Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Enfin un sentiment de liberté se pointe à l’horizon, parfait pour déguster des cuvées palpitantes, des vins de printemps qui émoustillent les papilles et nous donnent des papillons.
Enfin un sentiment de liberté se pointe à l’horizon, parfait pour déguster des cuvées palpitantes, des vins de printemps qui émoustillent les papilles et nous donnent des papillons.

Papilles et papillons

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La fièvre du printemps s’annonce sous le signe du déconfinement. Des prévisions qui laissent pressentir une élévation de température très élevée, avec des symptômes doublés de fébrilité. Enfin un sentiment de liberté se pointe à l’horizon ce qui mérite que je vous partage des cuvées palpitantes, des vins de printemps qui émoustillent les papilles et nous donnent des papillons.
  • Devaux Cœur des Bar Blanc de Noirs Brut  
  • 53 $ • 14202543 • 12 % • 7,2 g/l

D’abord, il faut fêter ce grand moment tant attendu. Et pour les occasions extraordinaires, il n’y a rien de tel que le champagne. Devaux est une maison phare de la Côte des Bar, une région de la Champagne située à une heure de Chablis qui jouit du même sol kimméridgien apportant un aspect minéral important aux vins. La région a longtemps été boudée en Champagne mais depuis quelques années, elle est très tendance et considérée comme étant des plus prometteuses, avec des prix très cléments pour une qualité équivalente et parfois même meilleure. Blanc de Noirs signifie qu’on a produit un vin blanc à partir de raisins noirs, en l’occurrence 100 % pinot noir. Les bulles sont fines et élégantes avec une texture riche sur une finale légèrement saline et toute en douceur sur des notes de pêche blanche, de brioche et de petits fruits des champs. Santé!

  • Bachelder Chardonnay Minéralité 2018
  • 25,95 $ • 12610025 • 13 % • 1,9 g/l  

Certains terroirs de la péninsule du Niagara ont le potentiel de produire des chardonnays dignes de la référence ultime qu’est la Bourgogne. Le vigneron québécois Thomas Bachelder le sait et il l’a compris dès la première année où il a commencé à vinifier sur les terroirs de l’escarpement du Niagara, après avoir travaillé comme vigneron à Meursault et en Oregon. Sa vision et sa conviction le confirment à chaque millésime qu’il confectionne tant pour le Clos Jordanne, le Domaine Queylus que sa propre étiquette Bachelder. Régalez-vous!   

  • Domaine de la Rossignole Sancerre 2019
  • 28,20 $ • 872465 • 12,5 % • 1,3 g/l  

Il est vrai que quand on choisit un vin de Sancerre on est rarement déçu. Ils sont généralement excellents et certains sont même exceptionnels, comme celui-ci du domaine familial de Pierre Cherrier et Fils. D’une complexité impressionnante où la douceur de l’amande et des arômes légèrement balsamiques valsent sur une variété de notes d’agrumes. Papillons garantis.  

  • Château de Tigné Anjou Valliennes 2018
  • 23,25 $ • 14697443 • 14,5 % • 1,4 g/l

Appartenant à l’acteur français Gérard Depardieu depuis 1989, le Château de Tigné est une ancienne résidence seigneuriale de la Loire, bâtie sur de longues années à partir du XVe siècle et restaurée au XIXe siècle. Les caves souterraines sont immenses, avec une production annuelle estimée à 400 000 bouteilles. J’ai été épatée par leur chenin du terroir vallonné « Les Valliennes », cultivé sur sol de schiste et vieilli en fûts de chêne pendant 6 mois ce qui apporte de l’amplitude à ses notes d’abricot, de miel et de fleur blanche, teintées d’une douce minéralité.  

  • Mas des Capitelles Faugères Vieilles Vignes 2019 
  • 23,65 $ • 14719391 • 14 % • 1,5 g/l • Bio  

Gros coup de cœur pour cette nouveauté de l’appellation Faugères produite à partir de vieilles vignes de mourvèdre, de syrah et de carignan plantées dans le schiste et taillées en gobelet. Un vin généreux et gourmand qui offre une fraîcheur étonnante. Une explosion de fruits comme la framboise, le cassis et la canneberge séchée sur des tannins suaves, chaleureux et doucement épicés.

  •  Marquês de Marialva Baga Reserva 2015
  • 17,35 $ • 10651755 • 14 % • 5 g/l

À découvrir si ce n’est déjà dans votre cellier. L’appellation Bairrada, située sur le littoral de Beira est en plein essor et considérée comme une des plus prisées à cause de sa proximité à l’océan. Ses influences maritimes apportent de la fraîcheur aux vins traditionnellement très corsés et férocement tanniques, majoritairement à base de baga, un cépage indigène de la région qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Il offre des notes de cassis, de mûre et de cerise à l’eau-de-vie, doublées de cacao et d’épices douces en finale. Cette cuvée est particulièrement élégante, les tannins sont puissants et se fondent dans l’harmonie de l’ensemble. Pas étonnant qu’elle ait remporté de si nombreux prix d’excellence. Prêt à boire et peut se garder encore 1-2 ans.