Régal express

La poudre scintillante Spirdust

De la poudre scintillante comestible pour cocktails… j’avoue avoir été un peu sceptique au début, mais le test m’a convaincue! Nouveauté conçue par l’entreprise québécoise Roxy & Rich, la poudre scintillante Spirdust est disponible en 10 teintes colorées (jaune, orange, rouge, rose, vert, bleu, bleu indigo, violet, brun, noir) et sept teintes avec «effet perlé» plus subtil (original, jaune, orange, rouge, bleu, vert, violet). 

Un petit pot de 1,5 g de poudre peut colorer jusqu’à 45 verres de 3 onces. Quelques pincées, on remue, et le tour est joué. La poudre ne colore par les dents et n’altère pas le goût du breuvage. Pour apprécier l’effet, il faut opter pour des cocktails ou mocktails clairs (un gin tonic, par exemple, ou encore un spiritueux, du vin ou de la bière). Une fois dans le liquide, on perçoit des variations dans le scintillement qui font très jolies. 

Parfait pour faire sensation lors d’une occasion spéciale ou d’une soirée entre amis! Prix de détail suggéré : 9,99 $ pour 1,5 g (teintes offertes aussi en formats de 25 g et 100 g). À Québec, la boutique culinaire Aux arts de la table vend les produits sur place et en ligne (autres points de vente en ligne détaillés sur le site spirdust.com/fr)

*

L’amaretto québécois Avril

On vous présentait récemment Balzac, une absinthe québécoise conçue par la Distillerie Mariana. Voilà que la microdistillerie de la Mauricie récidive avec un autre produit d’exception issu de notre terroir, qu’elle a conçu en collaboration avec Les Spiritueux Iberville : l’amaretto québécois Avril.

Lancé à la fin du mois… d’avril, cet amaretto se base sur les recettes traditionnelles italiennes utilisant des noyaux d’abricot, mais incorpore aussi des ingrédients bien de chez nous, soit le sirop d’érable, le sapin baumier ainsi qu’une farine de noix forestières de la Mauricie.

Au nez, on y dénote des touches de café, qu’on retrouvera en bouche en finale, après avoir d’abord décelé des parfums d’amande et de vanille, notamment. On a moins perçu dans cette onctueuse liqueur les accents de noix de coco et de sapin baumier — faudra y regoûter! Tout simplement délicieux nature, ou avec un peu de citron. Mention spéciale à la présentation, avec une étiquette au design magnifique.

Avril est le troisième produit lancé par Les Spiritueux Iberville, entreprise montréalaise fondée en 2017 par Mario D’Amico, qui offre des liqueurs et amers de type italien alliant des saveurs et ingrédients du Québec — on retrouve aussi l’Amermelade (apéritif amer) et l’Amernoir (digestif amer).

Du côté de la Distillerie Mariana, on surveille cet été la sortie de Violette, un gin aux fleurs sauvages bien différent de leur dry gin forestier Canopée.

Avril est disponible dès maintenant dans plusieurs succursales de la SAQ (35 $ la bouteille de 750 ml, code 13673941). 

Pour infos et idées de cocktails : avrilamaretto.com

*

Invasion Cocktail de retour

Le festival du cocktail est de retour pour une 5e édition, du 14 au 20 mai, dans plus de 30 bars et restaurants de Montréal et de Québec (sept dans la capitale). On indique que près de 250 créations exclusives mettant en valeur le talent de nos mixologues locaux seront proposées à prix doux.

À Québec, une grande soirée d’ouverture se déroulera le 15 mai à compter de 18h chez Ateliers & Saveurs, rue Saint-Joseph Est (avec achat de billet) — où seront aussi offerts des ateliers dans les jours suivants. Pour profiter de tarifs préférentiels, suffit de télécharger le passeport gratuit au invasioncocktail.com On y trouve aussi l’ensemble des établissements participants et les cocktails qui sont offerts par chacun. Tchin! 

*

Un César bien canadien

Saviez-vous que le César est le cocktail officiel du Canada? Et que le 17 mai est la Journée nationale du César? Moi non plus! En fait, cette journée instaurée il y a quatre ans tombe le jeudi avant la longue fin de semaine de la fête de la Reine, marquant ainsi le début non officiel de l’été et de la saison des terrasses. 

L’humoriste canadien Dan Aykroyd, un fan de César, a créé le «Hot Head».

Et pour créer le César de 2018, on a fait appel à l’humoriste canadien Dan Aykroyd (S.O.S. fantômes, ça vous dit sûrement quelque chose!) qui présente le «Hot Head». Fait avec du Clamato et de la vodka, il contient de l’ail frais, du jus de lime, de la sauce Sriracha et… une garniture pour le moins surprenante : un sandwich roulé salé en forme de cône fourré de tartare de thon épicé (clin d’œil au film Coneheads), fruit d’un concours lancé aux Canadiens. 

Pour la recette de l’humoriste : garnishdanscaesar.ca/fr. Pour d’autres idées de recettes originales (dont le César de la fête des Mères!) et pour voir quels établissements près de chez vous soulignent la Journée : journeenationaleducesar.com