Mode

Chanel s’offre un défilé pharaonique à New York

NEW YORK — La maison Chanel s’est transportée à New York pour son traditionnel défilé des «métiers d’art» qui avait lieu le 4 décembre, sur un thème égyptien en accord avec le cadre, un temple reconstitué dans le Metropolitan Museum.

Les grands couturiers européens, qui fréquentent d’ordinaire peu New York, se succèdent ces derniers mois dans la capitale culturelle américaine.

Après Saint Laurent, en juin, puis Versace dimanche, c’était au tour de Chanel, pour la première fois depuis 12 ans et une collection croisière présentée dans la gare de Grand Central.

Ce retour était l’occasion pour son directeur artistique Karl Lagerfeld de rendre hommage à une ville qui l’inspire, dont il aime, «l’énergie, l’air, les gens, l’architecture, la confusion, le mélange».

Mode

Chanel s’offre un défilé pharaonique à New York

NEW YORK — La maison Chanel s’est transportée à New York pour son traditionnel défilé des «métiers d’art» qui avait lieu le 4 décembre, sur un thème égyptien en accord avec le cadre, un temple reconstitué dans le Metropolitan Museum.

Les grands couturiers européens, qui fréquentent d’ordinaire peu New York, se succèdent ces derniers mois dans la capitale culturelle américaine.

Après Saint Laurent, en juin, puis Versace dimanche, c’était au tour de Chanel, pour la première fois depuis 12 ans et une collection croisière présentée dans la gare de Grand Central.

Ce retour était l’occasion pour son directeur artistique Karl Lagerfeld de rendre hommage à une ville qui l’inspire, dont il aime, «l’énergie, l’air, les gens, l’architecture, la confusion, le mélange».

Restaurants

Le restaurant Nhà Tôi devient Ma maison en 2019

Le restaurant vietnamien Nhà Tôi dans le quartier Saint-Roch renaîtra en 2019 sous le nom de Ma maison, et proposera dorénavant une «cuisine de grand-maman québécoise au lieu d’une cuisine de grand-maman vietnamienne».

«On veut recréer l’ambiance d’un resto familial québécois, avec des classiques qui pourraient être par exemple du poulet cordon bleu, du pain de viande… On pense à 4-5 entrées et 4-5 plats à l’ardoise qui changent tout le temps», signale Louis Bouchard Trudeau, copropriétaire du Nhà Tôi, ainsi que du Pied Bleu et du Renard et la Chouette dans Saint-Sauveur. 

Le décor sera également transformé pour rappeler les années 70 et 80, avec un petit côté psychédélique, confie-t-il. Ma maison prévoit ouvrir début février à temps pour le Carnaval, histoire de faire un clin d’œil à un autre classique québécois.

Restaurants

Trompe-l’œil gourmand au Saint-Amour

Le prodige de la pâtisserie du restaurant Le Saint-Amour, Éric Lessard, prouve une fois de plus son immense talent avec Le Trompe-l’œil.

Ce tout nouveau dessert «exclusif à Québec» impressionne par sa beauté et son réalisme. Sa composition se veut tout aussi raffinée : mousse et cœur à la pomme poêlée, crumble aux amandes et épices, sorbet Granny Smith. 

Le Trompe-l’œil sera offert jusqu’au renouvellement de la carte des desserts cet été, voire davantage s’il devient un coup de cœur de la clientèle. Son prix : 16 $ plus taxes.