Vue des montagnes à partir des jardins de Boschendal Wine Estate à Franschhoek en Afrique du Sud.

Douceur, plaisir et réconfort

CHRONIQUE / Toucher le nirvana avec l’accord parfait est probablement une des meilleures expériences sensorielles au monde mais en cette période incertaine et avouons-le un peu « surréaliste », le meilleur accord est celui qui rime avec douceur, plaisir et réconfort. Restons positifs et profitons de ce moment de répit involontaire pour passer du temps de qualité en famille, revisiter nos vraies valeurs et se faire plaisir en cuisinant de bons petits plats ou en commandant un vrai festin de notre resto préféré. Et surtout, buvons ce qu’on aime!

Réconfort…

Le chardonnay est l’un des cépages les plus polyvalents de la planète vin. S’adaptant à son terroir et au climat qui le voit s’épanouir, il peut tout autant s’exprimer dans une vivacité minérale et saline, sur des notes de pommes vertes et d’agrumes, qui nous envoûte par des saveurs veloutées de fruits blancs et de beurre, dépendant de la façon dont il a été vinifié et élevé, en cuve inox ou en barrique. Qu’il nous donne de sa fougue ou de sa rondeur, il est toujours réconfortant.

Boschendal Chardonnay Western Cape 16 $ • 935833 • 12,5 % • 2 g/l

Le voyage olfactif débute dans une bouffée de fleurs blanches et se termine par une brise aux effluves defynbos — le nom sud-africain de la nature sauvage qui entoure les vignobles du Western Cape. La sauge sauvage se pointe en finale d’une soyeuse texture de beurre vanillé, avec juste ce qu’il faut d’agrumes pour assurer la fraîcheur.

Moillard Chablis Coquillage 2018 24,30 $ • 14 042 973 • 12,5 % • 1,6 g/l

Déjà le nom donne soif, car il évoque la mer et l’envie d’accompagner ce vin de coquillages et autres délices marins. Belle allusion au terroir de Chablis, riche d’un sol kimméridgien garni de coquillages fossilisés, un ancien fond marin qui date d’au moins 150 millions d’années. Si on ne le ressent pas nécessairement dès les premiers effluves, on retrouve au palais cette belle salinité propre aux vins de la région, un zeste d’agrume et une pointe d’abricot en finale.

Plaisir… non coupable

La syrah ou au masculin, le shiraz comme on l’appelle dans les pays du Nouveau Monde est sans contredit le plus stylé des cépages nobles. Il a tout ce qu’il faut pour donner des vins sérieusement savoureux, en plus d’être doté d’une capacité à vieillir pendant de nombreuses années. Des compétences synonymes de plaisir.

François Villard l’Appel des Sereines 2017 20 $ • 12 292 670 • 13 % • 1,8 g/l

Sous une étiquette originale qui nous fait rêver aux sirènes se trouve une syrah gourmande et bien juteuse, aux notes de cerises noires mûres et bien poivrées. Sereine est aussi un des noms donnés à la syrah et signifie, selon la définition du dictionnaire « clair, pur et calme ». C’est exactement ce qu’il nous faut!

The Chocolate Block Western Cape 2018 39,85 $ • 10703412 • 14,5 % • 2,5 g/l Aussi disponible en magnum • 77,25 $ (1,5 litre)

Il y a de ces vins qui sont juste « wow ». Ce judicieux assemblage de syrah et grenache, avec un mini pourcentage de cinsault, de cabernet sauvignon et de viognier, s’exprime au départ sur des notes animales. Puis la prune et la cerise noire prennent place toutes en fraîcheur dans une concentration parfaitement équilibrée, tant dans la déclinaison de saveurs que dans leur progression en bouche qui se décline lentement et avec style.

Douceur…

Pour terminer en douceur, buvons local pour encourager nos vignerons et notre belle industrie. Les deux vins proposés proviennent de deux vignobles situés à Dunham sur la Route des vins Brome-Missisquoi. Parfait pour accompagner vos plateaux de fromages du Québec ou toute autre douceur qui vous fera plaisir. Il ne faut jamais oublier que le meilleur vin sera toujours celui que l’on préfère et que l’on boit en excellente compagnie.

Château de Cartes Atout Rouge 2018 17,10 $ • 13 952 570 • 11 % • 1,6 g/l

Un vin de soif, léger et aux arômes de petits fruits rouges issus d’un très bel assemblage de nos cépages nordiques Frontenac, Sabrevois et Marquette.

L’Orpailleur 2018 32,35 $ • 10 220 269 • 10 % • 220 g/l

Un vin de glace d’une grande élégance qui présente une harmonie d’abricot, de miel, de fruit confit et de mangue soutenue par une acidité parfaite.

Je lève mon verre, à la santé de tous!

Pour en savoir davantage suivez-moi www.sommeliereaventuriere.com