Le Mag

Le café Ricardo ouvre sa terrasse aux Galeries de la Capitale

Chose promise, chose due : la terrasse du café-boutique Ricardo des Galeries de la Capitale sera ouverte au public dès demain.

Ricardo Larrivée lui-même avait dit de son troisième resto : «c’est le plus grand, c’est le plus beau!» La terrasse méritera-t-elle les mêmes honneurs? La clientèle peut maintenant le découvrir. 

LIRE AUSSI : Nouveau RICARDO Boutique + Café: «le plus beau» à Québec

Et répondre à la question : une terrasse avec vue sur le stationnement? On peut s’attendre à ce que l’équipe de Ricardo ait contourné habilement le problème pour aménager cet espace de 720 pieds carrés pouvant accueillir 50 personnes. 

Cette inauguration arrive à point pour profiter du nouveau menu estival de l'endroit, servi tous les jours de 9h à 17h. En soirée dès le 2 juillet, un menu d’amuse-bouches, style 5 à 7, sera proposé : guédille aux crevettes nordiques, pomme verte et salicorne de mer, mini-burgers au porc effiloché, tartare de saumon au gingembre et soya, etc. 

Pas de réservation. Info et menus : cafericardo.com.

Le Mag

Le gagnant des «Chefs!» Francis Pouliot passe au Lapin Sauté

Un visage connu prend les commandes de la cuisine du Lapin Sauté. Francis Pouliot, qu’on connaît notamment comme gagnant de la compétition culinaire «Les Chefs!» en 2015, vient tout juste d’enfiler la toque de chef au resto trentenaire du quartier Petit Champlain.

«C’est différent de tout ce que j’ai fait avant. C’est plus snack, plus rapide, plus gibier et lapin. C’est de la cuisine qui ressemble à ma personnalité», explique le natif de Québec qui fêtera bientôt ses 35 ans. 

Ses 15 années d’expérience aux fourneaux l’ont notamment amené dans certaines des meilleures adresses de la région : Château Bonne Entente, Toast! , Initiale, Laurie Raphaël (de Montréal), etc. En plus d’avoir remporté la populaire émission des Chefs! à Radio-Canada : «une expérience géniale, qui m’a amené à me mettre en danger, à comparer avec mes pairs dans une saine compétition». Et il n'est toujours pas lassé de s'en faire parler, assure-t-il. 

Mais qu’est-ce qui l’amène au Lapin Sauté? «Je cherchais un nouveau défi. J’aime bien l’idée de faire partie d’un groupe, d’une belle structure qui se combine bien avec une certaine qualité de vie et de bonnes conditions», confie le papa d’une fillette de 3 ans. 

Le Mag

Des ex de Restos Plaisirs derrière le futur resto du Clarendon

C’était un secret de Polichinelle que le fondateur et ancien patron de Groupe Restos Plaisirs, Jacques Gauthier, se préparait à lancer le prochain restaurant de l’Hôtel Clarendon, ravagé par un incendie en janvier 2019. Voilà, la nouvelle est officielle : après un départ plus ou moins à son goût de l'entreprise qu'il avait fondée, il se lance maintenant un nouveau défi.

En raison des lourds dommages, le Clarendon — un établissement qui célébrera bientôt ses 150 ans — est resté fermé depuis. Sa réouverture est prévue le 1er décembre 2019. 

Le Mag

jjacques dans Saint-Roch : bar et cuisine à l’unisson

Un p’tit nouveau se prépare dans le quartier Saint-Roch, au 341, rue St-Joseph Est. Son nom: jjacques. Ouverture prévue: fin juin. Ses propriétaires, pour la plupart à l’origine de Chez Tao, décrivent la future adresse comme un «lieu de rencontre sophistiqué», à la fois bar à cocktail, bar à vin et bar à huître.

Le «raffinement des liquides» sera mis en valeur par des assiettes «créatives» de fruits de mer, produits frais et ingrédients méconnus, le tout orchestré par la sommelière Lydia Roussel et le chef de cuisine Ryan Gabriele. 

Les valeurs du jjacques découlent des origines de Vincent Thuaud, à la direction : «Mon grand-père, Jacques, a quitté la région de Charente en France en 1961 pour s’installer au Québec. Ayant vécu la guerre, c’était un homme curieux des bonnes choses, mais intransigeant sur la qualité. Il savait recevoir ses proches autour d’une bonne table et de bon vin». 

Le Mag

Saveurs végétaliennes au nouveau resto Le Don

Le Don, un restaurant végétalien, sans aucun produit d’origine animale, vient d’ouvrir discrètement ses portes dans le Vieux-Port de Québec. L’établissement installé dans le local de l’ancien Brigantin, au 97, rue du Sault-au-Matelot, sert un menu concocté par Anne-Marie Grenier, de feu Véganeville, un bar santé à Charlesbourg.

La cheffe a conservé quelques succès, comme sa soupe thaï, un ramen au bouillon miso-sésame et la glace à l’arachide du banana split. Elle veut créer la surprise avec une salade César végétalienne «crémeuse», un risotto aux champignons, un ravioli au ricotta d’amande et épinard.

Le Mag

Le Royal Tandori de retour dans Limoilou

Les restaurants indiens ne sont pas légion à Québec. C’est donc avec plaisir qu’on accueille le «retour» du Royal Tandori dans Limoilou.

Fermé depuis quelques années, le resto de la 1re Avenue renaît de ses cendres avec de nouveaux propriétaires (Oli Ahmed et Thamina Bahar, d’origine indienne), une salle de 60 places, une petite terrasse et un menu révisé, quoique familier. 

