Le chef François-Emmanuel Nicol prend les rênes de la cuisine de La Tanière3, dont le chiffre réfère à la troisième génération du restaurant.

La nouvelle Tanière se dévoile

La nouvelle mouture du mythique restaurant La Tanière a été dévoilée mardi, une semaine avant l’ouverture officielle, le 20 mars.

Des représentants des médias étaient conviés dans les voûtes de résidences centenaires de la place Royale, où sera proposée une expérience sensorielle qui va bien au-delà de la simple découverte culinaire. 

La Tanière3 réfère à la troisième génération du restaurant, fondé par Laurier Therrien sur le rang Saint-Ange, près de Saint-Augustin-de-Desmaures. Il a été repris par sa nièce Karen Therrien et son conjoint, le chef Frédéric Laplante. C’est au tour du chef François-Emmanuel Nicol de prendre les rênes en cuisine, alors que le couple Therrien-Laplante est toujours au coeur du projet.

«Notre rêve ultime, c’est de se retrouver dans le top 100 mondial», confie d’ailleurs Frédéric Laplante, dont l’établissement avait obtenu en 2014 la prestigieuse cote Cinq Diamants CAA/AAA. Fermé peu de temps après avec l’objectif de déménager, il aura fallu attendre plus de quatre ans pour voir renaître ce restaurant.

À La Tanière3, «l’ADN du concept d’origine sera préservé», signale Karen Therrien, associée dans le Groupe La Tanière. «On n’utilise que des produits qui proviennent du Québec. Pas de cacao ni d’agrumes… la seule exception, c’est le café!»    

Territoire et histoire

L’expérience, immersive, comprend 15 à 20 services que les convives dégusteront dans trois salles différentes : une pour le cocktail et les bouchées, une autre pour les plats du repas principal, et une dernière pour les desserts. Aucun menu ne sera dévoilé en cours de route, pour laisser toute la place à la découverte. 

Les premiers services permettront de goûter un territoire précis du Québec, tandis que les suivants seront plutôt en lien avec l’histoire du quartier et des bâtiments où loge La Tanière3.

Les convives se déplacent dans plusieurs salles pendant la soirée pour déguster les divers services.

Réservations

Avec la prévente mise en branle dès novembre pour les réservations, les prochains mois sont déjà bien remplis d’ici juin, mais il reste encore des places pour l'expérience dans la voûte salle à manger. À noter que des groupes de six personnes maximum seront accueillis en salle à manger, tandis qu’un groupe de 10 personnes pourra prendre place au comptoir-chef. 

Un montant de 50 $ par personne est prélevé au moment de la réservation en ligne, et la balance est facturée le soir-même. Le prix total varie de 120 $ à 175 $, auquel on peut ajouter une option d’accords de vins ou de boissons sans alcool. 

Les clients reçoivent une confirmation par texto ou courriel 24 à 48 heures à l’avance, qui inclut un «code secret» pour pénétrer dans l’antre de La Tanière3. 

«Les prix sont modulés selon le moment de la réservation. Par exemple, ce sera un peu moins cher pour venir manger un mercredi qu’un samedi», précise Frédéric Laplante. 

Pour info et réservation : taniere3.com