Cyril Chauquet a pêché ce magnifique thon en Tanzanie. «C'était très spécial, raconte l'animateur de la populaire émission Mordu de la pêche, parce que nous avions comme voisins des babouins, des alligators, des girafes. Et dans ce genre d'expéditions, je n'ai pas toujours des gros bateaux et du bel attirail. Souvent, je pêche avec un fil au bout d'une canne en compagnie des gens du village et c'est tout aussi captivant parce qu'on apprend les coutumes locales.»

Cyril Chauquet: l'art de rendre la pêche captivante

Les voyages de pêche dans d'autres pays commencent à faire des adeptes au Québec. Et Cyril Chauquet y contribue grâce à sa populaire émission Mordu de la pêche, diffusée sur Canal Évasion. Au téléphone, l'animateur qui se définit comme un pêcheur globe-trotter dit avoir gagné son pari de réaliser une émission de télévision qui rend l'activité de la pêche excitante et spectaculaire.
L'an dernier, après avoir entraîné les téléspectateurs au Maroc, au Costa Rica, en Irlande et un peu partout au Canada, Cyril Chauquet les emmènera, à compter de ce mois-ci, dans des coins encore plus exotiques tels la Tanzanie, le Kenya, l'Égypte, la Guadeloupe, le Mexique, Porto-Rico, la Floride, le Belize et bien sûr le Québec. Au menu : des brochets, des achigans mais aussi des thons et des caranges ignobilis de Tanzanie.
Toutefois, ceux qui seraient tentés par ce genre d'aventure doivent s'attendre à faire leur propre démarche ou à contacter un agent de voyage, «car notre émission n'est vraiment pas un show de voyage, ni une agence touristique», souligne M. Chauquet. Mais il est possible d'avoir des renseignements sur les pays visités à l'adresse www.mordudela pêche.com.
Par contre, si vous souhaitez combiner tourisme d'aventure et de culture, des destinations comme le Belize, le Mexique, la Guadeloupe et les États-Unis se démarquent, ne serait-ce que pour leur accessibilité et leur qualité d'hébergement. Mais si vous êtes du type grand aventurier, l'Afrique, le Grand Nord et l'Amérique du Sud doivent figurer à tout prix sur votre itinéraire.
Partout dans le monde
Français d'origine, Cyril Chauquet dit adorer la pêche depuis qu'il est tout petit. C'est pourquoi à l'âge de 18 ans il a voulu découvrir de nouveaux cours d'eau. D'abord en Europe, en Afrique puis finalement au Québec, où il décide de lancer un concept d'émissions combinant la pêche et le tourisme à l'étranger. Ces reportages tournés aux quatre coins du monde présentent la pêche autrement en y associant les gens du pays et leur culture.
En Tanzanie, Cyril Chauquet raconte avoir pêché au milieu des hippopotames. «C'était très spécial, dit-il, parce que nous avions comme voisins des babouins, des alligators, des girafes. Et dans ce genre d'expéditions, tient-il à préciser, je n'ai pas toujours des gros bateaux et du bel attirail. Souvent, je pêche avec un fil au bout d'une canne en compagnie des gens du village et c'est tout aussi captivant parce qu'on apprend les coutumes locales.»
En Amérique du Sud, l'aventurier a même partagé le quotidien des indiens Warao. «C'était comme de retourner au Moyen-Âge», dit-il.
Cyril Chauquet explique que son objectif premier quand il a lancé la série Mordu de la pêche était de changer l'image trop statique du pêcheur assis dans une chaloupe qui attend patiemment que ça morde. «Je voulais  montrer les côtés captivants, jeunes et dynamiques de la pêche tout en favorisant le respect de la ressource», indique-t-il. Aujourd'hui, son auditoire compte un grand nombre de femmes et beaucoup de jeunes dans la trentaine.
Dans le monde animalier, on compare Cyril Chauquet à ces nouveaux animateurs qui vous procurent des sensations fortes et des défis de toutes sortes. «Il est vrai que dans nos émissions, nous misons sur l'expérience du direct et du risque calculé sans filet protecteur pour rendre l'activité de la pêche encore plus captivante. C'est ce qui explique sans doute notre popularité», note l'animateur.
Conçue en collaboration avec la firme montréalaise Filmoption international, la série n'a cessé de gagner en popularité depuis sa sortie en 2006. Non seulement elle obtient les meilleures cotes d'écoute sur Canal Évasion, mais l'émission arrive également en deuxième position sur ESPN Outdoors aux États-Unis et occupe une place enviable sur Discovery Channel, en Europe. Qui plus est, elle incite maintenant les amateurs de pêche à pratiquer leur sport dans d'autres pays.
Mordu de la pêche est présenté à Évasion le mardi à 19 h et le dimanche à 18 h