La blogueuse Marie-Christine Tremblay déniche les meilleures aubaines et partage son menu de la semaine, concocté avec des aliments en rabais.

Trucs, sites et applications pour économiser à l'épicerie

Vous trouvez que faire l’épicerie coûte cher, mais vous ne voulez pas passer vos temps libres à faire du couponnage? Voici quelques trucs, sites et application pour faire diminuer votre facture.

Pendant son premier congé de maternité, Marie-Christine Tremblay s’est lancée dans le couponnage (couponing en anglais).

«Je faisais même des échanges de coupons par la poste avec d’autres personnes par le biais des groupes Facebook. Je l’ai essayé à fond», raconte la mère de deux enfants de 4 ans et 18 mois, qui est conseillère en communication. Mais au bout du compte, elle trouvait que les nombreuses heures investies n’en valaient pas le coup.

«La meilleure façon pour moi d’économiser, c’est vraiment de faire mon menu, et de le faire à partir des rabais.» Elle a décidé de partager ses astuces et les recettes qu’elle prépare avec les internautes, avec son site mariecuisinelesrabais.com.

Chaque mardi, Mme Tremblay épluche les circulaires, à la recherche des meilleures aubaines des grandes chaînes. Elle détaille sur son site les offres les plus alléchantes. Ensuite, elle trouve sur le Web des recettes avec ces ingrédients à bas prix. Le tout est en ligne le mercredi, juste à temps pour l’entrée en vigueur des promotions le jeudi.

Ne l’imaginez pas à la table de la cuisine, avec des publicités éparpillées un peu partout. Mme Tremblay utilise l’application Reebee, qui regroupe toutes les circulaires principales.

«J’en ai essayé quelques-unes, et ma préférée c’est vraiment Reebee. De un, mes circulaires sortent à l’avance, à partir du mardi la plupart du temps», explique-t-elle. Un atout qui facilite la planification.

Il ne reste qu’à toucher les items qui nous intéressent pour qu’ils se classent dans notre liste d’épicerie, par sections. On peut ensuite la partager ou l’imprimer. Il est aussi possible de faire des recherches par mots-clés pour savoir dans quelle épicerie vous trouverez votre produit préféré au meilleur prix.

Flipp est une autre application semblable. Elle jumellera des coupons lorsqu’il y a en a de disponibles, note Mme Tremblay. Il faudra toutefois les imprimer.

Équivalence de prix

Les applications de circulaires sont aussi pratiques pour démontrer qu’un produit est moins cher dans un autre commerce, pour ceux qui veulent l’obtenir au même prix lorsqu’il y a des politiques d’équivalence (Maxi, Walmart).

Attention : le produit doit être identique. Attendez-vous à faire attendre un peu le client derrière vous, surtout si vous voulez ajuster le prix de plusieurs achats! Mieux vaut choisir ses combats, en ciblant des aliments plus coûteux, comme la viande.

Des sites de remises en argent peuvent aussi permettre de sauver de l’argent sans trop gruger de temps.

Chekout 51 est la favorite de Mme Tremblay. On regarde les offres disponibles (alimentation, produits ménagers, pharmacie, etc.). On achète ensuite les articles (gare aux spécifications pour acheter le bon produit). On prend une photo de sa facture pour obtenir la remise. Un chèque peut vous être envoyé dès que vous avez accumulé 20 $.

Votre téléphone intelligent devient votre meilleur allié pour économiser, avec les nombreuses applications qui vous permettent de sauver temps et argent.

Dans la même veine, on trouve Caddle. Jusqu’à tout récemment, il y avait aussi Zweet, mais l’application n’est plus disponible. On indique qu’après quatre ans d’opération, pas assez de marques avaient embarqué dans l’aventure. Si vous aviez accumulé plus de 20 $, il vous reste d’ailleurs jusqu’à la fin du mois pour réclamer votre argent.

«Soyez conscient que ces entreprises accumulent des tonnes d’informations sur vous et vos habitudes de consommation. Celles-ci sont ensuite vendues à des fins marketing», avertit la journaliste et auteure Nathalie Côté, dans son livre Devenir parents : guide de survie financière.

Les programmes de fidélité permettent aussi des économies, remarque Mme Tremblay. «Celui que j’utilise le plus, c’est PC Optimum [Maxi, Provigo]. Selon moi, c’est le plus avantageux», dit-elle.

En combinant les promotions en magasin et les offres personnalisées qu’elle télécharge sur l’application, les gains sont importants.

Metro (Metro et moi) et IGA (Air Miles) récompensent aussi leurs clients fidèles. Super C leur propose des rabais.

Trucs en rafale

Juste faire une liste permettra d’économiser, si on s’en tient à ce que l’on n’y a écrit, bien sûr!

Bien planifier ses repas de la semaine permet aussi d’éviter de retourner trop souvent à l’épicerie. Un gain en temps et en argent, puisqu’on finit souvent par acheter deux ou trois articles de plus que la fameuse pinte de lait pour laquelle on y allait!

