L'équipe des Faux Bergers lance le resto La Louve [PHOTOS]

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Comme si tenir les rênes d’un resto de gastronomie locavore dans Charlevoix ne suffisait pas, le trio de proprios des Faux Bergers vient de lancer un nouveau petit bistro en plein centre-ville de Baie-Saint-Paul baptisé La Louve buvette gentille.

Pourquoi La Louve? Parce que le loup serait l’animal totem du village? Parce que le biberon géant qui nourrit les agnelets s’appelle une louve? À cause de la louve nourricière de Romulus dans la mythologie romaine? Ou une allusion lupine aux moutons de la «fausse bergerie»? Allez savoir!

Au fond, tout ce que désiraient les chefs Émile Tremblay et Sylvain Dervieux ainsi que la sommelière Andréanne Guay était une buvette sympathique, un petit bar à vin pour les locaux comme le proposent les cavistes italiens. «C’était notre fantasme de créer une petite place axée sur le vin, pour faire du bien au corps et à l’esprit. On trouvait que ça manquait à Baie-Saint-Paul, puis l’occasion est apparue pendant la pandémie», explique M. Tremblay.

À LIRE : Faux Bergers : juste du vrai

Et le succès semble au rendez-vous, puisque la salle de 18 places et sa terrasse (8 places) provoqueraient régulièrement une file d’attente.

Le menu est en constante évolution, précise-t-on, mais on peut compter sur six ou sept plats salés et deux assiettes sucrées de format «entrée» pour environ 15 $ chacun, le tout faisant une belle place aux légumes et aux produits locaux.

Adresse : 73, rue Saint-Jean-Baptiste. Ouvert du jeudi au lundi. Sans réservation.

Info : @Lalouve.buvette sur Facebook

Les propriétaires Émile Tremblay, Andréanne Guay et Sylvain Dervieux.


*Votre entreprise s'adapte à la crise de la COVID-19? Vous ouvrez un commerce, lancez un produit ou organisez un nouvel événement? Vous avez des idées ou des suggestions pour Le Mag? On veut le savoir! Écrivez-nous maintenant à lemag@lesoleil.com.