Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard

La sexualité à l’âge d’or

COURRIER DU LECTEUR / Ma compagne a eu sa ménopause il y a quelques années, ce qui vous donne une idée sur nos âges. Ce changement a eu de l’effet sur son plaisir et pour ma part, je commence à être plus lent à la détente. Grosso modo, le quart du temps, la relation sexuelle m’amène au terme de mon plaisir et les trois autres quarts du temps, nous arrêtons avant puisque celle-ci se plaint de douleur causée par une irritation liée au frottement répétitif. Vous vous doutez bien que ma compagne n’est pas très contente d’avoir mal. Je ne suis pas content de la situation non plus. Conséquence directe de ça, ses souvenirs récents de nos relations ne sont pas très bons. Elle aimerait bien retrouver le plaisir qu’elle trouvait dans nos relations, il y a plusieurs années, en continuant à faire ce que nous faisions à l’époque. Mais il semble que les choses aient changé, autant pour elle que pour moi, et que nous devons nous adapter. Que devrions-nous envisager pour améliorer notre situation ?