Le restaurant Les Labours du Germain Charlevoix
Le restaurant Les Labours du Germain Charlevoix

Le chef Patrick Dubé fait le saut au Germain Charlevoix

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Moins d’un an après avoir pris les rênes de Madame Chose, dernier-né du Groupe Restos Plaisirs, le chef Patrick Dubé fait le saut au Germain Charlevoix, où il entrera en poste le 1er septembre.

Amoureux de Charlevoix, où les bons produits du terroir sont légion, M. Dubé misera sur une cuisine locavore et de «haute voltige» au restaurant Les Labours, qui prendra un virage encore plus gastronomique. 

«Mon but, c’est que l’établissement devienne le meilleur restaurant de Charlevoix et obtienne quatre diamants d’ici deux ans!» confie le chef, gonflé à bloc par ce nouveau défi professionnel. 

Il ajoute être en train de bâtir une «solide équipe» pour l’épauler dans ses nouvelles fonctions. 

À titre de chef exécutif du Germain Charlevoix, Patrick Dubé — qui a notamment officié au Bonne Entente et au Saint-Amour — sera aussi en charge de l’offre culinaire du resto Le Bercail, au menu plus accessible pour casser la croûte, et des divers événements qui ont cours (normalement) à l’hôtel.  

Le chef Patrick Dubé était à la barre des cuisines du Bonne Entente avant de faire le saut chez Madame Chose, ouvert en décembre dernier.