La basilique Sainte-Sophie a été transformée en mosquée au XVe siècle sous les ordres du sultan Mehmet II.

Istanbul à la croisée des cultures

Assurément moins calme qu'au cours de la dernière décennie, la Turquie demeure néanmoins l'une des destinations les plus fascinantes du monde. Autrefois connue sous le nom de Constantinople, la ville d'Istanbul est un véritable carrefour des cultures, des saveurs et des croyances venues de l'Orient et de l'Occident.
Les haltes religieuses pour prendre la mesure de l'Histoire
L'une des meilleures façons de comprendre les contrastes locaux est de visiter Sainte-Sophie, la basilique qui a été transformée en mosquée au XVe siècle sous les ordres de Mehmet II le conquérant. Impossible de ne pas être subjugué par la cohabitation des symboles de l'islam et de la chrétienté sur les murs et au plafond. À quelques minutes de marche se trouve la célèbre Mosquée bleue, qui possède une allure bien différente avec ses six minarets et la céramique bleutée qui orne ses murs. Dans les deux cas, les visiteurs femmes et hommes doivent se couvrir en signe de respect.
Prendre un bain de foule au Grand Bazar
Que vous aimiez magasiner ou non, vous devez absolument passer quelques heures au Grand Bazar pour vivre l'expérience istanbuliote à fond.
Qui dit Turquie dit commerçants, et qui dit commerçants dit assurément détour au marché. Que vous aimiez magasiner ou non, vous devez absolument passer quelques heures au Grand Bazar pour vivre l'expérience istanbuliote à fond. Vous y apprendrez les rudiments du marchandage, une technique loin des moeurs québécoises, mais si amusante une fois maîtrisée pour acheter bijoux, tapis, poteries, etc. Prenez également le temps de visiter le marché des épices et des herbes, également appelé le «marché égyptien», pour vous saouler de parfums, de couleurs et de saveurs. Certaines boutiques y sont depuis plus de 200 ans!
Prendre un bain calme au hammam
Au hammam, vous serez certainement surpris quand des mains de bûcheron (ne) empoigneront vos membres pour les nettoyer avec une vigueur légendaire.
Après toutes ces stimulations, l'heure est venue de relaxer en visitant un hammam traditionnel. Si vous pensez connaître le concept détente, savonnage du corps et massage, vous serez certainement surpris quand des mains de bûcheron (ne) empoigneront vos membres pour les nettoyer avec une vigueur légendaire ou pour laver vos cheveux comment jamais ils ne l'ont été auparavant. Et lorsque ces mêmes mains musclées vous aplatiront sur un morceau de marbre pour vous masser, vos réactions quelque peu sonores risquent de susciter l'hilarité chez les locaux venus se détendre. Vous en sortirez néanmoins avec une grande impression de bien-être.
Une croisière sur le Bosphore, carrefour de deux continents
Une croisière sur le Bosphore permet de découvrir les deux rives d'Istanbul, carrefour entre l'Europe et l'Asie.
Séparant la rive européenne et la rive asiatique, le Bosphore est un autre symbole de la culture métissée de la Turquie. Pour vivre un moment résolument zen, laissez-vous porter sur ses eaux, à partir du pont de Galata. Vous découvrirez les nuances de la ville, ses nombreux ponts, ses palais, ses mosquées, ses maisons et autres splendeurs architecturales. Plusieurs voyageurs choisissent la croisière aller-retour d'environ deux heures. D'autres préfèrent celle qui les dépose dans un petit village où ils peuvent visiter une citadelle, observer le panorama de la mer Noire et manger avant de rentrer quelques heures plus tard.
Prendre une bouchée dans la rue
Parmi les spécialités turques à découvrir, laissez-vous tenter par les loukoums, une confiserie à déguster en prenant un thé turc.
Même s'il faudrait écrire un très long dossier pour faire honneur aux spécialités culinaires locales, prenons quand même quelques mots pour décrire l'offre gourmande des rues d'Istanbul : des marrons grillés, du maïs grillé en épi, des pains ronds recouverts de graines de sésame, du jus de grenade, des pizzas turques, des sandwichs Doner Kebap faits avec de la viande cuite sur broche. Et n'oubliez pas de goûter l'une des spécialités sucrées du pays, les loukoums, une confiserie à déguster en prenant un thé turc, en compagnie d'un serveur turc qui vous donnera un aperçu du charme turc...
Le palais de Topkapi, pour découvir le faste de l'Empire ottoman
Le palais de Topkapi, inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, a été la résidence principale du sultan de 1465 à 1853.
Résidence principale du sultan ottoman de 1465 à 1853, le palais est une ode au faste et au grandiose, avec ses cinq kilomètres de remparts, ses jardins sublimes, son harem, ses collections de porcelaine, ses peintures murales et ses reliques architecturales. Abritant plus de 4000 personnes à une certaine époque, l'ex-résidence impériale est aujourd'hui inscrite à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Un conseil : visitez tôt en matinée pour éviter la foule, très présente dans le centre historique d'Istanbul où se trouvent également les mosquées nommées précédemment, question de ne pas attendre trop longtemps sous le soleil cuisant.