Une promenade dans les rues bordées de coquettes chaumières de brique rouge s'impose dans le German Village de Columbus.

Columbus, petit New York

Capitale de poche au caractère allumé, accueillante, jamais maniérée, Columbus, en Ohio, accueille plus d'un New-Yorkais exilé, attiré par les bas prix dans l'immobilier. Bon nombre de commerces y ont aussi été fondés par des gens issus du milieu publicitaire. Résultat: Columbus est synonyme de dynamisme et de créativité artistique; une destination week-end de choix.
Pour se revigorer après l'atterrissage
Une oasis urbaine, bordée par la rivière Scioto, où il fait bon pratiquer la course à pied ou tout simplement admirer la vue sur les fontaines, ponts et gratte-ciels adjacents. Le Scioto Mile est principalement fréquenté par les universitaires que la ville du Midwest abrite. Le parc compte son lot de balançoires, pour le bonheur des couples qui s'y retrouvent...
233 South Civic Center Drive
Pour se sustenter 
Rockmill Tavern
On se régale en tout temps à Columbus, et ce, peu importe l'établissement auquel on s'attable. La notion de «ferme à la table» est omniprésente, les restaurateurs font la belle part aux ingrédients locaux et bios. Noceurs et foodies prennent leurs quartiers au Rockmill Tavern, l'une des nombreuses microbrasseries qui ponctuent le Brewery District. Ce pub propose d'étonnantes créations (frites saumurées) et des nectars locaux (dont la bière du même nom, la Rockmill). Le chef mène la cuisine avec brio et ferveur, la carte du soir remporte tous les suffrages. À la fois rustique et chic, et la note est franchement abordable. Les plats principaux se détaillent entre 8 et 36 $US.
503 South Front Street (rockmilltavern.com)
Où prendre ses quartiers
Le Méridien Columbus, The Joseph est un savant mélange de design et d'architecture, ce qui confère au lieu une ambiance chaleureuse et raffinée. Ses corridors sont bourrés d'oeuvres d'art, et y séjourner est un luxe bien mérité. Situé sur l'artère principale, High Street, et à proximité de plusieurs galeries d'art et boutiques sympas. Petit déjeuner copieux. À partir de 251 $US la nuit.
620 North High Street (lemeridiencolumbus.com)
Pour flâner
Le centre historique de Columbus, le German Village, demeure un décor privilégié pour l'exploration urbaine et est inscrit au registre des lieux historiques américains. Beck Street est invitante et fréquentée par les jeunes professionnels qui s'y amassent pour un 5 à 7 le soir venu. Un charme ahurissant émane des élégants jardins, cafés et boulangeries artisanales qui jalonnent ses rues. Datant du début du XIXe siècle, son architecture en fait l'un des plus jolis endroits en Amérique où fouler des venelles aux pavés étroits ou bordés d'arbres matures, dont les ombres sont projetées sur les coquettes chaumières de brique rouge. Arrêt impératif au Book Loft, une librairie indépendante qui compte 32 pièces recelant de bouquins!
631 South 3rd Street (bookloft.com)
Profiter des talents locaux
Fait étonnant: Columbus possède une quantité impressionnante de galeries d'art contemporain, et le Short North Arts District s'impose comme l'endroit idéal où courir les vernissages et les expositions. Un coup de coeur: la Hammond Harkins Galleries, juste en face de l'hôtel The Joseph.
641 North High Street (hammondharkins.com)
Une boutique à ne pas manquer
Robert Mason Co.
La métropole est la troisième plaque tournante américaine de l'industrie de la mode. Les petites enseignes rivalisent d'originalité. Nous en avons retenu une où il fait bon chiner: Robert Mason Co., avec sa papeterie d'exception, maroquinerie pour hommes et produits triés sur le volet. Boutique culte fréquentée par les hipsters pour sa panoplie de plumes nippones, papier à lettres en vélin crème et autres artéfacts originaux.
17 Brickel Street (robertmason.com)