Un jardin au bord du lac Memphrémagog, dans les Cantons-de-l’Est.
Un jardin au bord du lac Memphrémagog, dans les Cantons-de-l’Est.

«Versailles-sur-Memphrémagog!»

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Depuis 40 ans, Pierre Lahoud fait le tour du Québec… du haut des airs. Cet «historien volant» a immortalisé nos plus beaux paysages avec de splendides clichés de couleurs d’automne qu’il partage chaque semaine avec les lecteurs du Mag. Aujourd’hui, un jardin au bord du lac Memphrémagog, dans les Cantons-de-l’Est.

«Cet endroit, je l’appelle Versailles-sur-Memphrémagog! Je ne connais pas la personne qui a installé ces jardins, mais ça me dépasse et me fascine. C’est quelqu’un qui est en amour avec Versailles, c’est indéniable. Et je pense que ce sont des jardins privés. Ils sont hallucinants», raconte M. Lahoud.

«C’est un exemple de la domestication de la nature, comme dans tout jardin à la française. On y voit des essences d’arbre impressionnantes. À l’automne, elles forment un bouquet exceptionnel. Cette couleur rose, j’ai rarement vu ça dans ma vie. Vu des airs, ça crée une grande beauté. Pas naturelle ni sereine comme on verrait dans Charlevoix, mais plutôt une sorte de beauté cartésienne.» Propos recueillis par Francis Higgins

Info : pierrelahoud.com

+

À VOIR AUSSI :

Un bouquet de couleurs d’automne!
Le paradoxe de l'automne
Les couleurs d’automne ne sont pas juste dans les arbres…
Quand les couleurs d'automne s’accrochent…
«Il n’y a rien de plus beau qu’un cimetière à l’automne»

Un jardin au bord du lac Memphrémagog, dans les Cantons-de-l’Est.