Stéphanie Bois-Houde a été critique gastronomique pour Le Soleil pendant 16 ans.

Un prix Stéphanie Bois-Houde pour honorer des femmes chefs

La Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec annonçait cette semaine la création d’un nouveau prix en hommage à Stéphanie Bois-Houde, critique gastronomique du Soleil, décédée à 47 ans le 20 avril dernier.

La chef Marie-Chantal Lepage est à l’origine de cette nouvelle reconnaissance pour la relève féminine dans la capitale. 

Les premières finalistes sont Alexandra Romero, chef de Tapas & Liège sur l'avenue Maguire, Sabrina Lemay, chef pour le Bistro L’Orygine par La Tanière sur la rue Saint-Pierre et Marie-Joëlle Bédard, nouvellement chez Ricardo Cuisine Québec aux Galeries de la Capitale (avant au Monastère des Augustines). Le nom de la gagnante du prix Stéphanie Bois-Houde sera dévoilé lors du gala régional à Québec, le 2 décembre, au Château Frontenac.

La lauréate se taillera une place au concours national pour le prix Hommage Rollande Desbois, remis annuellement à une femme qui se démarque dans l’univers culinaire québécois. Le grand couronnement aura lieu le 19 mai 2019.

Il y a quelques mois, Marie-Chantal Lepage, chef du restaurant Signé MC Lepage au Musée national des beaux-arts du Québec, avait souligné dans nos pages à quel point Stéphanie Bois-Houde avait été «marquante» dans sa carrière. Le titre du premier article de notre critique sur elle s’intitulait d’ailleurs «Parfums de femme».

Lire aussi: Tourlou, Stéphanie Bois-Houde!