Le sentier glacé de la Pointe-aux-Lièvres

Sur le sentier de glace

Question d’adoucir l’hiver, Le Mag publie chaque samedi un cliché de Pierre Lahoud, l’historien «volant» qui photographie le Québec du haut des airs depuis quatre décennies. Aujourd’hui, le sentier glacé de la Pointe-aux-Lièvres, dans Limoilou.

«Québec est l’une des capitales du monde qui reçoivent le plus de neige. On est une ville de neige, c’est pas compliqué! lance M. Lahoud. Pendant des années, on n’a pas admis cette réalité. Au contraire, on se la cachait. On n’apprivoisait pas l’hiver. La patinoire de Pointe-aux-Lièvres est un super bel exemple de la vision à long terme des décideurs politiques. C’est un lieu exceptionnel. Un point de rendez-vous très prisé des familles.»

«Je me rappelle : mon grand-père avait un garage dans le coin à l’époque. C’était un centre industriel pas très beau. Maintenant, c’est aménagé avec des facilités pour qu’on vive l’hiver. C’est le plus bel exemple d’une façon de vivre la saison. En plus, on est à côté de la rivière Saint-Charles qui, anciennement, était un dépotoir à ciel ouvert. C’était épouvantable! Maintenant, tout ça fait partie d’une vision de nos décideurs. Si Québec est si belle, c’est parce que des gens en ont une vision à long terme. Et on en profite. Cette photo met en évidence la qualité de vie exceptionnelle qu’on a à Québec.» 

Propos recueillis par Francis Higgins

Info : pierrelahoud.com

À VOIR AUSSI :
Pierre Lahoud, l’historien volant
La poésie des motoneiges
À la course sur les glaces
Au cœur du Québec
«De l’eau du fleuve dans notre ADN»
Dans la rangée «U›!
Quand le soleil dit bonjour… à la Vierge
De l’art moderne dans les champs

Lisez notre entrevue avec Pierre Lahoud ici : 
Pierre Lahoud, l’historien volant

Le sentier glacé de la Pointe-aux-Lièvres