Une illustration du design d’intérieur des Mordus, signé par la firme LemayMichaud.

Les Mordus, la future «brasserie du coin» du Clarendon

Le futur restaurant situé dans l’Hôtel Clarendon a désormais un nom, un look et de grandes ambitions. L’établissement s’appellera Les Mordus, proposera son menu de poissons et fruits de mer dans un décor classique inspiré de la France et caresse le rêve de devenir «la nouvelle brasserie du coin».

Les Mordus prévoit dévoiler ses 6000 pieds carrés rénovés au début de décembre (le 2 ou le 3, vise-t-on). Son prédécesseur avait été la proie des flammes en janvier 2019. L’endroit était demeuré fermé depuis. Mais même si l’établissement est à l’intérieur de l’hôtel centenaire, il conservera une certaine indépendance. D’ailleurs, son entrée principale sera située au coin des rues des Jardins et Sainte-Anne.

Pourquoi le nom Les Mordus? On a posé la question à Martine Plante et Emmanuelle Villa, deux des trois associés dans cette aventure en compagnie de Jacques Gauthier (fondateur et ancien patron de Groupe Restos Plaisirs).

«Dans un premier temps, on a sorti deux pages entières de noms. On a demandé l’avis des gens près de nous. On y est allé par élimination. Mais on revenait toujours aux Mordus. Parce qu’on est mordus de restauration, de vins, de produits du Québec, alors c’est ce qui collait le plus à nos personnalités», explique Mme Plante en entrevue au Soleil.

«Et étant donné notre spécialité de poissons et fruits de mer, on trouvait que le nom était un clin d’œil intéressant», ajoute Mme Villa.

Les trois associés derrière Les Mordus : Martine Plante, Emmanuelle Villa et Jacques Gauthier.

Au menu

Côté menu, on est encore à l’ouvrage pour concevoir les déjeuners, dîners, repas du soir et brunchs à l’assiette. Déjà, on promet un fish and chips confectionné par le chef britannique Fred Stanton, «le meilleur qu’on a mangé». Pour le reste, outre les évidents poissons et fruits de mer, on penche vers une petite section de viandes, «un peu de pâtes» ainsi que des plats «végés et végans».

Mais encore? «C’est sûr qu’on a tous nos petits dadas. Jacques aime beaucoup la chaudrée, donc il y tenait. Moi, j’aime la pieuvre», dit Mme Villa.

«Et moi, je suis gourmande, alors j’aime goûter à beaucoup de petites choses, donc c’est sûr qu’il y aura des planches», partage Mme Plante.

«Au-delà de la spécialité poissons et fruits de mer, l’idée est que le resto devienne la Brasserie du coin, celle qu’on adopte au pied levé juste parce que c’est bon, c’est convivial et c’est décontracté. [Le midi], on mange du bar au bar et on sert vitesse turbo les gens pressés qui s’en vont travailler», a indiqué pour sa part M. Gauthier par communiqué.

La déco

La firme LemayMichaud signe le design d’intérieur de ce nouveau resto, le 115e auquel M. Gauthier contribue en carrière. Pour le décor, on dit «faire du neuf avec du vieux» tout en s’inspirant «des grandes brasseries françaises». Donc, beaucoup de banquettes, des plafonds hauts, des luminaires suspendus, des affiches, des illustrations, etc. Tout en respectant le cachet québécois et le côté «rassembleur» de l’endroit. En effet, on promet de préserver les boiseries et les murs de pierre d’origine de l’hôtel.

Une illustration du design d’intérieur des Mordus, signé par la firme LemayMichaud.

Dans un style classique, on a choisi de combiner le bleu et le blanc, le bois blanchi, les illustrations rigolotes (voir les pieuvres géantes sur les murs, agrémentés de slogans tirés du nom Mordus). Et on a offert au bar le traitement royal, en lui cédant une place en plein centre de l’endroit. Il sépare ainsi la section «bar cosy» de la salle à manger de 125 places.

Au fond de la salle, on ajoute un salon privé pour accueillir des groupes, des réunions ou des déjeuners-causeries.

«C’est un emplacement de choix! Notre restaurant s’implante dans le quartier historique du Vieux-Québec avec une image nouvelle, à la fois actuelle par son menu et ses sources d’approvisionnement, mais aussi conservatrice et respectueuse de cet emplacement authentique», a dit M. Gauthier.

À LIRE : Vous aimez manger au restaurant? Cliquez ici pour trouver toutes nos «nouveautés restos».

Vous ouvrez un commerce, lancez un produit ou organisez un nouvel événement? Vous avez des idées ou des suggestions pour Le Mag? On veut le savoir! Écrivez-nous maintenant à lemag@lesoleil.com.