Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les locaux de Phoenix Vélo
Les locaux de Phoenix Vélo

Protection de vélo: on vous l’emballe?

Gilles Morneau
Vélo Mag
Article réservé aux abonnés
Fini, les égratignures sur le vélo ! L’application d’une pellicule de protection sur la peinture est une précaution de plus en plus répandue.

«Aarrgh!!!!» C’est le cri de désespoir émis par le cycliste qui constate la première égratignure sur sa bien aimée bicyclette achetée à prix d’or. Afin de s’éviter ce stress inutile, de nombreux acheteurs de vélos neufs procèdent maintenant à l’application d’une pellicule de protection pour la peinture (PPP). 

Ce mince film de polyuréthane adhésif, presque invisible, agit comme un bouclier pour éviter le décollement de la peinture causé par les impacts de pierres projetées par la roue avant. Il prévient l’usure provoquée par le frottement des câbles sur le cadre et protège des chocs qui pourraient survenir lors du transport ou de l’entreposage. Il facilite aussi le nettoyage du vélo, car la boue adhère moins à la pellicule qu’à un cadre nu.

L’application d’une telle protection était autrefois un truc réservé aux initiés, habitués à renouveler leur monture chaque année, sachant qu’ils pouvaient obtenir un meilleur prix en revendant leur vélo usagé si celui-ci ne présentait aucune égratignure. «Où puis-je me procurer de la pellicule 3M? » était une question fréquente dans les groupes de discussion. 

Avec la popularité grandissante des cadres de montagne ou de route en carbone, et la montée du vélo de garnotte, la demande pour l’ajout de protection s’est multipliée et une micro-industrie de l’enveloppage s’est développée. De plus en plus de boutiques l’offrent maintenant au moment de l’achat, à la manière des vendeurs d’automobiles. De nombreux produits sont aussi offerts à ceux qui désirent «emballer» eux-mêmes leur bécane. Soyez prévenu que l’opération dure plusieurs heures, demande le démontage de quelques composantes et que la lutte contre les bubulles sera ardue.

La pellicule de protection n’est pas réservée qu’aux vélos neufs. Elle permet aussi de refaire une beauté à votre vélo qui accuse le poids des années avec ses logos défraîchis ou égratignés. L’esthétique n’a maintenant plus de limites. Il est possible de changer la couleur des logos de votre fourche, de votre cadre ou de vos roues. Vous pourrez même donner une texture ou une couleur nouvelle au cadre, en tout ou en partie.

La demande pour l’ajout de protection s’est multipliée et une micro-industrie de l’enveloppage s’est développée.

Bikeshield et Phoenix vélo protect

Bikeshield et Phoenix vélo protect sont les deux compagnies qui offrent un service clé en main de protection et même de décoration. Elles se partagent le territoire, la première dans la grande région de Montréal et la deuxième à Québec. Le forfait Ultimate (route ou montagne, à partir de 395$) inclut l’installation, dans leurs locaux, d’une pellicule protectrice qui couvre 95 % du vélo, fourche incluse. Le forfait Best of (215 $) offre une protection sur 65% de la surface. Le travail est impeccable et assorti d’une garantie. Le ramassage se fait dans votre boutique préférée.

bikeshieldprotection.com et via Facebook pour Phoenix vélo protect

Une protection de Bikeshield

Le faire soi-même à moindre coût (50$ partielle à 200$)

Bikeshield

Maintenant distribuées dans toutes les boutiques, les trousses Solo, de Bikeshield, sont fournies avec outils et instructions, pour cadre, fourche, ou les deux.

bikeshieldprotection.com

InvisiFrame

Les kits de protection de cette compagnie située au Royaume-Uni coûtent cher, mais ils sont vraiment taillés sur mesure pour votre vélo. Sur le site web, vous sélectionnez la marque, le modèle, l’année, la grandeur, le fini mat ou lustré, puis vous recevez un ensemble découpé à la perfection, prêt pour l’installation.

invisiframe.co.uk

L’entreprise canadienne Ridewrap propose des trousses sur mesure

Ridewrap

En direct de Whistler, l’entreprise canadienne propose des trousses sur mesure, semblables à celles d’InvisiFrame, et offre soit une protection totale, soit partielle (haubans, fourche, etc).

ridewrap.ca

E.J. Rosipayla fabrique depuis 16 ans à Rochester, dans l’État de New York, des protections pour les manivelles

Crankskins

E.J. Rosipayla fabrique depuis 16 ans à Rochester, dans l’État de New York, des protections pour les manivelles. Il offre maintenant des ensembles complets dans tous les formats, épaisseurs et finis imaginables, à partir d’une cinquantaine de dollars. Il adore les défis de personnalisation, que ce soit pour du matériel de protection ou un autocollant avec votre nom dessus.

crankskins.com

Allmountainsstyle offre toutes sortes de motifs.

Pour une protection partielle (entre 50 et 100$)

Allmountainstyle

Toutes sortes de motifs et de couleurs très cool sont offerts, pour toutes les parties du vélo.

allmountainstyle.com

Dyedbro

Zèbre, fleurs, mandalas, danseuse hawaïenne… le choix des motifs est rafraîchissant !

dyedbro.com

Lizard skins

Pellicules et « patchs » imitation carbone.

lizardskins.com

Les protections de Bike Armor

Bike Armor

Protections sur mesure, à la pièce, pour toutes les composantes, des bases au guidon. Fini transparent, camouflage ou même rouille !

bikearmor.com

Effetto Mariposa

Ce rouleau de ruban épais, large de 5,4 cm et long de 1 m, est particulièrement apprécié des cyclistes de garnotte.

mec.ca

La gamme Skin Armor est un ensemble de pastilles et de bandes autocollantes offert en deux formats.

Zéfal

La gamme Skin Armor est un ensemble de pastilles et de bandes autocollantes offert en deux formats.

zefal.com

++++

LES ZONES À PROTÉGER EN PRIORITÉ

• Points de contact entre le cadre et les gaines
• Bases sous la chaîne
• Dessous du tube oblique
• Dessus du tube horizontal
• Fourche