Quoi de neuf

Une rivière à sushis chez Nicky

Nicky Sushi, entreprise de la région de Québec qui roule depuis 10 ans, annonce la réouverture de son restaurant de Limoilou le 10 août. Trois fois plus grande, la succursale située au 311, chemin de la Canardière lancera surtout un concept «jamais vu au Québec», une «rivière à sushis». Derrière le comptoir, un sushiman déposera ses œuvres sur des assiettes flottantes qui défileront devant les clients. Les assiettes rouges, jaunes, bleues auront chacune un prix défini. La facture sera déterminée en fonction des assiettes amassées. L’établissement, qui permettait autrefois d’apporter son vin, revoit sa formule et proposera un espace-bar. Enfin, un espace pour manger des sushis à volonté sera de retour. Alexandra Perron

***

L’Ostrea, saveurs de la mer dans Sainte-Foy

L’Ostrea, un nouveau restaurant spécialisé dans les produits de la mer, vient de jeter l’ancre au 3288, boulevard Neilson, à Sainte-Foy. Soupe de poisson, tartare de saumon, moules et crevettes façon paella et filet de morue en croûte de basilic figurent parmi les plats offerts par l’établissement de 30 places, à la cuisine à aire ouverte. Les saveurs maritimes côtoient celles de la terre avec, notamment, le parmentier de canard confit, le pavé de bœuf au vin rouge et la poutine forestière au poulet. Mais déjà, les clients ont jeté leur dévolu sur le poisson. «Ça devient déjà une adresse!», dit le propriétaire d’origine bretonne, Jacques Le Pluart, qui a aussi tenu le restaurant La Closerie, sur le boulevard René-Lévesque, durant plus de 20 ans. Marc Allard

***

La Brasseville : une bière collaborative

Un verre de Brasseville

Le chef du restaurant Cendrillon a rencontré sa douce à la brasserie artisanale Griendel, où elle travaille. Résultat? La naissance d’une bière collaborative, La Brasseville. L’équipe des restaurants Cendrillon et La Planque, dans le quartier Limoilou, ont le souci d’offrir des bières locales sur leurs lignes en fût. Les liens créés avec le «Grien», dans le quartier Saint-Sauveur, et les échanges d’idées ont abouti à l’élaboration d’une Pale Ale. Une bière fraîche avec des notes de lime et de combava (un agrume) qui accompagne bien les huîtres et les charcuteries servies dans les deux établissements. Depuis le 20 juillet, Cendrillon, La Planque et le Griendel se séparent la production «qui descend assez rapidement». Mais suivant les saisons et leurs envies, les artisans recommenceront l’expérience, indique Carl Dumas, copropriétaire du Cendrillon. Alexandra Perron

***

Les dumplings du Lotus vert sur la rue Saint-Jean

Les savoureux dumplings bios et végétaliens du Lotus Vert traversent le fleuve. Depuis le 26 juillet, les bouchées asiatiques de la boutique-fabrique de l’avenue Bégin, à Lévis, seront en vente chez Les gourmandises LOUCA, situé au 778, rue Saint-Jean, à Québec. En plus de pouvoir déguster les dumplings sur place, il sera aussi possible d’en acheter des surgelés. Le Lotus Vert en propose notamment trois variétés : les roses Dragon sont farcies de quinoa, tofu, gingembre et tamari et colorées au jus de betterave; le petit «baluchon», le Bành Bao, contient notamment des champignons, du tofu, du chou kale et du sésame; le Coco Amok, en forme de triangle, est farci aux lentilles, cari, lait de coco et coriandre. Les deux commerces partagent des valeurs écologiques. Les gourmandises LOUCA est une pâtisserie/café/prêt-à-manger végétalien, biologique et zéro déchet. «Ça rejoint beaucoup notre entreprise», dit Samenn Theb, propriétaire du Lotus Vert, qui est certifié Ecocert Canada, un sceau décerné après avoir fait approuver non seulement toutes les recettes, mais également les emballages ou encore les produits nettoyants utilisés. Marc Allard

***

BBQ libre-service à Limoilou

Tanné de faire du BBQ dans votre cour? La Sympathique Place Ouverte à Tous (SPOT), à Limoilou, vous propose d’utiliser ses barbecues libre-service en amenant votre propre bouffe. Ces soirées BBQ auront lieu les 29 juillet, 5 août, 12 août et 19 août. Le SPOT vendra des hot-dogs au coût de 2 $ ou de 3 pour 5 $. Le resto-bar sera aussi à votre disposition pour les rafraîchissements. Pour clore la soirée, les participants sont invités à se rassembler autour de feux de camp. Des guimauves seront aussi en vente pour les dents sucrées. Le SPOT est situé à l’Espace parvis de l’église Saint-Charles de Limoilou au 500, 8e Avenue. Marc Allard