Des milliers de fêtards déguisés, leurs masques et costumes d'époque colorés constrastant avec la brume, ont assisté dimanche au lancement du carnaval de Venise, en Italie.

Lancement du carnaval de Venise avec le «saut de l'ange» à Saint-Marc

Des milliers de fêtards déguisés, leurs masques et costumes d'époque colorés constrastant avec la brume, ont assisté dimanche au traditionnel «saut de l'ange» qui marque le lancement du carnaval de Venise.
Resserrés sur la place Saint-Marc, ils ont retenu leur souffle au douzième coup de midi. Une jeune femme de 19 ans, Irene Rizzi, dans une robe bouffante orange au col relevé de brillants, s'est alors élancée du haut du campanile de la basilique qui domine la place, au bord de la lagune.
Attachée à un cable 80 mètres au-dessus de la foule, elle a lancé des confettis sur les touristes et les Vénitiens, prêts à vivre l'un des carnavals les plus célèbres et les plus anciens du monde.
Jusqu'au 9 février
Le carnaval doit se prolonger jusqu'au 9 février, date du Mardi Gras qui marque le dernier jour avant le Carême. Cette fête aurait été créée à Venise en 1162 au lendemain d'une victoire militaire. Tombé en désuétude pendant des décennies, il a été remis au goût du jour par la municipalité en 1980.
Les festivités permettent à la Cité des Doges de s'animer à une période de l'année plutôt morne, et sont rythmées par les soirées masquées et costumées. Chaque jour, des «concours du plus beau costume» sont organisés place Saint Marc.