Le cap Trinité à Rivière-Éternité, au Saguenay.
Le cap Trinité à Rivière-Éternité, au Saguenay.

Quand les couleurs d'automne s’accrochent…

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Depuis 40 ans, Pierre Lahoud fait le tour du Québec… du haut des airs. Cet «historien volant» a immortalisé nos plus beaux paysages avec de splendides clichés de couleurs d’automne qu’il partage chaque semaine avec les lecteurs du Mag. Aujourd’hui, le cap Trinité à Rivière-Éternité, au Saguenay.

«Plus on monte vers le nord, et vers l’est aussi, moins on voit de rouge à l’automne. Le rouge se trouve surtout dans le sud de la province, dans les Cantons-de-l’Est et à Québec. Si vous allez en Gaspésie, n’espérez pas voir beaucoup de rouge. Au nord, on aperçoit que ces couleurs changent. Le jaune devient une espèce de permanence grâce à ses bouleaux jaunes», raconte M. Lahoud.

«Ce qui m’impressionne dans cette région, en plus de la qualité de l’eau et de l’air, ce sont ces arbustes qui s’accrochent à la roche. C’est la nature qui dit : “Même s’il n’y a pas de place pour y vivre, je m’y installe”. C’est un symbole de résilience et de beauté. Il y a quelque chose de calmant et d’apaisant quand on regarde ce jaune sur la roche entourée de tout ce bleu.»

Propos recueillis par Francis Higgins

Info : pierrelahoud.com

+

À VOIR AUSSI :

Un bouquet de couleurs d’automne!
Le paradoxe de l'automne
Les couleurs d’automne ne sont pas juste dans les arbres…

Le cap Trinité à Rivière-Éternité, au Saguenay.