Rentrée: 17 trucs pour dompter la routine

Blasés des mille et un conseils pour affronter la rentrée diffusés partout chaque année au mois d’août? En faisant l’exercice, les journalistes du Soleil et leur entourage se sont fait prendre au jeu, à s’échanger des trucs plus originaux les uns que les autres. On a même hâte de les tester. Voici les meilleures idées.

S.O.S. REPAS

1) Les lundis pâtes

«On varie les recettes, mais c’est notre comfort food rapide à faire pour contrer le blues du lundi. Tout y passe : bolognaise, carbonara, chèvre, citron, saucisses-épinards, trois poivrons, tomates cerises-bocconcini, sauce rosée, courge butternut, sauce à la moelle et oignons caramélisés... De très bons restes pour le lunch du lendemain!»

- Linda, mère d’une jeune fille de 16 ans

2) Les jeudis nachos

«Comme il ne reste plus rien dans le frigo des plats préparés le dimanche précédent, on adopte les jeudis nachos! On superpose chips de maïs, chili et salsa maison (ou même du commerce), olive, fromage, on met le tout au four 10 minutes, le temps de concocter un guacamole bien relevé et le tour est joué!»

- Alexandra, mère de deux enfants de 7 et 9 ans

3) Les potages à spag

«Se servir du potage comme d’une sauce à spaghetti. Non seulement ça passe les légumes, mais t’en mets une louche sur n’importe quelle pâte, t’ajoutes du fromage mozzarella râpé et t’as un repas complet, beau-bon-pas-cher-et-ultra-rapide.»

- Jean-François, père de quatre enfants de 3 ans à 9 ans

VA T'HABILLER!

4) Défilé d’inspiration

«Avec la nouvelle garde-robe de septembre, on demande aux enfants de faire un défilé de mode en agençant au maximum tous leurs morceaux. On prend des photos, on les imprime et ensuite on les colle à l’intérieur de la porte de leur placard en guise d’aide-mémoire pour les matins sans inspiration.»

- Stéphanie, mère de deux grands de 15 ans et 17 ans

5) Chaussettes noires en stock

«Des bas, ça n’a pas besoin d’être pareil... On a un grand bac pour les enfants et on achète toujours des chaussettes noires, école privée exige.»

- Émilie, mère de deux (pré) ados de 10 ans et 13 ans

6) Éviter le pire

«Dans une commode, on ne met que les vêtements pour l’école et, idéalement, des morceaux qui vont bien ensemble. Ça rend mes deux loups autonomes et je n’ai pas de mauvaises surprises qui m’obligent à m’obstiner. Ça évite le chandail jaune avec les jeans jaunes, style banane intégrale!»

- Ève, mère de deux (pré) ados de 9 ans et 11 ans

7) Silhouette en vêtements

«Le soir, avec chaque enfant, je m’amuse à faire un bonhomme avec les vêtements qu’il portera le lendemain. Au sol, à côté du lit, on déplie le chandail, le pantalon ou la jupe, les chaussettes ou les collants, pour former une silhouette. Comme ça, pas de chichi et c’est rigolo!»

- Josée, mère de deux enfants de 6 ans et 9 ans

EN ROUTE POUR L'ÉCOLE

8) Les p’tits rouleaux

«Depuis toujours, pour les matins pressés, je prépare des p’tits rouleaux pour la route. À l’aide d’un verre, j’aplatis des tranches de pain comme des crêpes, je les tartine ensuite de beurre d’arachide, de cretons, de fromage à la crème ou de confiture. Et je roule en petits tubes bien serrés. Le déjeuner devient à tout coup amusant et, avantage non négligeable, il ne salit pas les mains!»

- Alexandra, mère de deux enfants de 7 ans et 9 ans

9) Effet d’entraînement

«Mes deux plus grands marchent depuis le printemps dernier (2,5 km, quand même!). Motivés par les fameux cubes énergie, ils ont vraiment influencé tous les amis de la rue. Ils arrêtent en prendre tout le long de leur chemin et ils arrivent parfois à l’école en grappe de 10!»

- Maude, mère de trois enfants de 3 ans, 8 ans et 10 ans

YOUPI! LES DEVOIRS

10) Mamie à la rescousse

«Quand les enfants étaient plus jeunes, ma mère, qui n’habite pas trop loin de chez moi, les prenait pour les aider à faire leurs devoirs et leurs leçons. Comme elle était à la retraite, elle n’était pas fatiguée et tournait l’exercice en jeu. Une belle collation et une mamie en adoration, il n’y a rien de mieux pour faire des devoirs rapido presto!»

