Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Les vins autrichiens sont très accessibles et d’un rapport qualité-plaisir exceptionnel
Les vins autrichiens sont très accessibles et d’un rapport qualité-plaisir exceptionnel

L’Autriche : un vent de fraîcheur dans nos verres

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / On connait trop peu les vins autrichiens, pourtant ils sont très accessibles et d’un rapport qualité-plaisir exceptionnel. Surtout ne soyez pas intimidé lorsque que vous lisez grüner veltliner ou zweigelt sur l’étiquette, ce sont les deux cépages rois du pays qui produit peu de vins comparé à l’Allemagne mais de très grande qualité et surtout d’une fraîcheur remarquable. Voici quelques-uns de leurs vins sensationnels, avec des accords qui font saliver.
  • Domäne Wachau Grüner Veltliner Selection
  •  2019 19,40 $ • 13750089 • 12,5 % • 1,3 g/l  

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son paysage exceptionnel aux abords du Danube, la région vinicole de la Wachau (prononcez va-how) surplombe le fleuve avec des vignes historiques nichées sur des terrasses très abruptes, construites au 10e siècle par les moines cisterciens. Les sols d’origine volcanique sont idéals pour la culture du grüner veltliner, la star du vignoble autrichien, qui s’exprime ici de façon distinctive, grâce à son terroir très ancien mais aussi à des écarts de température importants entre la nuit et le jour. On trouve des notes de fleurs blanches, de mandarine et d’abricot dans ce vin délicat à la finale légèrement poivrée. Une excellente cuvée pour s’initier au grüner qui accompagne super bien les légumes printaniers comme les asperges, les têtes de violon, les radis et les petits pois.  

  • Weingut Loimer ‘Lois’ Grüner Veltliner 2019
  • 20,25 $ • 11990492 • 12,5 % • 1,5 g/l • Bio, biodynamie

Fred Loimer cultive ses vignes de 5 à 50 ans d’âge sur des sols vivants, il vinifie avec des levures indigènes en fermentation spontanée ses vins qui maturent ensuite dans de vieilles barriques. Il ne fait aucun compromis sur la qualité et ça se goûte dans ses vins impeccables comme celui-ci au nez d’amande, légèrement citronné avec une douce amertume en finale. Un vin qui donne l’eau à la bouche et qui sera excellent avec un flétan de la Gaspésie servi avec nos belles asperges du Québec.

  • Rudolf Rabl Riesling Langenlois 2019
  • 25,70 $ • 12776877 • 12,5 % • 4 g/l

Bien que 70 % du vignoble autrichien soit dédié aux cépages blancs, on cultive seulement 4 % de riesling, mais un riesling très expressif qui se démarque encore une fois par une grande fraîcheur et par une expression minérale distincte, propre à la région du Kamptal, à proximité de la Wachau. La vivacité de ce vin est épatante, tout autant que ses arômes de citron, citronnelle, bergamote et mandarine sur une finale saline, doucement épicée. Un vin idéal pour accompagner un ceviche de pétoncle ou de poisson blanc au jus de rhubarbe.  

  • Meinklang Pinot Gris Graupert 2019
  • 35 $ • 13442916 • 13 % • 1,2 g/l • Biodynamie, orange  

On adore les vins de la famille Michlits du Burgenland, la région la plus chaude de l’Autriche de par sa proximité avec le lac Neusiedler. Meinklang est avant tout une ferme familiale de polyculture, située dans le Parc national de Neusiedlersee, à la frontière de la Hongrie, et qui s’étend sur 2,300 hectares. Seulement 70 hectares sont dédiés à la vigne et cette cuvée orange est vraiment unique, car il s’agit d’une expérience. Le vin est élaboré à partir de vieilles vignes sauvages de pinot gris, fermenté en macération péliculaire. On y trouve beaucoup de matière et plusieurs notes florales comme la rose séchée, les fleurs de miel et d’oranger, suivi d’une amertume docile et fort agréable. Un vin sauvage et gastronomique à servir idéalement avec des grillades et des légumes racines.

  • Weingut Pittnauer Pitti 2019 
  • 18,20 $  • 14444201  • 13,5 %  • 6 g/l  • Bio

Les vins rouges correspondent à seulement 30 % du vignoble autrichien, avec en tête de liste le zweigelt, un croisement entre le blaufränkisch et le St.Laurent qui donne des vins vifs, acidulés et bien fruités comme celui-ci de Brigitte et Gerhard Pittnauer qui s’est vu prendre les rênes du domaine familial à 18 ans, suite au décès inattendu de son père. Il a fait un travail colossal qui se distingue dans ses vins. Pitti est le surnom qu’on lui donne affectueusement depuis toujours et le vin est gourmand avec de beaux fruits juteux sur des tannins soyeux, pensez cerise, framboise, poivre et cardamome. Un vin parfait pour le BBQ, les burgers végé avec des champignons portobello sur le grill.

  • Reinisch Pinot Noir 2018
  • 22,35 $ • 13058113 • 12,5 % • 1,8 g/l • Bio   

On produit très peu de pinot noir en Autriche mais celui-ci est tout à fait réussi, précis, persistant et même palpitant. Un vin qu’on veut boire à table avec des pétoncles poêlés ou du saumon grillé. La famille Reinisch vinifie à Tattendorf, dans la région vinicole de Thermen. Trois frères qui ont repris le vignoble au décès de leur père, avec un seul but : produire du bon vin! Pari réussi les gars!