Sur son site Économies et cie, Nathalie Côté donne d’autres conseils pour limiter les dépenses en alimentation.

Modifier une recette (remplacer du bœuf haché par du porc haché, en spécial cette semaine-là), évitez le gaspillage, optez pour des produits en conserves ou surgelés et choisir les marques maison.

Faut-il stocker?

Est-ce que ça vaut la peine de stocker lorsqu’un produit est en rabais? «Je stocke un peu, mais de façon réaliste. Justement, quand j’ai essayé le couponing, j’avais tendance à stocker parce que j’avais un coupon qui en valait la peine, mais je gaspillais. Alors ce n’est pas mieux», a pu constater Mme Tremblay.

«De toute façon, les meilleurs spéciaux reviennent environ aux six semaines dans les épiceries. Et sur cinq bannières, on est à peu près sûr d’en trouver quand on a besoin.»

Et évidemment, il reste encore les fameux coupons! De nombreux sites vous permettent d’en imprimer. Encore là, restez vigilants, prévient l’auteure Nathalie Côté.

«Les coupons font partie de l’arsenal des professionnels du marketing pour vous faire dépenser plus. Assurez-vous d’avoir vraiment besoin du produit et que le rapport qualité-prix est vraiment intéressant.»

Avec ou sans rabais, coupons ou pas, la meilleure façon d’économiser restera toujours de... cuisiner, et non d’acheter des mets déjà préparés, conclut Mme Tremblay.

***

APPLICATIONS DE CIRCULAIRES 

  • Reebee

L’application recense les circulaires (alimentation et autres) de votre secteur. Vous pouvez chercher par mots-clés. Ainsi, vous verrez où le steak haché maigre ou le beurre est le moins cher. Bien pratique pour planifier son magasinage ou pour démontrer qu’un produit est moins cher dans un autre commerce, pour ceux qui veulent l’obtenir au même prix lorsqu’il y a des politiques d’équivalence des prix (Maxi, Walmart). Elle organise les achats en liste.

  • Flipp

Une autre application de circulaires pour comparer les aubaines. Elle permet de se faire une liste rapidement à l’aide d’icônes (fromage, lait, poulet, etc.). L’application vous suggère ensuite les escomptes pour ces catégories. Vous pouvez sélectionner les articles qui vous apparaissent les plus intéressants et les cocher au fur et à mesure que vous les mettez dans votre panier à l’épicerie. Elle propose aussi des coupons, qu’il faut imprimer.

  • Mes promos (SaleWhale)

La présentation est différente des autres applications puisqu’on ne peut pas feuilleter virtuellement la circulaire. On voit plutôt les rabais séparément. Les items choisis vont se placer dans la liste d’épicerie, par bannières. Sur la page d’accueil, on nous propose des offres en vedette. On peut faire des recherches par catégories ou par produits ainsi que se créer des alertes, si on veut être avisé lorsque nos céréales préférées sont en solde. Fonction intéressante : on vous suggère des recettes et on vous indique quels sont les ingrédients en solde pour la réaliser.

  • Save.ca

L’application combine les circulaires, quelques remises et des coupons, qui doivent ensuite être imprimés. Peu de choix pour l’épicerie toutefois.

***

APPLICATIONS AVEC REMISES EN ARGENT

  • Checkout 51

Sélectionnez parmi les nombreuses offres celles qui vous intéressent selon les catégories (garde-manger, boulangerie, produits laitiers, médicaments et santé, etc). Achetez le produit spécifié dans le commerce de votre choix, qu’il soit en rabais ou non. Ensuite, vous devez prendre une photo de votre facture pour récolter votre remise, qui peut vous être envoyée dès que vous atteignez 20 $. Certaines offres sont en quantité limitée, alors il faut agir vite.

  • Caddle

Offres diverses, présentées en rafales. Pas de possibilité de recherche avec mots-clés. Les offres sont limitées dans le temps et en quantité. Vous pouvez aussi remplir des sondages pour gagner de l’argent, entre 10 cents et 1 $ environ. On indique vous aurez ainsi accès à plus d’offres. Évidemment, vous donnez de votre côté de votre temps et plus d’infos personnelles. Application en anglais seulement. Après 20 $ accumulés, vous pouvez réclamer votre argent et un chèque vous sera envoyé.

  • Cartes de fidélité

Les cartes de fidélité sont nombreuses. Vous devez souvent télécharger vos offres personnalisées pour y avoir accès ou pour maximiser les rabais. Parmi les plus populaires, notons PC Optimum (Pharmaprix, Maxi, Provigo, Esso), Metro et moi (Metro), alors que IGA a plutôt choisi de s’allier à Air Miles. Super C n’a pas de programme de fidélité, mais on peut trouver des coupons sur son application. 

***

SITES DE COUPONS