Le tourisme en hausse en France malgré les attentats

Le nombre de touristes ayant visité la France en 2015 a légèrement augmenté comparativement à l'année précédente pour établir un nouveau record, et ce, en dépit des deux attentats terroristes qui ont frappé Paris en janvier et en novembre.
Les données publiées vendredi par le gouvernement français montrent que 84,5 millions de touristes ont visité l'Hexagone en 2015, soit une hausse de 0,9% par rapport à 2014. Le service de presse du ministère des Affaires étrangères a affirmé qu'il s'agissant d'un «record absolu».
Les attaques qui ont fait 130 morts à Paris le 13 novembre ont eu un impact négatif, faisant chuter de 15% le nombre de voyageurs qui ont séjourné dans la capitale française en novembre et décembre 2015. Onze mois avant ce massacre, deux tireurs ayant fait irruption dans les bureaux du journal satirique Charlie Hebdo avaient tué une dizaine de personnes.
Après une augmentation de 1,8% dans les trois premiers trimestres de 2015, la moyenne nationale a baissé de 3,1% au cours du dernier.
Hausse limitée
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a affirmé que les attentats de Paris avaient limité cette hausse, plus particulièrement dans la capitale. Il a cependant assuré que son objectif était toujours d'accueillir 100 millions de visiteurs étrangers par année en France à compter de 2020.
Le tourisme à Paris a subi le contrecoup des attentats. L'Institut national de la statistique et des études économiques de la France avait révélé plus tôt cette année que le taux d'occupation des hôtels parisiens avait reculé de 25% dans les deux semaines ayant suivi les attaques par comparaison à novembre 2014. Air France a estimé que ces actes de violence lui avaient fait perdre 120 millions d'euros (177 millions $CA) en revenus.
Les autorités françaises ont toutefois souligné que la France demeurait la destination touristique la plus populaire au monde, le nombre de séjours dans les hôtels du pays ayant grimpé de 0,8% en 2015.