Kristine Choinière et Hugo Lavictoire en compagnie de leurs deux enfants, Simon et Ève.

Partir à l'aventure: du surf et des projets de maison

Une famille passionnée de surf nous raconte son voyage inspirant.

Kristine Choinière : 34 ans

Destination : Costa Rica

Durée : 1 mois

Ils sont passionnés de surf. Kristine Choinière et Hugo Lavictoire sont les propriétaires de l’entreprise KSF qui s’active sur le Saint-Laurent en surf, kayak et planche à pagaie pendant l’été. Travailleurs saisonniers, ils profitent de l’hiver pour voyager. Kristine Choinière nous parle d’un périple de surf en famille dans la région de Guanacaste, au Costa Rica, sur la côte Pacifique entre Tamarindo et Nosara, en décembre 2016.

Q Comment a germé l’idée de ce voyage et pourquoi avoir choisi cette destination? 

R Je cherchais une destination pour voyager en famille où tout le monde trouverait son compte et où nous pourrions décrocher de la routine au rythme de la mer. Notre dernier voyage en famille à San Agustinillo, au Mexique, d’une durée de deux mois, avait été fabuleux, mais il manquait des vagues pour la débutante-intermédiaire que je suis et le courant était un peu fort pour les enfants à certains endroits.

Q Décrivez-nous un moment fort de ce voyage...

R C’est lorsque Simon, notre garçon qui avait alors 7 ans, a pris sa première vraie vague. Les conditions étaient parfaites et son entraînement des dernières semaines lui avait donné assurance et habileté. Ce moment nous a convaincus de nous lancer dans un projet un peu fou : celui d’acheter un lot de terrain avec le couple d’amis qui voyageait avec nous pour y construire, un jour, deux petites maisons à 10 minutes de vélo de l’océan Pacifique. Une maison bâtie d’ici cinq ans, peut-être...

Simon, 7 ans, a pris sa première vraie vague. Ce voyage lui a donné de l’assurance et de l’habileté, explique la maman en parlant d’un moment fort.

Q En quoi ce voyage a-t-il été inspirant pour vous? 

R Pour chacun des membres de la famille, ce voyage a été inoubliable grâce à la pratique du surf. Ce voyage a permis à Simon de se découvrir une passion, à notre fille d’être plus à l’aise dans l’eau. Pour ma part, lors de ce voyage, j’ai appris à affronter certaines craintes, surtout quand les vagues grossissent momentanément à cause du swell et de la marée, à me faire confiance et à garder mon calme. Ce sera toujours l’océan qui aura le dernier mot. Il faut apprendre à jouer avec lui, à s’adapter.

Q Selon vous, est-ce que l’idée de partir à l’aventure est suffisamment valorisée, encouragée dans notre société? 

R Avec la venue des médias sociaux, on sent de plus en plus cette volonté de voyager. Surtout avec Instagram et les différentes émissions ou blogues comme Ouisurf ou le Livemore Magazine, ou encore Ti-Mousse dans la brousse qui donne des trucs sur le plein air en famille.

Je ne pense pas que le voyage soit un luxe. Dans notre cas, comme nous partons avec les enfants pendant l’hiver, il faut compter sur l’appui des professeurs et apporter quelques manuels scolaires. Dans la réalité des familles, ce n’est pas une chose simple à planifier lorsqu’on s’en va pour un ou deux mois. Il faut faire des sacrifices, mais c’est tellement bénéfique pour nos enfants qui apprendront différentes langues avec les années, qui goûtent à de nouvelles saveurs et apprennent eux aussi à sortir de leur zone de confort. Il m’arrive de rêver que les écoles répartissent quelques semaines de vacances en plein hiver en ajoutant quelques semaines supplémentaires aux vacances de Noël.

Pour chacun des membres de la famille, ce voyage a été inoubliable grâce à la pratique du surf.

Q Qu’est-ce qui fait, selon vous, que des voyages marquent plus que d’autres? 

R Un voyage est inspirant dès que l’on est ailleurs et que l’on est en attitude d’ouverture : prêt à apprendre une nouvelle langue, à faire de nouvelles rencontres, à manger de nouvelles choses et à repousser nos limites.

Q Quels sont vos prochains plans de voyage? 

R Pas question de voyager toujours au même endroit. L’Équateur et les Galapagos, le Portugal, le Sri Lanka sont les prochains sur la liste. Notre but, à Hugo et moi, c’est de réussir chaque année à faire un voyage seul, sans l’autre, un voyage en couple et un long voyage en famille. Pour ma part, je serai guide pour KSF en partenariat avec Juna Yoga pour un camp de surf à Tofino en juin 2018. Puis, il y aura tout le projet de maison à concrétiser au Costa Rica. Le voyage devient littéralement un mode de vie pour nous.

C’est lors de ce voyage au Costa Rica que la famille a pris la décision d’acheter un terrain.