programme en 2014, dont l’objectif est d’accompagner et de certifier des milieux de la petite enfance en gestion durable.

Parmi les participants, provenant de 12 régions du Québec, 48 ont obtenu leur certification. ENvironnement JEUnesse a souligné l’originalité et l’impact positif de quatre projets, dont celui du Vire-Crêpe.

Info: enjeu.qc.ca

Maison

30e Expo-Cadeaux à Lévis

Le Centre d’exposition Louise-Carrier, situé au 33, rue Wolfe, à Lévis, se transforme en boutique éphémère et présente sa 30e Expo-Cadeaux du 10 novembre au 24 décembre. Le vernissage aura lieu le dimanche 10 novembre, à 13h30.

Jusqu’à Noël, près d’une centaine de créateurs proposent des œuvres d’art, ainsi que des objets décoratifs ou utilitaires, réalisés dans des techniques variées: peinture, sculpture, vitrail, joaillerie, ébénisterie, céramique, fer forgé verre thermoformé.

Le Centre d’exposition est ouvert du mardi au vendredi de 11h à 17h, et les samedis et dimanches de 13h à 17h.

Infogalerielouise-carrier.com et 418 838-6001