Six mois après avoir subi un incendie, le restaurant Toast! ouvre ses portes à nouveau.

Réouverture du Toast! après six mois d’inactivité

Après six mois d’inactivé, dus à l’incendie du 18 décembre, le restaurant Toast! rouvre ses portes dans un décor repensé mettant en valeur le cachet du Vieux-Québec.

Les deux propriétaires du restaurant Toast! , situé sur la rue Sault-au-Matelot, Stéphane D’Anjou et le chef Christian Lemelin avaient le sourire, lundi midi, à quelques heures de recevoir leurs premiers clients dans la nouvelle salle à manger. 

«On était tellement désolé de tout ce qui se passait. Désolé des réservations qu’on n’allait pas pouvoir honorer. On a essayé de rediriger les clients pour qu’ils célèbrent Noël et leur party», explique M. Lemelin, qui ressent un grand bonheur après tous ces mois d’angoisse et de défis.

Pénurie de main-d’œuvre

La plus grande crainte pour les deux propriétaires était de ne pas retrouver leurs employés et leurs clients.

Le nouvel aménagement intérieur du restaurant Toast!

«On avait peur que les clients ne soient pas au rendez-vous. Plus c’est long, plus ils ont le temps de s’habituer à un autre restaurant», mentionne M. D’Anjou. «Dans une situation de pénurie de main-d’œuvre, les employés ont trouvé ailleurs, mais ils sont tous revenus. On gardait le contact avec eux. Toutes les deux semaines, on faisait une réunion pour dire où on en était», poursuit-il.

Dans la salle à manger de 34 places, les murs ancestraux de pierres et de briques ont été conservés. Les planchers et le plafond en bois ont été refaits par le designer, Marc-Frédéric Parent et la propriétaire de l’hôtel Le Priori, Brigitte Franchet. «On a un beau plafond qui absorbe le son. Les murs ont été mis en valeur avec de l’éclairage. On a mis du bois pour ajouter de la chaleur», résume Stéphane D’Anjou.

En plus de la salle à manger, le Toast! possède une terrasse de 70 places et salon privé de 20 places. D’ailleurs, les clients ont pu profiter de la terrasse dès le 23 juin. «On est très content que les gens soient au rendez-vous. Il y a des clients qui en sont à leur troisième visite. Notre carnet de réservation se porte bien alors qu’on était pas officiellement ouvert», se réjouit le chef.  

Rappelons que l’incendie avait pris naissance dans la hotte de la cuisine et avait causé des dommages importants. Le restaurant avait dû fermer durant les Fêtes, une période très importante pour les restaurateurs.

L'extérieur du restaurant Toast!