Le logo du futur restaurant Éléphant.
Le logo du futur restaurant Éléphant.

Un nouveau restaurant de «tapas indiens» à Québec

Un curieux animal est sur le point de naître dans le quartier Saint-Roch, à Québec : Éléphant, un croisement entre un restaurant et un «speakeasy», qui se fera volontairement discret et qui proposera un menu de tapas… d’origine indienne!

C’est quelque part sur la rue de la Couronne que le duo formé par Alexandre Morin (propriétaire de Laurentien Buvette Gourmande) et Darryl Masih (chef et propriétaire du traiteur indien Curry! Curry!) installera son nouveau concept de resto de 45 places assises, sur réservation seulement. Un «endroit petit, mais chaleureux où l’on pourra faire vivre une expérience à tout le monde et qui va sortir du lot», selon M. Morin.

L’ouverture est prévue au début d’avril 2020.

«De l’indien avec une twist»

D’abord, la bouffe. Éléphant proposera des plats d’influence indienne et un peu de style sud-asiatique, sous forme de tapas et d’assiettes à partager. De recettes traditionnelles revisitées, apprêtées de manière originale, dit-on. Le menu reste à finaliser et pourra varier au fil des mois, mais on peut déjà promettre du poulet au beurre…

«Cette idée vient de loin. J’ai la chance de voyager beaucoup et de faire des recherches sur les recettes et les nouvelles tendances. On fait déjà de la cuisine locale au Laurentien. Le marché des restos asiatiques est vraiment saturé dans Saint-Roch. Les pizzérias et restaurants italiens aussi. La seule cuisine qu’on n’avait pas, c’est l’indienne», explique M. Morin.

C’est en consultant M. Masih, un Torontois qui habite maintenant Québec et dont les parents sont Indiens, que cette alliance d'affaires et culinaire s’est forgée. «Je voulais savoir si mes orientations étaient bonnes, alors il était la personne toute désignée. Il a tellement tripé sur le projet qu’il a accepté d’embarquer avec moi. On a chacun notre background, on est vraiment complémentaires.»


« C’est une cuisine intéressante pour son goût, mais aussi parce qu’elle est hyper populaire à travers le monde. Sauf dans la région à Québec où c’est plus stéréotypé. Alors, ce sera de l’indien avec une twist, propre à nous, avec des influences d’autres pays »
Alexandre Morin, copropriétaire

Les plans, dessinés par la firme BMD Architectes de Québec, proposeront notamment une aire ouverte avec grand comptoir qui regroupera espace-bar et cuisine. «On travaille sur un concept de chef à domicile, mais dans un resto. D’abord, les gens viendront s’installer et profiteront du local et de l’ambiance. Mais après, on fera comme si on était chez eux et on leur présentera notre nourriture.»

«Interdit de parler de l’endroit»

M. Morin se fait avare de détails sur son nouveau-né (qu'il semble falloir écrire «Éléphant.» avec un point). On tient au secret pour préserver «la nouveauté de l’expérience client». Donc, pas de détails sur l’adresse, outre qu’elle sera sur la rue de la Couronne.

«On va se définir comme un speakeasy [petit endroit inspiré des tavernes interdites lors de la prohibition aux États-Unis], un style de restaurant qu’on voit de plus en plus. C’est connu partout dans le monde, mais à Québec, c’est assez récent. On ne donnera pas d’adresse précise, car il y aura des règles particulières à l’entrée. Même si on réussit à trouver le local, il va y avoir une espèce de concept, de mécanisme qu’il faudra atteindre pour entrer. L’expérience partira vraiment du début. Puis, on n’aura pas droit aux photos, sauf à un seul endroit précis. Il sera aussi interdit de parler de l’endroit. On veut préserver l’expérience pour tous les clients», précise M. Morin.

Même l’affichage extérieur sera simple : un petit logo discret sur la façade. On assure toutefois qu’il sera possible de consulter à l’avance le menu en ligne.

De l’amour pour la Couronne

S’il a choisi d’installer son nouveau commerce sur la même rue que sa buvette, c’est parce que M. Morin a l’ambition de redonner un peu d’amour à la rue de la Couronne.

«Cette rue est parfois difficile parce qu’il y a beaucoup de commerces fermés, à part les hôtels. Tout ferme et se transforme en Airbnb. La rue n’est vraiment pas chaleureuse ni intéressante. On a donc voulu créer un achalandage et même se faire une saine compétition [entre Laurentien et Éléphant]. Je ne voulais pas juste agrandir le Laurentien. Je voulais ouvrir quelque chose de complètement différent pour attirer un autre type de clientèle et dynamiser la rue», conclut-il.

Info : @elephantquebec sur Facebook

Le restaurant Éléphant sera situé sur la rue de la Couronne. Se trouvera-t-il près de Laurentien Buvette Gourmande (photo)? À suivre…


*Vous ouvrez un commerce, lancez un produit ou organisez un nouvel événement? Vous avez des idées ou des suggestions pour Le Mag? On veut le savoir! Écrivez-nous maintenant à lemag@lesoleil.com.