Choisir un vélo ajusté à son gabarit et ses besoins. Trop souvent, la position du cycliste n’est pas adéquate. Par exemple, la selle est trop basse, ce qui ne permet pas une amplitude maximale du mouvement des jambes.
Choisir un vélo ajusté à son gabarit et ses besoins. Trop souvent, la position du cycliste n’est pas adéquate. Par exemple, la selle est trop basse, ce qui ne permet pas une amplitude maximale du mouvement des jambes.

Cinq conseils avant de se lancer

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Les premiers kilomètres à vélo peuvent être déterminants pour la poursuite d’une saison longue et plaisante sur deux roues. Pour ce faire, vaut mieux être bien préparé. Voici quelques conseils à observer.

Idéalement, vaut mieux avoir fait un peu d’exercice avant la saison de vélo. Comme la marche, la raquette ou le ski de fond, histoire d’avoir fait bouger le bas du corps. Les premiers tours de pédalier seront moins pénibles.

Choisir un vélo ajusté à son gabarit et ses besoins. Trop souvent, la position du cycliste n’est pas adéquate. Par exemple, la selle est trop basse, ce qui ne permet pas une amplitude maximale du mouvement des jambes. Aussi, pourquoi choisir un vélo équipé d’amortisseurs et de pneus larges quand on ne circule que sur des pistes cyclables asphaltées et sans obstacles? Évitez de surcharger le véhicule avec des sacoches inutiles. Bien nettoyer et huiler sa chaîne pour éviter la friction en pédalant.

Les vêtements de vélo sont souvent dispendieux. Si on ne peut s’en procurer, il est préférable de choisir des vêtements de sport. Les jeans n’ont pas été inventés pour les cyclistes…

Penser à s’hydrater et à s’alimenter en fonction de l’effort. L’eau convient la plupart du temps. Pour les distances plus longues, certains préparent des recettes maison qui incorporent par exemple du sirop d’érable, un peu d’agrumes et du sel. Des noix et des fruits séchés peuvent constituer une bonne collation énergisante.

Les premières sorties seront pénibles pour le fessier. La largeur, la longueur ou le rembourrage de la selle n’y changeront rien. Le meilleur conseil? Commencer par de courtes, mais fréquentes sorties sur la bécane. Les muscles endoloris vont obtempérer…

Bonne saison! #leteseravelo