Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
« Tout est si merveilleux à Napa qu’on oublie que ce paradis s’est construit sur de longues années de labeur, mises en lumière par une victoire fulgurante et inattendue au Jugement de Paris, cette légendaire dégustation de 1976 qui a changé le cours de l’histoire en démontrant que de grands vins pouvaient être produits ailleurs qu’en France. »
« Tout est si merveilleux à Napa qu’on oublie que ce paradis s’est construit sur de longues années de labeur, mises en lumière par une victoire fulgurante et inattendue au Jugement de Paris, cette légendaire dégustation de 1976 qui a changé le cours de l’histoire en démontrant que de grands vins pouvaient être produits ailleurs qu’en France. »

Il était une fois la Californie  

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Si la Californie est reconnue aujourd’hui comme une des grandes régions vinicoles du monde, c’est avant tout pour la qualité de ses vins qui sont le fruit d’un travail de longue haleine mené par des vignerons tenaces et passionnés. Tout est si merveilleux à Napa qu’on oublie que ce paradis s’est construit sur de longues années de labeur, mises en lumière par une victoire fulgurante et inattendue au Jugement de Paris, cette légendaire dégustation de 1976 qui a changé le cours de l’histoire en démontrant que de grands vins pouvaient être produits ailleurs qu’en France. 

Il faut savoir qu’avant les années 1970, les raisins californiens coûtaient plus chers à produire que le prix de vente et plusieurs cultivateurs devaient diversifier leur offre pour arriver, en produisant d’autres fruits, des noix, et même en élevant du bétail. 

C’est à cette période, impressionné par sa visite en Californie, que le chroniqueur en vins et caviste britannique Steven Spurrier a eu l’idée d’organiser à Paris une dégustation comparative entre les grands chardonnays de Bourgogne et cabernet sauvignons de Bordeaux, et les vins californiens du même cépage. La dégustation s’est déroulée bien sûr à l’aveugle et à la grande surprise de tous, les vins californiens ont remporté la palme dans les deux catégories : le Château Montelena 1973 de Napa devant le Meursault Charmes Roulot et un vin de Stag’s Leap devant un Château Mouton-Rothschild 1970. Il va sans dire que furie, stupeur et controverse s’en suivirent, mais cette dégustation marquante a toutefois changé à tout jamais le cours de l’histoire en créant une ouverture et une nouvelle perception des vins produits au-delà de l’Europe et qui ont désormais leur place parmi les grands vins du monde. 

Trefethen Family Vineyards Chardonnay Oak Knoll District of Napa Valley 2018

49,25 $ • 14461588 • 13,3 % 

Ce vin raconte le succès de la famille Trefethen, producteur dans la vallée de Napa depuis trois générations. Leur Napa Chardonnay 1976 a aussi remporté le titre de meilleur chardonnay du monde. C’était dans le cadre des Olympiades du vin organisées par Gault et Millau en 1979 et qui regroupait des représentants de 33 pays. Encore une fois, l’ahurissement fut tel qu’on organisa une reprise de la même dégustation six mois plus tard en Bourgogne pour vérifier le verdict, qui s’avéra identique. Ce chardonnay classique vous donnera un aperçu accessible de la qualité de leur savoir-faire, un vin complexe et voluptueux, élégamment fruité, juste assez boisé et riche en texture avec une belle longueur. 

Robert Mondavi Winery Napa Valley Fumé Blanc 2017

35,25 $ • 221887 • 13,5 % • 1,4 g/l 

Robert Mondavi est une légende, mais on parle rarement du travail colossal accompli derrière son immense succès. Lui aussi a changé bien des choses, de la façon dont les Américains perçoivent le vin à la vision européenne devant les vins californiens. Ce Fumé Blanc figure parmi ses innovations, c’est le premier blanc de la région à être pris au sérieux, car il est sec et vieilli en fût de chêne, ce qui le démarquait en tout point des vins blancs sucrés de l’époque. Son nom Fumé Blanc est inspiré du Pouilly Fumé de la Loire.

Torres Mas La Plana Penèdes 2015  

65 $ • 12663282 • 14,5 % • 1,8 g/l

 Un vin qui traverse le temps et qui marque aussi l’histoire, d’abord en étant pionnier de la production de cabernet sauvignon en Espagne et parce que le premier millésime, Mas La Plana 1970, a remporté la palme du meilleur cabernet sauvignon au monde, également dans le cadre des Olympiades du vin Gault et Millau de 1979, à Paris. Un honneur qui a propulsé la famille Torres vers le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Toujours un grand classique, ce millésime qui a reçu 93 points des grands critiques du monde est prêt à boire, mais bénéficiera de quelques années pour atteindre son apogée en 2025. 

Errazuriz Don Maximiano 2016 Chili 

84,75 $ • 11396557 • 14,5 % • 2,8 g/l 

De la même façon que le Jugement de Paris et les Olympiades Gault et Millau ont ouvert la porte des grands au vignoble espagnol et aux vins du Nouveau Monde, c’est la dégustation de Berlin en 2004 qui marquera le début d’une reconnaissance mondiale pour les vins chiliens en nommant vainqueur Vinedo Chadwick 2000 d’Errazuriz devant un Château Lafite. 

Ce vin de garde est produit en hommage au fondateur du vignoble Don Maximiano qui, avec ténacité, a osé faire les choses autrement et fidèlement à sa vision qui incluait le principe que « les vignes doivent être traitées avec autant de soin qu’une œuvre d’art, car leur durée de vie est parallèle à celle de l’humain ». Un vin classique à mettre au cellier jusqu’en 2028.