Restaurants

Battuto: encore!

CRITIQUE / On l'attendait non pas avec une brique et un fanal, mais l'eau à la bouche, ce nouveau projet du très talentueux Guillaume St-Pierre. Depuis janvier, Battuto fait parler de lui et qu'en bien! Retour sur une soirée cool, gourmande et musicalement allumée!
Guillaume St-Pierre a su s'entourer. C'est un véritable trio qui est à l'origine de la trattoria urbaine au pied de la côte Salaberry. À sa droite et à sa gauche, deux associés et complices : Paul Croteau, l'artiste derrière les pâtes fraîches, la foccacia aérienne et les desserts, et Pascal Bussières, maître du volet alcools. Ensemble, ils ont visé juste en allant chercher ce qu'il y a de meilleur dans l'Italie à savoir la simplicité, le fait maison et l'hospitalité.

Restaurants

SSS: S pour super!

CRITIQUE / Depuis novembre 2009, le SSS (pour Simple, Snack et Sympathique), petit frère du Toast!, a bâti sa réputation sur ses tartares et son crab cake. Ses crus, particulièrement celui de boeuf, ont beau être l'objet de destination pour plusieurs, sa carte transcende cette limite qu'on s'impose soi-même. Notre défi: l'obligation de commander un plat jamais essayé.
C'est en consultant la programmation de la 7e édition de Québec Exquis, qui se déroule jusqu'au 30 avril, que j'ai eu une envie subite de manger au SSS. Maillé pour l'occasion avec Nutra-Fruit, un transformateur de canneberge de Québec, le chef Christian Lemelin a concocté un menu pas compliqué et non moins alléchant avec, en entrée, une salade de tiges de brocoli, choux de Bruxelles frits, graines de tournesol et canneberges séchées touillée avec une vinaigrette à l'huile de pépins de canneberges. Pour sa résistance, il associe la baie rouge à du porc de la ferme Bonneau (avec une sauce au porto et sirop d'érable à base de jus de porc). Comme le veut l'enseigne de la rue St-Paul, le chef fait dans le simple (sympathique, certes) et réconfortant.