Quoi de neuf

La Planque se réinvente

Le restaurant La Planque de Limoilou effectuera quelques changements dans les prochains mois. D’importantes rénovations auront lieu dans le restaurant et le menu sera revisité. Sur la page Facebook de La Planque, les responsables de l’établissement ont aussi annoncé la fin du service du midi à compter du 1er juin. «Nous voulons nous concentrer sur le soir pour offrir une expérience et un service améliorés, ainsi qu’une cuisine plus travaillée», précise la responsable des communications Marie-Ève Massicotte. Les dîners seront toutefois disponibles dans le temps des Fêtes et pour les groupes de 20 personnes ou plus sur demande. Pour le moment, le plus grand secret entoure les rénovations et les projets de La Planque, dont les plats seront toujours signés par le chef Olivier Godbout. Plus de détails seront connus au courant de l’été, assure Mme Massicotte. Daphné Bédard

*

Un sac à main griffé pour aider les femmes

Votre sac à main griffé pourrait changer des vies. Le YWCA de Québec et la Fondation Y des femmes de Montréal lancent en collaboration avec Epiderma la campagne Mon sac pour toi. Le public a jusqu’au 23 mai pour faire don d’un sac à main de marque qui sera mis à l’encan en ligne du 13 au 20 juin ou tout simplement offrir de l’argent. Plusieurs personnalités publiques participeront à la campagne, dont la comédienne Sonia Cordeau. Les profits amassés soutiendront les programmes et services du Y des femmes de Montréal et du YWCA de ­Québec. Daphné Bédard

Info : monsacpourtoi.com

*

La Récolte ouvre une seconde succursale

La Récolte est une épicerie ayant pour but de réduire toute forme de gaspillage.

Un an après l’ouverture de sa première boutique sur la 3e Avenue, dans Limoilou, La Récolte inaugurera cet été une seconde succursale sur l’avenue Cartier. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise sur les réseaux sociaux «avec grand bonheur et enthousiasme», profitant de l’occasion pour remercier ses plus fidèles clients. Pas de changement majeur à l’horizon toutefois. L’épicerie continuera d’offrir à sa clientèle une série de féculents (riz, grains, farines), huiles, épices ou encore vinaigres. Se décrivant comme «minimaliste», La Récolte est une épicerie ayant pour but de réduire toute forme de gaspillage alimentaire ainsi que la quantité de déchets produits. Ses produits bio et en vrac lui permettent d’atteindre une tendance zéro déchet. Sur place, les clients sont invités à amener leurs propres contenants afin d’éviter le suremballage. Henri Ouellette-Vézina 

*

Un nouveau resto pour L’Échaudé à l’automne

L’Échaudé planche actuellement sur le développement d’une «toute nouvelle offre de restauration» pour l’automne prochain, après s’être porté acquéreur de l’édifice abritant le défunt Bistrot sous le cap. «Cet été, oui, on va exploiter la terrasse de cette nouvelle acquisition, mais dès l’automne prochain, on va partir un autre concept en tant que tel. On a déjà une bonne idée de ce qu’on veut», confie le chef propriétaire de L’Échaudé, Jean-François Girard. Un menu «plus dénudé et plus simple», des cartes plus limitées : Girard et ses associés veulent faire du nouvel établissement un «salon privé» de L’Échaudé, avec une offre gastronomique bien différente. «Il n’y aura pas de poutines, de burgers ou de pâtes, ajoute le proprio. On va être ailleurs, sans pour autant aller dans une cuisine thaïlandaise ou californienne.» Et pourquoi ne pas agrandir L’Échaudé? «Parce que notre bistro a trop de cachet dans son ambiance actuelle, et qu’on ne voudrait pas briser ça que pour avoir plus d’espace.»  Henri Ouellette-Vézina

*

Le café-traiteur Origine à l’aéroport

À la suite du départ de Groupe Nourcy, aux prises avec des difficultés financières, le café-traiteur Origine, entreprise de Nicolas Nourcy et de sa mère, est en poste depuis le 12 mai pour les voyageurs qui transitent par l’aéroport de Québec. Le bar-sandwicherie est situé en zone sécurisée. Il met de l’avant les produits locaux comme le café torréfié par la brûlerie Rousseau, le pain Borderon et fils, les fromages de la laiterie de Charlevoix et les bagels Maguire. «Une chose est certaine : les passagers quitteront Québec en ayant goûté les saveurs régionales!», a déclaré Nicolas Nourcy, propriétaire. Au menu : viennoiseries, sandwichs, tartines et bols gourmands. ­Daphné Bédard