La pression des pneus, un casque et des vêtements confortables peuvent faire toute la différence pour apprécier la randonnée à vélo.
La pression des pneus, un casque et des vêtements confortables peuvent faire toute la différence pour apprécier la randonnée à vélo.

Rouler l’esprit tranquille

Avant de partir en vélo, plusieurs vérifications s’imposent pour rouler l’esprit en paix. Jacques Sennéchael, rédacteur en chef de Vélo Mag, nous donne ses conseils.

La pression des pneus

«Les gens roulent souvent avec une pression inadéquate», affirme M. Sennéchael, mais c’est un petit deux minutes d’ajustement qui pourrait rendre votre randonnée plus agréable.» Normalement, la pression de gonflage minimum et maximum conseillée est indiquée sur le flanc du pneu. Si vous prévoyez pédaler sur un parcours cabossé, ajustez la pression minimale, le pneu sera ainsi plus mou afin d’augmenter votre confort. Si au contraire, vous prévoyez rouler sur une route lisse, ajustez la pression au maximum pour durcir le pneu. 

Un bon cadenas

Si on prévoit s’arrêter en cours de route, un bon cadenas est indispensable. «Il n’y a aucun cadenas d’inviolable, mais au-delà de 30 $, cet achat offre déjà une meilleure garantie», estime M. Sennéchael. La façon d’attacher son vélo est simple : choisissez un poteau sécuritaire pour y attacher la partie principale du vélo avec la roue avant. «Plus l’ensemble du vélo est attaché, moins il y a de risque», assure le rédacteur en chef de Vélo Mag.

Vêtements appropriés

Des vêtements qui sèchent vite, protègent du soleil et sont confortables, voici les trois critères à prioriser lors de leurs achats. Un investissement dans un cuissard de qualité est d’autant plus utile, «car celui-ci apporte plus de confort, surtout pour les longues sorties», conseille M. Sennéchael.

Le casque

Le casque peut être une cause d’inconfort pour plusieurs. Il y a toutefois des trucs pour le diminuer. Vérifiez le poids et l’aération du casque en question. Assurez-vous aussi qu’il est à la bonne taille après ajustement. Après l’avoir mis, bougez votre tête de haut en bas et de gauche à droite. Si le casque se déplace de plus de 2 cm, vous pouvez réajuster les courroies ou choisir un casque plus petit. S’il existe des points de pressions qui dérangent, vous pouvez, le cas échéant, ajouter ou enlever des coussinets. 

La hauteur de selle

«Quand la selle est trop basse, on pédale en canard et répéter ce mauvais mouvement peut devenir douloureux. Quand elle est trop haute, on pédale sur la pointe des pieds et ce n’est pas plus confortable, précise M. Sennéchal, d’où l’importance de bien l’ajuster.» Il suggère également de faire attention à ce que la tige de la selle soit assez resserrée afin d’éviter qu’elle descende pendant que vous roulez.

La mécanique de base

En cas de crevaison, ou pour de simples ajustements et réparations, un coffre à outils portatif est un indispensable pour les cyclistes avertis. «On peut trimballer le minimum de mécanique et ça tient dans une petite pochette. Avec ça, on peut presque tout réparer», confirme M. Sennéchael.

La chaîne

Avec l’utilisation, votre chaîne aura tendance à s’user et à craquer. Pour l’entretien, M. Sennéchael rappelle de passer un chiffon imbibé d’huile sur la chaîne de temps en temps.