Malgré la solidarité internationale, le tourisme français peine depuis les attentats du 13 novembre.

Paris: des milliers d'Indiens et de Chinois pour relancer le tourisme

La capitale française, encore éprouvée par les attentats du 13 novembre et un tourisme à la peine, s'est félicitée mercredi d'accueillir pendant cinq jours 2300 salariés indiens effectuant un voyage d'entreprise, ce qui «démontre son pouvoir d'attractivité».
En mai dernier, 5400 Chinois invités par leur patron avaient participé entre Paris et Nice au plus grand voyage en groupe jamais organisé en France. Les retombées directes de leur séjour avaient été estimées à quelque 13 millions d'euros (nuitées hôtelières, billets de train), sans compter le magasinage.
«Du 13 au 17 décembre, Paris accueille un voyage de récompense et de motivation pour la société Amway Inde: c'est le plus grand événement d'entreprise indien jamais organisé à Paris de par le nombre de participants et la durée du séjour - 2300 participants, quatre nuits, 9000 nuitées à Paris», annonce mercredi l'Office du tourisme de Paris.
«Après la Chine, Paris est heureux d'accueillir des visiteurs indiens et de pouvoir rassurer ses clientèles fidèles et émergentes sur sa capacité à organiser des séjours de grande ampleur et de qualité; un bon moyen pour nous de démontrer son pouvoir d'attractivité», résume Pierre Schapira, président de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris, cité dans le communiqué.
Promouvoir la capitale
Pour accueillir cette délégation «et promouvoir la capitale», les acteurs du tourisme français «se sont mobilisés: croisière sur la Seine avec les Bateaux Parisiens et les Bateaux Mouches, magasinage aux Galeries Lafayette, visite de la tour Eiffel, découverte du Château de Versailles et hébergement dans les hôtels Pullman et Starwood», est-il détaillé.
Un dîner de gala sera organisé aux Docks de Paris (groupe Eurosites) à Saint-Denis, «ce qui permet de souligner le caractère élargi de la destination et la diversité de l'offre. La soirée thématique joue la carte de l'art de vivre et fait correspondre les deux cultures, indiennes et françaises, autour des grands mythes de Bollywood et du Moulin Rouge».
«Il s'agit là d'un signal fort pour le secteur du tourisme d'affaires parisien et plus généralement pour la destination, tant éprouvée ces dernières semaines», résume l'Office du tourisme de Paris.