Les spécialités : poulet tandouri, au beurre ou à la mangue, pain naan, promet-on. 

Que les habitués qui ne juraient que par l’agneau korma ne désespèrent pas, il est toujours au menu. Est-il encore aussi bon? Ce sera à découvrir! 

Apportez votre vin. Midi et soir. 

Adresse : 1746, 1re Avenue, Québec. Tél. : 418 523-3663. 

Voyez le menu à @tandoriroyal sur Facebook.

Restaurants

Parcours des terrasses gourmandes: plus de 20 restos participants

Vendredi prochain, le 14 juin, tout le Quartier Création sera envahi par les piétons à l’occasion du 6e Parcours des terrasses gourmandes.

De 15h à 22h, 21 restaurants du quartier Petit Champlain, de place Royale et du Vieux-Port concocteront des bouchées et cocktails exclusifs inspirés de leurs spécialités culinaires et créés avec des produits locaux — ce qui en fait la plus grande ouverture de terrasses de la région, selon les organisateurs. 

Quelques bars extérieurs agrémenteront aussi la soirée des visiteurs, qui pourront effectuer le trajet dans l’ordre et au rythme désirés. 

L’événement sera également un rendez-vous musical grâce à la présence du Festival Folk Expression dans le même secteur, les 14 et 15 juin. 

Trois forfaits sont proposés pour profiter du Parcours (taxes et frais en sus) : La virée découverte (7 bouchées, 20 $), La promenade gourmande (13 bouchées, 34 $), La grande tournée (21 bouchées, 49 $). 

Il est conseillé de réserver son forfait en ligne, où on peut également consulter le menu de chacun : bit.ly/30WYpzO 

L’événement est remis au lendemain en cas de forte pluie. 

Le Mag

L’Atelier emporté par la vague tiki

Pour souligner son septième anniversaire, L’Atelier – le populaire bistro de la Grande Allée – a décidé de surfer sur la vague de la thématique tiki pour la prochaine année.

C’est quoi déjà, le tiki? Pensez feuilles de palmiers, bambous, jupes de paille, Elvis Presley dans Blue Hawaï, avec une touche de «kitsch pop-polynésien» totalement assumée. 

La carte des cocktails a donc été renouvelée pour faire une belle place aux rhums et aux jus de fruits frais. Au menu : Mai Tai, Piña Colada, Zombie, etc. 

«Ça donne de très beaux cocktails qui se boivent bien en attendant l’été, explique Fabio Monti, copropriétaire de L’Atelier. Ce sont des boissons bien balancées au niveau du sucre, de l’amer, de l’acide, de l’alcool. Assez fort pour les hommes, mais aussi au goût des femmes.» 

Et disponibles toute l’année, servies dans des verres de céramique avec pailles de métal.

Restaurants

Commandes en ligne: grand succès pour un restaurant de Cap-Rouge

Un million de dollars de ventes en ligne pour le restaurant Sushibox via la plateforme UEAT, un record pour l’entreprise de la FoodTech de Québec.

Premier client d’UEAT, le restaurant Sushibox de Cap-Rouge utilise depuis deux ans cette plateforme pour permettre à ses clients de commander en ligne. Son menu entier se trouve sur cette plateforme, ce qui lui permet d’élargir son réseau de clientèle. Que ce soit pour emporter ou pour une livraison, UEAT permet aux utilisateurs de commander directement sur le site Web du restaurant.

«Sushibox est le premier restaurant que nous avons mis en ligne. Pour un restaurant indépendant, c’est un record important», souligne le président d’UEAT, Martin Lafrance. 

UEAT comporte de grandes chaînes de restaurants tout comme des restaurants indépendants. Sa plateforme facilite les opérations en ligne tout en maximisant le profit pour les restaurants abonnés, pour ainsi les aider à vendre plus et mieux. Pour Martin Lafrance, un million de dollars de ventes en ligne pour un restaurant indépendant de la ville de Québec, en moins de deux ans, est une réelle victoire. «C’est un champion local. Nous avons développé un outil performant qui lui a permis d’augmenter ses ventes et de diminuer ses ressources humaines parce que la prise de commande est faite par UEAT», explique-t-il. 

Deux ans

Le 7 juin, UEAT célèbrera ses deux ans. Cette plateforme a été créée par cinq jeunes entrepreneurs, Martin Lafrance, Alexandre Martin, Bernard Imbert, Matthew Perron et Sébastien Huot. En 24 mois, ils sont passés de 5 à 35 employés.

«On se distingue de nos compétiteurs grâce à la facilité d’utilisation. On donne une puissance aux restaurants avec nos modules d’intelligence artificielle» détaille le président de l’entreprise.

Restaurants

Sardines ouvre ses portes rue Saint-Jean

Sardines, le petit frère de la Buvette Scott, a ouvert ses portes mardi au 1, rue Saint-Jean (coin Salaberry). Comme son aîné, situé dans le même quartier, Sardines proposera cinq ou six plats à l’ardoise, dans un format à partager. Le mot d’ordre : fraîcheur.

On y retrouvera également une offre variée pour sustenter petits et grands appétits, notamment pain et focaccia maison, charcuteries, fromages, huîtres, moules en escabèche et «vraies» sardines.

À boire, on mise avant tout sur les bières d’importation, notamment des lambics, mais il y aura également des bières locales en fût. Une sélection de vins comprenant des vins nature sera aussi proposée.

Le nouvel établissement d’une vingtaine de places est ouvert du mardi au samedi, de 16h à 23h. 

Pour info : facebook.com/spoursardines

LIRE AUSSI : Sardines, un «petit frère» pour la Buvette Scott