Tout l’intérieur du resto a une nouvelle allure, inspirée de concepts montréalais et torontois.

Un Bati Bassac revampé

Le restaurant de cuisine sud-est asiatique Bati Bassac ouvrira officiellement ses portes le 15 novembre après quatre mois de rénovation. Mais l’établissement de la rue Saint-Joseph est déjà en rodage depuis quelques semaines.

Tout l’intérieur du resto a une nouvelle allure, inspirée de concepts montréalais et torontois. 

Le propriétaire Sao Khuon est fier du résultat de son investissement de 500 000 $ et n’a que de bons mots sur son équipe de quelque 25 personnes. «Ils ont réellement du cœur au ventre. Plusieurs étaient là avant les rénos et ils sont encore là. C’est rare», reconnaît-il. 

La carte offre désormais une sélection de vins et de bières importés (le concept Apportez votre vin ayant été abandonné), des nouveautés comme des ribs à l’asiatique, des crevettes de Mékong et une vaste sélection d’entrées. 

Le Bati Bassac est ouvert du mardi au vendredi pour le midi et le soir et le samedi et dimanche pour le souper.