Le fleuve à la hauteur de Rivière-du-Loup
Le fleuve à la hauteur de Rivière-du-Loup

Un décor de géants

Chaque semaine, Le Mag prend plaisir à partager l’un des superbes clichés aériens de Pierre Lahoud, l’historien «volant» qui photographie le Québec du haut des airs depuis quatre décennies. Après vous avoir montré ses photos d’hiver, on se réchauffe un peu en vous proposant maintenant ses images inspirées par l’eau. Aujourd’hui, le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Rivière-du-Loup.

«Je ne suis pas un spécialiste de l’héraldique, mais je sais que dans le drapeau du Québec, le bleu signifie quelque chose et le blanc une autre chose. Tant qu’à moi, le bleu du drapeau du Québec pourrait être celui du fleuve, parce que ce bleu-là, on le voit partout. Le blanc serait la neige, caractéristique du Québec. Et si je pouvais ajouter une couleur, ce serait le vert pour nos forêts, raconte M. Lahoud. Ces trois couleurs nous habitent en tant que Québécois parce qu’on vit avec. Ce bleu du fleuve et cette texture azurée du ciel nous mettent en contact avec une beauté quasiment irréelle. Ça m’émeut chaque fois que je la vois.»

«Sur cette photo, on est à la hauteur de Rivière-du-Loup. On voit [les Îles du Pot à l'Eau-de-Vie et l'Île aux Lièvres]. Souvent, j’essaie, dans mes photographies de grands espaces, de montrer un élément qui donne une notion de l’immensité du site, comme un bateau au milieu de l’eau. On se rend à peine compte de toute cette immensité. C’est un décor de géants, dans le fond. C’est ça, le Québec, un territoire à perte de vue qu’on fréquente tous les jours.» 

MISE À JOUR : un lecteur à l'œil de lynx, Serge Morin, nous a fait remarquer que les îles visibles sont les Îles du Pot à l'Eau-de-Vie (surnommées «Brandy pot») ainsi que l'Île aux Lièvres, plutôt que l’île Verte et l’île aux Pommes comme nous l'écrivions précédemment.

Propos recueillis par Francis Higgins

Info: pierrelahoud.com

+

À VOIR AUSSI : 
• La grandeur démesurée de l’eau
 La beauté toxique des algues vertes