- Stéphanie, mère de deux grands de 15 ans et 17 ans

11) Exercices dont vous êtes le héros

«On fait tout la fin de semaine et c’est un moment privilégié parent/enfant, seul à seul. J’utilise un tableau magnétique et un ballon d’exercice au lieu de la chaise. Je fais des problèmes écrits dont ils sont le héros. Exemple : Fiston fait deux descentes de ski qui durent respectivement 1 min. 12 sec. et 1 min. 45 sec., son ami cumule des temps de 1 min. 30 sec. et 1 min. 34 sec., qui gagne la médaille d’argent? Ou j’utilise un running gag de la maison dans les dictées. Exemple : Maman vient d’avoir 40 ans, mais elle a l’air extrêmement jeune. L’humour est mon meilleur atout pour briser le fardeau des devoirs.»

- Maude, mère de trois enfants de 3 ans, 8 ans et 10 ans

ROUTINE ET MOTIVATION

12) Faire un maximum avant le dodo

«Faire un maximum de trucs avant le coucher, afin que le lever soit une formalité. Préparer les lunchs le soir, vérifier tout ce qu’il y a à signer dans l’agenda, faire prendre les douches, moyennant une récompense (15 minutes de plus d’Internet), mettre la table à l’avance... Ainsi, le matin, vous aurez l’impression d’avoir un assistant.»

- Daniel, papa monoparental de deux grands de 17 ans et 19 ans

13) Apprendre à déléguer

«DÉ-LÉ-GUER. Chez nous, les enfants doivent amener deux collations par jour à l’école. Ils les font eux-mêmes le matin et s’ils ne s’en occupent pas, ils n’en ont pas. Dans la même veine, on a quatre paniers dans lesquels on met les vêtements lavés/pliés de chaque enfant. Ce sont eux qui doivent aller les placer dans leurs tiroirs.»

- Jean-François, père de quatre enfants de 3 ans à 9 ans

14) Le jeu des billes

«Chaque enfant a un petit pot contenant 20 billes. Chaque bille vaut 0,25 $, pour un total de 5 $. Les enfants ont choisi des responsabilités et ils doivent les faire pendant la semaine. Si un enfant a un comportement inapproprié, je peux enlever une ou des billes. Je peux aussi en ajouter s’il fait un beau geste, m’aide ou a un bon comportement. Le dimanche, nous comptons les billes et je leur donne le montant d’argent correspondant.»

- Josée-Anne, mère de trois enfants de 4 ans à 10 ans

15) Le système de bâtonnets

«On a un système de bâtonnets. Un bâtonnet donne droit à cinq minutes de jeux vidéo la fin de semaine (pas d’écrans chez nous en semaine). Une routine qui se passe bien ou une bonne action donne 1 bâtonnet. Et quand les bâtonnets sont épuisés, 2 heures de lecture ou 3 heures de jeux extérieurs donnent droit à 1 heure de tablette.»

- Jean-François, père de quatre enfants de 3 ans à 9 ans

16) Soirée jeux vidéo surprise

«S’ils ont des notes parfaites (ou presque), ils ont droit exceptionnellement à une soirée de jeux vidéo sur semaine.»

- Émilie, mère de deux (pré) ados de 10 ans et 13 ans

17) Expressions interdites

«Pendant les vacances, les enfants ont utilisé sans arrêt l’expression “Bofff!!!” Moi : “Wow! C’est beau, hein?” Eux : “Bofff!!!” Moi : “On va faire du canot?” Eux : “Bofff!!!” Plus capable! J’ai donc tracé sur un tableau noir un panneau d’interdiction avec les expressions “Bofff!!!” “Oui, mais...” “Arrête...” Ils ont trouvé ça vraiment drôle, et ça marche!»

- Dominique, mère de deux (pré) ados de 10 ans et 14 ans

*

TRUCS EN RAFALE

- Un gruau ou des céréales un soir de semaine, y’a rien là!

- Avant d’aller dormir, toujours placer les sacs d’école dans l’entrée, pour ne rien chercher le matin.

- Envoyer l’animal de compagnie réveiller les enfants. Ils adorent! 

- Afficher l’horaire du matin dans la salle de bain. 1 Je me lève. 2 Je mets mon pyjama sous mon oreiller et mes petites culottes dans le panier. 3 Je m’habille. 4 Je prévois un chandail chaud à mettre dans mon sac. 5 Je débarbouille mon visage. 6 Je déjeune. 7 Je me brosse les dents.

- Recouvrir un mur avec de la peinture à tableau dans la cuisine pour laisser des notes ou organiser l’horaire de la semaine : souper/lunch/cours des enfants/rendez-vous...

- Éviter de surcharger l’horaire d’automne avec des cours (musique, sports et compagnie). Les prendre plutôt l’hiver, quand la routine est bien installée. Dans le même esprit, apprendre à dire non à toutes les activités du mois de septembre pour se concentrer sur le nid familial.

- Quand c’est possible, reprendre la routine une semaine avant la rentrée scolaire.